Tag Archives: Cochon

La marque Pennart : contes, bagnoles et parodie

Ma voisine est professeur des écoles, bref institutrice. Elle m’a dressé un tableau alarmant : ses élèves de CM1 ne connaissent plus les contes !

J’ai alors pensé à Geoffroy de Pennart.
 

Avec Yvan Pommaux,  Geoffroy de Pennart est probablement l’auteur-illustrateur le plus investi dans le détournement de contes. Avec un talent extrême et une longévité extraordinaire. Un dandy drôle et rétro, sorte de Jean Rochefort du livre pour enfants.

Un vrai contrat de lecture
Le 14e titre dans la série des loups analyse pour notre plus grand bonheur l’antipathie réciproque entre le loup et le cochon

Pennart, c’est une histoire au long cours avec les enfants, des personnages récurrents (Igor le loup par exemple), des parodies de contes,  des détails à débusquer (les voitures, un vrai régal), une imagination débridée et un vocabulaire exigeant, des jeux avec les noms.

Pennart, c’est aussi des objets rétro (le téléphone a toujours un cadran rotatif et un combiné), une touche masculine bienvenue, un humour omniprésent dans les détails.

Chez Pennart, le journal, super pratique pour donner des informations, est partout. Dans Cambouis, un album rock-and-roll qui parodie le conte de Cendrillon, c’est dans le journal que Lady Wawa publie son avis de recherche de choristes.

Un jeu d’indices

L’auteur-illustrateur ne prend pas les enfants pour des truffes. Il se donne beaucoup de peine pour semer des indices entre ses albums :

Dans Le loup est revenu, il y a un souvenir du premier livre publié par Pennart, La reine des abeilles.

Dans Le retour de Chapeau rond rouge, la page de garde met en scène des souris qui interprètent la version initiale, Chapeau rond rouge. Ces petites souris occupaient déjà un coin de la scène dans le premier album, un jeu de cherche et trouve s’installant subrepticement entre Pennart et les enfants. C’est drôlissime, y compris pour les adultes.

Igor adore les décapotables (c)Kaléidoscope
Geoffroy de Pennart aime aussi positionner Igor dans des albums où il n’est pas protagoniste.
Aquarelle et Photoshop comme techniques de prédilection 
Un crayon, une gomme, de l’encre, voilà le matériel de départ de Geoffroy de Pennart pour les illustrations. Jusqu’en 2000, il aquarellait ensuite son dessin. Depuis, il a changé de technique : la mise en couleur se fait sur Photoshop. 
On se demande bien à qui peut appartenir ce véhicule admirablement carrossé (c)Kaléidoscope
Un moyen de revenir aux sources du conte
Ah, au fait, vous vous souvenez de ma voisine ? L’institutrice ? le tableau alarmant  : les enfants ne connaissent plus les contes ?
Je ne l’ai pas crue.
J’aurais dû.
Petit cobaye, 8 ans, a adoré Cambouis.
Et absolument pas reconnu la trame de Cendrillon.
Aaargh ! 
Cambouis (c)Kaléidoscope
Pour corriger le tir, voici la prescription d’une ancienne bibliothécaire : Pennart, Perrault, Pennart, Perrault, Pennart, Perrault. Répétez trois fois. Puis administrer à voix haute et à hautes doses pendant 3 ans au moins.
En savoir plus
Geoffroy de Pennart est édité chez Kaléidoscope.
Premier titre début du succès : Le loup est revenu , 1994, après un tout premier ouvrage, La reine des abeilles.

Il a récemment ouvert son site web, geoffroydepennart.com, très chouette et bourré d’explications pour nourrir les enfants (notamment la rubrique dédicace-arbre généalogique qui donne l’origine des noms de ses personnages issus de son entourage)

Cambouis. Geoffroy de Pennart. Kaléidoscope, 2016. 
Dès 6 ans
Mensonges. Geoffroy de Pennart. Kaléidoscope, 2017. Dès 5 ans
Jeu 

Le secret de Mireille Marcassin

Entre Et moi ? paru en 1997 à L’école des loisirs et La vérité vraie sur Mireille Marcassin chez benjamins media, vingt ans se sont écoulés.

La technique d’illustration a changé (aquarelle pour Mireille d’Allancé, digitale pour Amandine Piu).

Mais ce qui n’a pas changé, c’est la tendresse que les illustratrices ont mise au service de leurs petites héroïnes. Continue reading

Les Bacon Brothers : le rose funky s’abat sur l’Amérique

Un trio célèbre

Ils sont trois : roses, dodus, malodorants, plus ou moins maçons à leurs heures. Ajoutons un groin et une queue en tire-bouchon. Une petite idée ?

Comment ? Les 3 petits cochons ? Et bien non, perdu ! Ce sont les Bacon Brothers, un groupe de musique funky qui a connu un éphémère succès aux Etats-Unis il y a 20 ans.

présentation

Une décapotable pour un voyage inoubliable en pays yankee

Smokey le guitariste, Pinky le contrebassiste et Angus le batteur, conduits par leur imprésario prénommé Wolf, décident de reformer leur ancien groupe pour une tournée triomphale en Amérique.

Et nous voici arrimés à leur suite pour une visite touristique désopilante en Cadillac rose.

Un bain linguistique réjouissant

Evidemment, les locutions anglaises coulent à flot, tout comme le jus de pomme d’ailleurs. Et puis nos héros rencontrent des stars incognito comme l’inoubliable Porcelina Jolie ou la talentueuse Piggy Guggenheim…

Une route mythique pour une quête aboutie

Les Bacon Brothers, retour en Amérique, est un album truffé de références culturelles, musicales et américaines. Il est rempli de détails à décrypter, souvent roses (bravo à Ronan Badel, l’illustrateur d’Emile). L’humour est omniprésent. L’univers rock’n’roll adulte et très masculin est remarquablement parodié. Les auteurs se sont mis à hauteur d’enfants sur une scène imaginaire sans les prendre pour des « brêles ».

Alors Messieurs les auteurs, à quand la prochaine tournée des Bacon Brothers ? Je réserve mes places !

Le point de vue de Petit cobaye

Petit Cobaye, 6 ans 1/2, a adoré la collection de casquettes de base-ball et reconnu tout de suite le pastiche d’Angelina Jolie. Il m’a prié avec insistance d’écrire mon article au plus vite pour pouvoir me chiper le livre. Enfin, il m’a dit que les illustrations lui faisaient penser à Emile. Là, je suis restée soufflée. Je lui ai alors demandé ce qui l’avait mis sur la piste. Réponse en images :

Extrait_page_de_garde_Bacon_BrothersEmile

Bonus

  • une play-list (extraits) concoctée par les auteurs à découvrir sur le site de l’éditeur, abc melody
  • la chanson des Bacon Brothers
  • les Bacon Brothers existent même en anglais chez le même éditeur, abc melody.
Les_Bacon_BrothersLes Bacon Brothers, retour en Amérique

Davide Cali, ill. Ronan Badel
ABC MELODY, 2016