Archives de catégorie : Livres animés

Gentils et méchants sous le scalpel de Clotilde Perrin

À l’intérieur des gentils (pas si gentils…) est le pendant de l’album À l’intérieur des méchants.

Paru en 2016, À l’intérieur des méchants offrait une perspective inédite en donnant le point de vue des personnages malveillants dans les contes traditionnels : le loup, l’ogre et la sorcière.

Une exploration au cœur des personnages…

À l’intérieur des gentils reprend le même principe avec tout autant de réussite.

…qui prend corps sous la forme d’un livre animé

Triptyque spectaculaire, le livre se déploie et propose d’innombrables petites cachettes à débusquer.

Volets, rabats, tirettes et languettes constituent un contrepoint ludique et esthétique aux trois contes classiques contenus dans l’album. Ce livre à systèmes forme un véritable écrin aux contes choisis par l’éditeur.

À l’intérieur des gentils, illustré par Clotilde Perrin (c)Seuil jeunesse
À l’intérieur des gentils, faux documentaire et vrai livre-objet d’art (c) Seuil jeunesse 

Clotilde Perrin ne se contente pas d’illustrer, elle est aussi l’auteure d’un texte accompagnateur qu’elle a conçu à la manière d’un faux documentaire. Avec une douce ironie, elle sème des indices textuels et visuels pour brouiller les pistes et croiser les données issues de différents contes, formant un imbroglio réjouissant. 

Un travail de médecin légiste

Coupe histologique du loup : un extrait de A l’intérieur des méchants (c) Seuil jeunesse

Dans sa volonté d’aller au plus près des choses, Clotilde adopte une démarche digne d’un médecin légiste. Elle nous invite à une dissection particulièrement inventive dans À l’intérieur des méchants qu’il serait injuste de ne pas (re)découvrir à l’occasion de la parution de la version des gentils.

Les bibliothécaires et les enseignants pourront s’inspirer du côté spectaculaire des 2 albums pour en faire le clou d’une exposition et développer un travail autour du conte.

Les titres listés 

Dans À l’intérieur des méchants, on trouve Le loup et les sept chevreauxJack et le haricot magique; Aliochka et la Baba Yaga.  À  l’intérieur des gentils met en exergue trois autres contes, Volétrouvé ; Le Roi grenouille des frères Grimm ; Les fées de Charles Perrault.

Résultats d’analyse 

On en redemande, même si on aurait préféré 5 contes par titre au lieu de 3 ! Attention, les manipulations demandent des précautions.

♥♥♥♥♥

Activités 

  • Choisir un conte des frères Grimm, Perrault ou Andersen. Etablir une carte d’identité rigolote du héros
  • Chercher avec l’aide d’une bibliothécaire spécialisée en jeunesse des parodies ou des contes détournés (ex Cendrillon et Cambouis)
  • Découvrir la version du conte du genévrier des frères Grimm aux éditions du Genévrier
  • Établir la carte visuelle du cheminement du héros

Un pop-up et que ça saute !

Aujourd’hui, j’ai décidé de ne pas m’embêter. Je voulais rédiger un petit topo sur les livres pop-up pour prolonger l’article consacré à Philippe UG. Vous savez, les pop-up, ce sont ces livres qui se déploient en relief quand on les ouvre.

Et puis j’ai trouvé, (après une veille attentive tout de même), des comptes rendus peaufinés et préparés avec amour. Alors sans vergogne, j’ai décidé de partager avec vous quelques liens appropriés. Et hop ! le travail est en partie mâché grâce à Lucie Cauwe, les bibliothécaires de bibliobloguons, et l’excellent blog suisse Voie livres.

Alors prenez un mioche et un de ces albums magiques et voici venu le temps de vous émerveiller…

Continuer la lecture de Un pop-up et que ça saute !

Le Monsieur propre de la forêt

le_grand_menageLe grand ménage met en scène Benoît, un blaireau (sic!) maniaque de la propreté. Tout le monde sait qu’un peu de propreté, c’est bien,  mais tout le monde sait aussi que le mieux est l’ennemi du bien.

Or notre blaireau, dans son excès de zèle, finit par provoquer une catastrophe naturelle…

Ce nouvel album animé d’Emily Gravett se prête idéalement à une lecture à voix haute : le texte rime, l’ironie est doucement perceptible. Visuellement, les petits habitants de la forêt sont irrésistibles.

La fantaisie débridée de l’illustratrice est peut-être un peu moins présente que dans ses tout premiers albums. Mais l’astuce de la couverture et de la page de garde trouée pour donner l’impression de la profondeur de la forêt, les détails rigolos à débusquer dans le feuillage d’automne, la tendre leçon de ménage, le jeu avec l’aspirateur à la fin, tout, absolument tout, signe la présence d’un bon album promis à une belle longévité.

Activités
  • peins les feuilles de la forêt de Benoît (feuilles d’activités sur le site de l’éditeur anglais Two Hoots)
  • fabrique un pivert en papier qui tape du bec contre son support (madebyjoel)
English corner

Découvrir un article illustré du blog de référence Seven impossible things before breakfast