Archives par mot-clé : Couleurs

Fêter la science en albums

Le logo de l’opération nationale Fête de la science

Depuis Hervé This, fondateur de la gastronomie moléculaire, et son ouvrage Les secrets de la casserole paru chez Belin en 1993, nous savons que la chimie et la cuisine font bon ménage.  

Car la cuisine, c’est de la chimie. La vinaigrette est une émulsion, une limonade est un liquide effervescent (bulles de gaz carbonique), la cuisson d’un œuf est un art dédié à la coagulation.

Si vous souhaitez organiser quelques petites expériences chimiques en famille ou à la médiathèque, je vous propose ci-dessous les éléments que j’ai préparés pour une opération de médiation en octobre 2018, entre autres autour de trois albums : L’imagier des saisons, Comment fabriquer son grand frère , un livre d’anatomie et de bricolage, Comment bien laver son mammouth laineux.

Voici la bande-annonce des petites expériences:

Le bleu, le blanc et le rose vont animer un tas de riz cuit dans le jus de chou rouge afin d’éclaircir la notion de pH.

Une éruption volcanique culminera à 20 cm de hauteur avec la complicité du bicarbonate de sodium et du vinaigre blanc.

On vérifiera comment un œuf peut se contorsionner pour entrer dans une bouteille.

Le maïs aura droit à une étude de cas pour réfléchir à sa métamorphose en pop-corn. 

Pression, effervescence et émulsions n’auront plus de secrets !

Tas de riz, tas de rats , tas de riz tentant : rose acide, bleu-vert basique, violet neutre : le pH, un jeu de couleurs
L’imagier des saisons de Pittau et Gervais
La première de couverture de l'imagier des saisons aux éditions des Grandes personnes
Les sciences naturelles se donnent en spectacle grâce au duo Pittau et Gervais

Les petites expériences utilisent les propriétés du chou rouge, de l’orange, du maïs, tous présents dans le superbe imagier des saisons de Bernadette Gervais et Francisco Pittau!

On les voit entiers et en coupe grâce à la magie des rabats.  
 
L’occasion de montrer
aux jeunes spectateurs
les différentes facettes des ingrédients utilisés.
Comment fabriquer son grand frère, un livre d’anatomie et de bricolage
Zuza s’ennuie jusqu’à ce qu’une idée germe dans son petit cerveau : et si elle se fabriquait un grand frère ?

L’extraordinaire encyclopédie du corps humain (ou crocodilien)  d’Anaïs Vaugelade permet de présenter une montagne de notions en anatomie, chimie et biologie. 

Encapsulées dans une histoire du personnage récurrent Zuza, les informations documentaires fantaisistes sont pour autant rigoureusement exactes. Excellente vulgarisatrice, l’auteure-illustratrice a choisi des légos pour rendre compréhensibles par les plus jeunes  les différents états des molécules d’eau.

Utiliser des légos pour figurer les molécules d’eau avec Zuza dans Comment fabriquer son grand frère d’Anaïs Vaugelade (c)L’école des loisirs, 2017
12 légos pour figurer 12 molécules d’eau (Molécule eau  sous forme solide, liquide, gazeuse p 37)
Assemblés en composition géométrique, les legos forment l’état solide (glace), juxtaposés, ils forment l’état liquide (l’eau), éparpillés partout dans la boîte sans se toucher, ils forment l’état gazeux (vapeur d’eau).
 
Comment bien laver son mammouth laineux 

A partir de la poudre magique que constitue le bicarbonate de sodium (poudre levante pour gâteau, désodorisant, nettoyant ménager, agent blanchisseur pour les dents…), et des produits de base utilisés pour les expériences, on peut s’amuser à créer un jeu d’étiquetage avec les enfants et faire une lecture à haute voix de cet album ingénieux et hilarant.

Etiqueter des emballages de produits d’hygiène ou ménager à la manière de l’album, un jeu possible avec les enfants
Pour reproduire l’animation 
Ingrédients

Chou rouge, bicarbonate de sodium alimentaire, vinaigre blanc, vinaigre, citron, orange, maïs, fécule de maïs, pop-corn, allumette, papier, huile, colorant alimentaire, riz, grain de raisin, chamallows

Matériel 

Bouteille en verre à gros goulot, allumette, papier, craie, lèche-frites, assiette, jatte transparente, bocal, tubes fermés par des bouchons, légos, boulons, figurines, casserole, plaque chauffante, point d’eau pour vaisselle

Déroulement de la médiation
  1. deroule_des_petites expériences
  2. affiche à réaliser sur designcap.com
  3. quiz_final_made_in_mediatheque

Claire Garralon, la puissance graphique au service des petits

La couverture du livre représente deux têtes de canards, un grand, un petit, colorés en aplat et géométriques
Un magnifique jeu de (dé)construction autour des formes pour les tout-petits

Quand j’ai rencontré Claire Garralon, auteure-illustratrice, elle a déployé devant moi un éventail de cartes de visite dans lequel elle m’a invitée à piocher.

Chaque carte disposait de sa propre illustration, reflet de sa production. J’aurais bien pris un peu de temps pour étudier la question mais j’ai été tout à la fois charmée et prise de court. Alors j’en ai pris une au hasard. La promenade des canards. 

En fait, j’aurais voulu tout rafler. Car la sensibilité, l’art du jeu et la fantaisie de Claire Garralon semblent ne pas connaître de limites, tout comme sa palette, même si elle affectionne particulièrement le collage, en vrai ou en numérique sur le logiciel Illustrator. Ses images récentes sont vectorielles

Continuer la lecture de Claire Garralon, la puissance graphique au service des petits

Un album monstrueusement bon

Un album des éditions Frimousse pour jouer à se faire peur

Dans Plus gros que le ventre, futur bestseller pour amateurs d’humour et de sensations fortes, les auteurs interpellent le jeune  lecteur en le tutoyant. Ils l’incitent même carrément à ne pas ouvrir le livre sous peine d’être dévoré.

Car dans le livre chemine un monstre abominable.

Un monstre abominable comment ?

C’est un monstre jaune. Il a des yeux rouges énormes, des dents pointues, des cornes sur la tête, des griffes… eh bien griffues, et surtout, surtout, il n’est jamais repu ! À tel point qu’il voudrait bien s’attaquer à celui qui tient le livre…

Les doubles pages se lisent à la manière d’un jeu vidéo (c) Frimousse
Que faire avec cet album ?

Du suspense, de l’humour, du « beurp », une expression populaire mise en images (avoir les yeux plus gros que le ventre), Michaël Escoffier et Amandine Piu délivrent là un livre-jeu excellent.  On pourra jouer au jeu des différences, faire un cherche et trouve, réécrire les lettres dévorées, imaginer une suite quand le monstre aura fini sa sieste, identifier les saisons en regardant les arbres, remettre de l’ordre dans la scène finale. Les pistes sont infinies…

La couverture du livre paru au Canada

Escoffier et Piu s’amusent à déconstruire avec un énorme talent les codes de lecture (jeux d’échelle avec un monstre qui se rapproche page après page, grignotage de la typographie, avertissement en quatrième de lecture). Ils ne sont pas seuls à s’amuser, les enfants aussi.

Les enfants donnent leur avis, c’est un bravo unanime

En témoignent Elisabeth et sa classe de grande section de maternelle :

Le livre a énormément plu en classe : les enfants ont été happés et ont participé tout au long de la lecture, en se cachant, en criant… Celle-ci s’est terminée par un grand éclat de rire !

♥♥♥♥♥

Petit Cobaye (8 ans)  a noté l’ouvrage 10/10.

Dès 4 ans