Les pensées agitées d’un écureuil attachant

Couverture de l'album J'aurais voulu. Notre écureuil est assis sur une souche. Il porte des bois de cerf sur la tête

J’aurais voulu (c)L’école des loisirs, 2021

On connaissait Spip, l’écureuil fidèle qui accompagne Spirou et Fantasio. C’est lui qui a donné son nom au système de gestion de contenus web éponyme.

Désormais, il va falloir aussi compter sur un autre rongeur rouquin, créé par Olivier Tallec. Illustrateur depuis la fin des années 90, Olivier Tallec prend enfin la plume en 2019 dans C’est MON arbre pour faire entendre les pensées de son dernier personnage, un écureuil anonyme sacrément agité du bocal.

Car s’il est hyperactif bien sûr, par nature, l’écureuil de Tallec est surtout dominé par ses idées inquiétantes. Son imagination lui joue des tours, ce qui génère un petit côté nonsense et cartoonesque fortement addictif.

L’animal est en outre paré des tares communes aux jeunes enfants : il n’est pas prêteur, il se montre abominablement gourmand et semble insatisfait de manière récurrente.

Auréolé de tant d’attributs, l’écureuil de Tallec est devenu discrètement un magnifique héros en série : 2020 enregistre Un peu, beaucoup, 2021 J’aurais voulu.

Allez, Breadcrumb vous emmène faire un tour dans SA forêt, vous verrez, ça vaut la peine.

C’est MON arbre

Couverture de l'album C'est mon arbre. L'écureuil passe la tondeuse autour de son tronc d'arbreDans C’est MON arbre, l’écureuil expressif et drôlatique s’adresse directement aux lecteurs, adultes et enfants réunis.

Assailli par la peur de se faire voler son arbre et ses dépendances (les pommes de pin), notre écureuil paranoïaque se retranche, coupé des autres écureuils, dans une forteresse avec SON arbre comme donjon.

L’album écorne le sens de la propriété. Celui-ci, poussé à son paroxysme, conduit à la solitude absolue comme compagne. Il est vrai qu’on a vu mieux comme idéal de vie!

Le potentiel et la valeur de l’ouvrage sont rapidement perçus par les bibliothécaires et les enseignants. Et c’est bientôt toute l’Europe qui se réjouit de découvrir cette fable nouvelle.

Le succès de l’album réside dans une lecture à deux niveaux de compréhension, enfant et adulte ; l’enfant y verra l’intérêt de partager ses jouets, l’adulte y retrouvera les échos géopolitiques et écologiques.

Un peu, beaucoup

Couverture de l'album Un peu beaucoup. L'écureuil porte avec difficulté sa pomme de pin beaucoup plus grosse que lui

Un peu beaucoup, paraît en 2020. Il délivre lui aussi le même message écologique avec également une démonstration impitoyable(ment) percutante. 


J’aurais voulu

En 2021, la star de la forêt revient en panache avec ses yeux grands comme des soucoupes. Une nouvelle pensée le taraude : il en assez d’être écureuil. Son petit cerveau de croqueur de pignes lui fait entrevoir de nombreuses possibilités chimériques.

Sur le thème de « L’herbe est toujours plus verte ailleurs », avec encore une fois une chute gag, Olivier Tallec propose au jeune lecteur une découverte expresse du mode de vie des animaux de la forêt tels que le castor, le cerf, le hérisson ou encore le hibou.

Notre écureuil, avec des bois de cerf, une queue de castor et un corps de  hérisson est attablé sur une souche, prêt à manger un ver de terre

J’aurais voulu (c)L’école des loisirs, 2021

Légèrement différent des deux premiers, J’aurais voulu est à nouveau une très belle réussite de notre héros en série.

Et maintenant, que fait-on, on attend la saison 4 en 2022 ?

♥♥♥♥♥


Olivier Tallec, un peu, beaucoup, passionnément

  1. Sur Picturebook makers

Activités

Le saviez-vous ?

En cette rentrée 2021, l’éditeur Les doigts qui rêvent a choisi C’est mon arbre pour une adaptation braille et pop-up tactile.

C'est MON arbre 🌲 adaptation tactile illustrée d'après l'album original d'@olivier_tallec. L'arbre est entourée de 4 murs, le tout figure un pop up.

C’est MON arbre 🌲 adaptation tactile illustrée d’après l’album original d’@olivier_tallec . Les personnages sont représentés par leur derrière : pompon pour le lapin, plume pour l’oiseau, queue en panache pour l’écureuil, queue de rat pour la souris. L’ombre de l’arbre est subtilement suggérée par un vernis sélectif lisse au toucher.

Insolite

Le héros roux est devenu le porte-parole de l’Ecole des loisirs sur les réseaux sociaux pour définir la librairie comme un commerce essentiel lors d’un confinement de triste mémoire.

Différentes affiches où l'écureuil entrour de ses pattes avec amour les jambes de différents libraires

Le héros roux est devenu le porte-parole de l’Ecole des loisirs sur les réseaux sociaux pour définir la librairie comme un commerce essentiel lors d’un confinement de triste mémoire.

Print Friendly, PDF & Email
Oukilé ?
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Nous suivre
S’abonner

Se repérer
Souffler sur le pissenlit
Balises

Lucie & Co, le blog d’une journaliste spécialisée en littérature
Le site des libraires spécialisés en jeunesse du réseau Sorcières
Album 50, le carnet de recherches académiques sur le livre jeunesse depuis les années 1950
Ricochet, le vétéran des sites de référence à visée exhaustive
La mare aux mots, un bel exemple d’éditorialisation de la littérature de jeunesse
Univers jeunesse des bibliothèques de Paris, un regard sur le secteur par les bibliothécaires de la ville de Paris
La bibliothèque idéale du CNLJ, l’ex-association La joie par les livres