Pas d’éducation sexuelle sans Paulo, Willy and co

Parcours_Paulo, couv
Le parcours de Paulo, la grande histoire d’une petit spermatozoïde (c) Kaléidoscope

Nicholas Allan est un fin connaisseur, en tout bien tout honneur, de ce qui peut se passer dans les petites culottes.

Pipi, caca, prout : de vraies questions qui appellent de vraies réponses

Des culottes de la reine d’Angleterre au besoin pressant du père Noël qui, comme tout le monde, fait pipi de temps en temps, rien n’échappe à la curiosité un peu ciblée de cet auteur-illustrateur britannique.

Une course pour la vie

Et ce n’est pas son petit spermatozoïde Paulo qui nous dira le contraire. Petit têtard selon Thibault (6 ans tout juste), Paulo a endossé le numéro 290 000 010 pour la course de natation. Il est fermement décidé à arriver premier. Mais la concurrence est redoutable…

Encensé et censuré

Cité spontanément lors d’une conférence par le pédopsychiatre Patrick Ben Soussan et censuré par un secrétaire général de commune parce que le maire se prénommait Paul (si, si, c’est du vécu!), Le parcours de Paulo fait partie des incontournables pour les professionnels du livre. Au même titre que Comment on fait les bébés de Babette Cole.

Petit jeu sur écran

Clique ou mets ton doigt sur Paulo si tu veux le ralentir dans sa course.

Le saviez-vous ?

Le « Paulo ou Popaul » des Français se traduit par « Willy » chez nos voisins britanniques. A ma connaissance, il n’existe malheureusement pas de Paulette ou Willett.

Le parcours de Paulo/Nicholas Allan._Kaléidoscope, 2004

Titre original :  Where Willy went

P.S.  : Pour ceux qui lisent l’anglais et n’ont pas peur du fou rire : http://unschoolgirls.blogspot.fr/2008/01/where-willy-went.html. Pour les autres, il ne reste qu’à se plonger de toute urgence dans les pages de cette aventure fleuve…

Print Friendly, PDF & Email