Archives de catégorie : France

Edgar ou les vibrations positives

Edgar est le dernier-né d’une grande pointure chez les petits,  Alan Mets.

Mais comment font-ils chez BM pour accueillir tous ces talents et damer le pion aux gros éditeurs?

Car Edgar d’Alan Mets, c’est un petit reggaeman ou plutôt un « reggaepig » sur lequel on va pouvoir compter.

Edgar est un petit cochon tout mignon mais noir et très seul qui veut se lier d’amitié avec un troupeau de cochons roses. Ces  derniers ne veulent pas l’inclure dans leurs jeux… Et pourtant c’est bien Edgar qui va leur sauver la mise.

Les cochons roses ont la tentation de faire d’Edgar un mouton noir. Oh les vilains ! Heureusement, il n’est pas question de broyer du noir…

La bande sonore du livre-CD-mp3 s’appuie sur un genre musical très peu courant en littérature de jeunesse, le reggae. Il est certain que le reggae des cochons, ça change de La Truite de Schubert. 

Rudy Martel, l’éditeur, fait entendre sa voix à ce sujet :

« Pour étayer ma présentation d’Edgar lors d’une réunion avec les représentants d’Harmonia Mundi Livre, j’avais demandé à Ludovic Rocca, l’ingénieur du son, un extrait sonore du livre que je pourrais leur faire écouter.

C’est Schubert qui avait été retenu. C’était joli, et les représentants ont écouté le début de l’histoire, disons, sagement. J’ai alors senti un décalage entre la couleur musicale choisie et ce personnage « cool », « peace and love », tenant de beaux discours sur le vivre ensemble. Edgar devenait ce jour là un rasta et le reggae, une évidence.

Il y a dans cette musique la nonchalance d’Edgar, sa gentillesse, sa curiosité, son esprit d’ouverture. »

Il y a des années, ma chef qui accueillait les enfants de la crèche à la bibliothèque avait « rapé » sur Animalicieux de Pierre Coran, un autre trésor. Avec Edgar, j’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir ce joli souvenir.

Edgar met de la couleur dans la vie et permet à chacun d’affirmer son identité. Bravo !

♥♥♥♥♥

Jeu

Têtes de cochons en ballons de baudruche : à la découverte de l’électricité statique (sur une idée de Petit Cobaye)

  • Eloge de la diversité et Electricité statique

ABCDefGH selon Henri Galeron

Un livre de plus d’un mètre de long, sans plis en accordéon, ça n’existe pas, ça n’existe pas.

Un jeu d’éditeur qui fait un clin d’œil à son illustrateur de prédilection et fait n’importe quoi, ça ne se peut point, ça ne se peut point.

Et si pourtant ?

L’éditeur poétique et pas formaté Møtus vient de publier à l’occasion de ses 30 ans Le bout du bout, un livre-objet, un cadavre exquis, un livre-jeu qui tire la langue et n’a ni queue ni tête.

Si Møtus nous incite généralement à nous taire pour mieux écouter la force de frappe de la poésie, l’éditeur donne ici avant tout la parole aux images et à l’ingéniosité du système télescopique.

Au cœur du livre, en adéquation totale avec le jeu textuel proposé… le plaisir de la surprise, renouvelable qui plus est.

Continuer la lecture de ABCDefGH selon Henri Galeron

Gentils et méchants sous le scalpel de Clotilde Perrin

À l’intérieur des gentils (pas si gentils…) est le pendant de l’album À l’intérieur des méchants.

Paru en 2016, À l’intérieur des méchants offrait une perspective inédite en donnant le point de vue des personnages malveillants dans les contes traditionnels : le loup, l’ogre et la sorcière.

Une exploration au cœur des personnages…

À l’intérieur des gentils reprend le même principe avec tout autant de réussite.

…qui prend corps sous la forme d’un livre animé

Triptyque spectaculaire, le livre se déploie et propose d’innombrables petites cachettes à débusquer.

Volets, rabats, tirettes et languettes constituent un contrepoint ludique et esthétique aux trois contes classiques contenus dans l’album. Ce livre à systèmes forme un véritable écrin aux contes choisis par l’éditeur.

À l’intérieur des gentils, illustré par Clotilde Perrin (c)Seuil jeunesse
À l’intérieur des gentils, faux documentaire et vrai livre-objet d’art (c) Seuil jeunesse 

Clotilde Perrin ne se contente pas d’illustrer, elle est aussi l’auteure d’un texte accompagnateur qu’elle a conçu à la manière d’un faux documentaire. Avec une douce ironie, elle sème des indices textuels et visuels pour brouiller les pistes et croiser les données issues de différents contes, formant un imbroglio réjouissant. 

Un travail de médecin légiste

Coupe histologique du loup : un extrait de A l’intérieur des méchants (c) Seuil jeunesse

Dans sa volonté d’aller au plus près des choses, Clotilde adopte une démarche digne d’un médecin légiste. Elle nous invite à une dissection particulièrement inventive dans À l’intérieur des méchants qu’il serait injuste de ne pas (re)découvrir à l’occasion de la parution de la version des gentils.

Les bibliothécaires et les enseignants pourront s’inspirer du côté spectaculaire des 2 albums pour en faire le clou d’une exposition et développer un travail autour du conte.

Les titres listés 

Dans À l’intérieur des méchants, on trouve Le loup et les sept chevreauxJack et le haricot magique; Aliochka et la Baba Yaga.  À  l’intérieur des gentils met en exergue trois autres contes, Volétrouvé ; Le Roi grenouille des frères Grimm ; Les fées de Charles Perrault.

Résultats d’analyse 

On en redemande, même si on aurait préféré 5 contes par titre au lieu de 3 ! Attention, les manipulations demandent des précautions.

♥♥♥♥♥

Activités 

  • Choisir un conte des frères Grimm, Perrault ou Andersen. Etablir une carte d’identité rigolote du héros
  • Chercher avec l’aide d’une bibliothécaire spécialisée en jeunesse des parodies ou des contes détournés (ex Cendrillon et Cambouis)
  • Découvrir la version du conte du genévrier des frères Grimm aux éditions du Genévrier
  • Établir la carte visuelle du cheminement du héros