Ça roule pour la galette

(c) Flammarion jeunesse, 2020

Pour clôturer cette année 2020, et avec un peu d’avance évidemment, je vous propose une critique de deux albums autour de la galette des rois. Car j’aime la galette et savez-vous comment ? Quand elle est bien faite, avec du talent d’dans…

Roule Galette des sœurs IK et SK

Roule galette, version vintage, a connu en 2018 une mini-révolution : l’éditeur a modernisé le façonnage du livre en supprimant les agrafes à cheval et en arrondissant les angles. Mais un pas supplémentaire a été franchi en 2020 : les sœurs coréennes IK et SK ont métamorphosé l’album en livre-objet par leurs illustrations stylisées et un format carrousel du meilleur effet.  Le livre trouvera sa place dans les zones d’exposition. Il pourra servir de support pour une animation à 2 professionnels.

Ce Roule galette, version moderne, s’agrémente d’une petite galette indépendante, à faire rouler si on trouve un système pour améliorer le dispositif. 

Les deux versions réunies, accompagnées de galettes à croquer, constituent un joli kit à offrir pour l’Épiphanie. Et bien sûr, on peut étudier attentivement la fabrication du carrousel pour en fabriquer un soi-même.

♥♥♥♥♥

La galette et le roi

(c) Kaléidoscope, 2020

Dans un tout autre registre, La galette et le roi séduira les enfants dès l’âge de 4 ans.

Chaque année, les animaux de la forêt élisent leur nouveau roi. Collectivement, ils préparent la galette puis l’ancien roi dispose la fève. Le hibou, qui pour une fois ne dort pas, juge et arbitre, veille au bon respect des usages. 

Et il a fort à faire : entre les gros animaux qui réclament une double part, les innocents et les tricheurs, les flatteurs et les pique-assiette, il faut de la vigilance pour que la cérémonie se déroule bien !

L’histoire est suivie d’une recette de cuisine, le tout est illustré par les aquarelles de Marianne Barcilon.

Schéhérazade Zéboudji, l’auteure, est professeure des écoles. Elle prouve ici un talent certain de conteuse et fait honneur à son prénom illustre !

Bravo.

♥♥♥♥♥

Rebondir sur un classique 

Le petit bout manquant / Shel Silverstein, 1976

Pour Mathias, grand amateur de frangipane devant l’éternel et premier petit cobaye de lecture d’albums

Print Friendly, PDF & Email

Une réflexion au sujet de « Ça roule pour la galette »

Les commentaires sont fermés.