S’unir, c’est se mélanger, une histoire de poules

Marcel le coq blanc a disparu. Les 3 communautés de poules (blanches, noires, rousses) ont tôt fait d’accuser le renard ou la belette.

Après comptage des effectifs, on s’aperçoit que Gertrude la poule rousse a disparu aussi.

Une formidable partie d’échiquier politique va alors se mettre en marche.

Voici le dispositif en résumé :

Conseil des poules (en hémicycle). Discours coq noir. Proposition : former une armée. Coq roux fait une contre-proposition : former 3 armées. Coq noir argumente à nouveau => proposition : former un bataillon de 3 couleurs.

Ergotage sur la disposition du bataillon. Intervention de la poule blanche, Noémie=> Formation en drapeau =>Contestation=>Vote=>Formation en pied-de-poule !!!

Nouvelle réflexion => Formation en rayures diagonales =>EN MARCHE !

Pour la fin, il faudra chercher l’album…

Dans ce livre inspiré par le redoutable souffle du Basilic, les poules ne comptent pas pour des prunes, les idées volent dans les plumes, les actions se concrétisent. Après quelques plans de bataille dessinés à même le sol, nos poules conduites par les 2 coqs et par Noémie mènent leurs compatriotes volatiles sur le pied de guerre. Mais tous ces préparatifs finiront peut-être en eau de boudin…

De la parité en politique à la formation d’un parti ‘En marche’, toute ressemblance avec des faits actuels serait pure coïncidence…

En un mot : EX-CEL-LENT.

A corréler avec Lulu Vroumette, Présidente

Jeu

Les dames chinoises bien sûr !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *