Joyeux anniversaire, petite taupe !

Née en 1989, la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête est la première enquête policière que j’ai découverte dans le monde des albums. C’est assurément la plus drôle et les enfants l’ont beaucoup, beaucoup appréciée lors des accueils de classes organisés par la bibliothèque où je travaillais à l’époque.

Pour ceux qui auraient échappé à son emprise, rappelons que la petite taupe reçoit sur la tête une déjection très dégoûtante et qu’elle souhaite identifier le propriétaire de la chose.

De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête (c) Milan jeunesse : une quête de bon aloi, une histoire à lire à haute voix, une scansion à interpréter avec joie.

La petite taupe, c’est l’histoire de la réparation d’une offense.

En ce sens, elle est universelle et s’adresse aussi bien à l’enfant qu’à l’adulte lecteur. Est-ce pour cette raison qu’elle a été traduite dans un nombre incalculable de langues ?

Attention, la vengeance de la petite taupe, fort justifiée, sera terriblement, atrocement, férocement… irrésistible !

Activité in English please

L’éditeur anglais Pavilion Books a publié un kit d’activités pour fêter l’anniversaire de la petite taupe 

En savoir plus sur le titre en allemand et en espagnol

  1. Des informations chez l’éditeur allemand 
  2. Le preguntó a la paloma, al caballo, a la liebre, a la vaca,
    e incluso al cerdo (pigeon, cheval, lièvre, vache, cochon) chez Zorro Rojo, éditeur catalan (publie version en espagnol et en catalan) : La petite taupe qui voulait savoir es
Werner Holzwarth, Wolf Erlbruch. De La Petite Taupe Qui Voulait Savoir Qui Lui Avait Fait Sur La Tête. Milan jeunesse, 2018.
Print Friendly, PDF & Email