Claire Garralon, la puissance graphique au service des petits

La couverture du livre représente deux têtes de canards, un grand, un petit, colorés en aplat et géométriques
Un magnifique jeu de (dé)construction autour des formes pour les tout-petits

Quand j’ai rencontré Claire Garralon, auteure-illustratrice, elle a déployé devant moi un éventail de cartes de visite dans lequel elle m’a invitée à piocher.

Chaque carte disposait de sa propre illustration, reflet de sa production. J’aurais bien pris un peu de temps pour étudier la question mais j’ai été tout à la fois charmée et prise de court. Alors j’en ai pris une au hasard. La promenade des canards. 

En fait, j’aurais voulu tout rafler. Car la sensibilité, l’art du jeu et la fantaisie de Claire Garralon semblent ne pas connaître de limites, tout comme sa palette, même si elle affectionne particulièrement le collage, en vrai ou en numérique sur le logiciel Illustrator. Ses images récentes sont vectorielles

Claire Garralon a débuté il y a 10 ans et a publié chez de nombreux éditeurs. Ces derniers titres sont parus chez MeMo,  pépinière d’autres grands artistes pour les petits tels que Janik Coat, Anne Crausaz ou encore Gay Wegerif.

La couverture du livre se compose de deux branches avec bourgeons et fleurs roses sur fond de ciel ensoleillé
Les jours, les mois, les saisons (c)MeMo : une série de doubles pages qui fonctionnent comme un jeu de devinettes, du concret à l’abstrait pour aborder avec les jeunes enfants le principe d’une année. Un trésor poétique, graphique et pédagogique.

Au delà des notions de couleurs, d’association ou d’imagier des albums pour la petite enfance, Claire Garralon sait développer une visée humaniste et une portée philosophique.

Elle s’appuie pour cela sur un savoir-faire forgé aux Beaux-Arts, Arts appliqués et l’apport d’une licence d’Arts Plastiques.

Ses albums sont éclatants de couleurs (impression en tons directs chez MeMo) ou puissamment contrastés en noir et blanc (Chat noir, chat blanc).

Deux canards de bain se font face et sont séparés par des pointillés
C’est ma mare (c)MeMo 

Dans C’est ma mare, la typographie dans l’esprit du normographe et les pointillés qui délimitent les divisions successives de la mare soulignent le message humanitaire sous-jacent.

Rond rouge, album antérieur publié chez Actes sud, développe les nuances d’une forme et d’une couleur pour appréhender l’abstraction et s’enrichir des différences.

Six souricettes découvrent les couleurs chez Circonflexe aborde les différentes couleurs autour d’une maison avec une chute désopilante. C’est un album gag particulièrement réussi. 

Autant dire que les prochains albums sont très attendus chez Breadcrumb… 

Activité labo des langues

Feuilletage en français, en anglais, en néerlandais

En savoir plus
Image vectorielle : image numérique composée d'objets géométriques individuels (segments de droite, polygones, arcs de cercle, etc.) plus faciles à manipuler que les pixels d'une image bitmap (ou « matricielle »). Illustrator est un logiciel de dessin vectoriel. Source : ASFORED
Impression en tons directs : l'impression se fait par une superposition d'aplats de couleur. À la différence de la technique de quadrichromie qui consiste en une juxtaposition de points colorés. Le rendu des couleurs avec l'impression en tons directs est plus fort et lumineux.

http://clairegarralon.fr/portfolio/albums/

Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions sur « Claire Garralon, la puissance graphique au service des petits »

  1. Je partage votre coup de coeur pour le travail de Claire Garralon! Les tout-petits savoyards auront la chance de découvrir son livre Chat noir chat blanc dans le cadre de l’opération Premières Pages (qui vise à offrir, à chaque naissance ou à l’adoption d’un enfant, un lot constitué d’un album original). Quelle chance que d’entrer dans l’univers des livres par ce titre…

    1. En effet, c’est un choix magnifique pour les tout-petits. Belle opération…

Les commentaires sont fermés.