Coopération vaut mieux que compétition

Enfer et damnation ! Thibault, 12 ans, vient de réaliser un quiz pour savoir à quelle famille de l’univers Harry Potter il appartient. La réponse est tombée comme un couperet, il s’agit de Poufsouffle, symbolisée par un blaireau.

Aaahrr ! Amère déception, illusions gryffondoriennes envolées, colère plus ou moins rentrée…

En tant que professionnelle de l’information et maman, j’ai eu beau lui expliquer que Rowling, l’auteure de la série HP, avait choisi l’ours comme emblème avant que son éditeur anglais ne l’oblige à changer d’animal totem* et qu’en plus le blaireau est un véritable héros discret doté du sens de l’accueil, rien n’y a fait. Les portes ont claqué, les noms d’oiseaux ont fleuri, je me suis rabattue dans mes quartiers…

Et puis, une fois les émotions émoussées, Thibault a commencé à lire l’album de bande dessinée documentaire Héroïques : animaux, végétaux, humains, ils nous invitent à repenser notre façon de vivre. Qu’il a bien entendu attaqué par le chapitre sur le blaireau…

Le blaireau, discret superhéros

Bas sur pattes, le blaireau a une petite tête et un gros derrière. On pourrait le prendre pour un brigand avec son masque noir et blanc. Et pourtant, on vous l’a bien dit qu’il ne faut pas juger sur la mine ! En effet, le blaireau est un grand bâtisseur, propre et ordonné.

Blaireau, une illustration de Christopher Denise

(c) Christopher Denise

De surcroît, il est hospitalier. Il invite les lapins et les renards à se réfugier dans ses terriers. Tel le wombat en Australie, c’est un sauveur. Il sait cohabiter avec d’autres animaux. C’est d’ailleurs bien pour cela que Brigitte Luciani l’a choisi comme héros de sa série phare de BD destinée aux petits Monsieur Blaireau et Madame Renarde, illustrée par Ève Tharlet.

Une galerie de portraits inspirants

Dans Héroïques, très bon album de bande dessinée documentaire, illustré par Marlène Normand et paru chez Nathan, le blaireau est l’un des 24 portraits écrits avec beaucoup d’humour par Eric Mathivet, docteur en neurosciences et auteur documentaire jeunesse.

Ces portraits sont issus du monde animal, du monde végétal et du monde humain, plaçant ainsi la primatologue Jane Goodall, l’explorateur Théodore Monod, l’altermondialiste Vandana Shiva ou encore l’ingénieur Brian von Herzen à la même échelle que l’éléphante, la fourmi ou l’algue géante Macrocystis. Tous ont pour point commun de concrétiser des stratégies de coopération pour la survie coinjointe de leur espèce et de la planète.

Sommaire de Héroïques

Au sommaire de Héroïques : des animaux qui coopèrent ou vivent en symbiose, des découvreurs, des primatologues et des écologistes qui inventent et agissent pour sauver la planète.

L’avis de Breadcrumb

Le style rappelle la revue TOPO dont l’excellence n’est plus à prouver. Un très bon titre mais légèrement frustant car on souhaiterait que les chapitres soient développés sur plus de pages… ce qui m’amène à dire que cet album est un excellent point de départ pour exploiter le CDI et les espaces jeunesse des bibliothèques sur des thématiques en lien.

Dès 11ans

♥♥♥♥♥

Bonus documentaire


Harry Potter Animal totem* : tout comme il l’a obligée à renier son prénom de Joanne pour un J.K. unigenre

Print Friendly, PDF & Email
Oukilé ?
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Nous suivre
S’abonner

Se repérer
Souffler sur le pissenlit
Balises

Lucie & Co, le blog d’une journaliste spécialisée en littérature
Le site des libraires spécialisés en jeunesse du réseau Sorcières
Album 50, le carnet de recherches académiques sur le livre jeunesse depuis les années 1950
Ricochet, le vétéran des sites de référence à visée exhaustive
La mare aux mots, un bel exemple d’éditorialisation de la littérature de jeunesse
Univers jeunesse des bibliothèques de Paris, un regard sur le secteur par les bibliothécaires de la ville de Paris
La bibliothèque idéale du CNLJ, l’ex-association La joie par les livres
MlleSalt, roadtrip en bibliothèques