Les parents sont des enfants comme les autres

couverture_les_punitionsAujourd’hui, 4 février, c’est la Sainte Véronique. Bon d’accord, à part pour les Véronique, ce n’est pas une date bien importante ! Mais ça pourrait aussi être la Saint Benjamin. Car les éditions benjamins média viennent encore de frapper un grand coup. Ils lancent ce jour-même en librairie une petite pépite éditoriale, Les punitions.

Une bonne planque

Quatre enfants, bien cachés sous la nappe à carreaux de la salle à manger, complotent gentiment pour inventer des punitions destinées… aux parents ! Ben oui quoi, les parents sont des enfants comme les autres ! Ils n’ont pas l’air comme ça mais eux aussi ne sont pas toujours polis. Ils font parfois des bêtises, qu’il convient de punir avec la plus grande imagination.

Opus graphique

Sur un texte fantaisiste de Michaël Escoffier, Félix Rousseau a fait pétarader sa tablette graphique, même si les couleurs sont restreintes volontairement au vert, rouge, noir et blanc. Grand Gavroche (il parait qu’il porte toujours une casquette), Félix Rousseau est à la base graphiste et ça se voit. C’est son premier album pour enfant, après des illustrations publicitaires pour Blablacar ou encore Velib. S’il travaille en numérique, il commence tout de même par un crayonné classique :

Crayonnés_Rousseau
Chemin de fer partiel Les Punitions de Félix Rousseau

Les punitions est un livre tendre, drôle, « pepsy ». L’univers enfantin et sa propension à la surenchère (je pipeaute et t’es pas cap) sont délicieusement bien restitués.

Des illustrations rétromodernes

Outre ses illustrations à l’allure rétro, l’album a sur le fond un petit côté vintage. Ainsi, on y trouve une 2CV et quelques polaroïds en guise de galerie de portraits qui contrastent avec une certaine modernité : figurez-vous que la petite souris utilise un téléphone portable ! Et oui, le progrès s’infiltre partout, même là où on ne l’attend pas…

sarah_en_pyjama

Catalogue 100% dialogue

Les punitions, mini-pièce de théâtre, s’achève par une chanson composée par Frank Marty. L’arrangement sonore est une réussite. Un joli bonus pour tous, et la composante essentielle pour les enfants aveugles ou malvoyants qui apprécieront les voix d’autres enfants, tous comédiens amateurs.

Faux catalogue de bêtises et de représailles, Les punitions peut très bien se poursuivre par la lecture du vrai Catalogue de parents de Claude Ponti.

Bien, les parents, vous savez ce qu’il vous reste à faire : tenez-vous à carreau et procurez-vous l’album dans les meilleurs délais !

Activité

L’éditeur benjamins media propose des coloriages de ses albums à télécharger sur son site. Tu peux aussi colorier la couverture du livre en braille : Couverture_les_punitions_braille_à_colorier

En savoir plus sur l’illustrateur

http://cargocollective.com/felixrousseau

Print Friendly, PDF & Email