Jamais sans mon livre!

L’album Jamais sans mon livre célèbre la liberté de jouer avec un livre, grâce à un texte poétique et un graphisme déluré de spirales, lignes, rectangles, cœurs, entrelacs en mode rétromoderne.

Il est publié par Phaidon, maison anglaise avec une filiale française. Phaidon est éditeur par ailleurs de nombreux albums d’HervéTullet, le pro du jeu avec le livre. On reste donc en famille.

Sur le principe de « Que peut-on faire avec ? »

Bel objet avec la jaquette, sorte de mode d’emploi, l’album est un pied de nez aux esprits étriqués. S’inspirant de Silverstein et son rhinocéros de compagnie, Barney Saltzberg part d’emblée sur un petit délire artistique. On retrouve le même ressort chez Claude Boujon et sa Chaise (que peut-on faire avec une chaise si on n’a pas le droit de s’asseoir dessus?).

Mais Saltzberg ajoute un ingrédient en personnifiant le livre. Lequel se transforme en doudou compagnon de l’enfant. Et en avant pour une aventure urbaine…

Un éditeur, deux versions

On peut apercevoir certaines des propositions farfelues en anglais sur le site de Phaidon. Rien n’empêche d’en chercher d’autres avec les enfants.

La couverture de la version originale de Jamais sans mon livre. Littéralement, câline ce livre !

Ce livre, tu peux l’embrasser, le câliner, le renifler. Ça te paraîtra peut-être une drôle d’idée.

You can kiss and hug and smell this book. That might sound sort of silly.

Opération graphisme à gogo

Fred Benaglia a saisi l’air du temps en matière de technique d’illustration. Il a choisi le dessin à l’encre et la colorisation en numérique. L’alliance  du Français et de l’auteur américain donne naissance à un beau petit bijou à serrer très fort contre son cœur. On peut aussi cacher l’album sous l’oreiller pour mieux le retrouver au petit matin.

Les enseignants de maternelle et de CP auront un éventail de formes graphiques à partager avec les élèves. Les bibliothécaires, éducateurs et parents devraient aussi pleinement profiter de ce feu d’artifice sur papier.

Jamais sans mon livre. Barney Saltzberg, ill. Fred Benaglia
Phaidon, 2016
1 jaquette, 32 pages, 21 cœurs
Activité

Moyenne section : Compter les cœurs sur la jaquette du livre

Grande section, CP : compter tous les cœurs (attention, il y en a un bien caché. Et ce n’est pas nécessairement le plus petit !)

Veille sur les biblioblogs

Tel un crocodile du Nil, je suis capable de rester patiemment sur Internet à l’affût de blogs de qualité en matière de livres pour enfants.

Il faut dire qu’Internet, y compris les réseaux sociaux, c’est marécageux. Ça pullule. A peu près n’importe qui se permet de dire n’importe quoi sur le sujet.

(c)Sophie Guillemin -cargocollective.com/sophie-guillemin/Illustration-1/Illustration

Je vous propose donc d’explorer les fruits de mes recherches autour de ce que j’appelle des biblioblogs. C’est-à-dire des blogs conçus et animés par des bibliothécaires ou des professionnels du livre.

J’en profite pour afficher, avec son autorisation, quelques illustrations d’une artiste dont j’apprécie beaucoup le travail, Sophie Guillemin. Comme elle aime les crocodiles, l’article sera placé sous le signe de ce reptile qui tient une place particulièrement importante dans de nombreux albums.

Et puis le crocodile, c’est attendrissant parfois. Si, si, quand le crocodile mesure la taille d’une pièce de 2 euros, c’est attendrissant. Et ça change des requins de la finance. Bon, bref, on revient à nos moutons:

Blog de bibliothécaires
une illustration de Sophie Guillemin un cochon et un crocodile nagent à la piscine
(c)Sophie Guillemin – https://inventaire-pas-clair.tumblr.com/
Blog anglais d’éditeur de référence

Picture book makers est un blog remarquable qui présente un répertoire des plus grands illustrateurs sur la scène mondiale contemporaine.

(c)Sophie Guillemin – inventaire-pas-clair.tumblr.com/page/4
Blog d’auteur

Le blog de l’auteur Alice Brière-Haquet propose un calendrier de l’Avent astucieux, conçu comme une galerie d’artistes.

Evidemment, il y a d’autres sources de très grande qualité, dont certains blogs de libraires. On y reviendra une autre fois. N’hésitez pas à les mentionner en commentaires si vous souhaitez les diffuser.

P. Zonka Lays an Egg

Extraordinary hen P. Zonka spends her time taking in the beauty around her: shiny green grass, buttery yellow dandelions, deep blue sky. The other hens can’t understand why she never lays eggs like they do. Finally, P. Zonka gives in and lays an egg. To everyone’s delight, she produces a wondrous egg containing all the colors and designs that she stores in her imagination.

Continue reading