Hommage à Mlle Salt

Un cochon découpé en morceaux symbolise les différentes actions du métier de bibliothécaire

Cartographie du métier de bibliothécaire par Mlle Salt, bibliothécaire anonyme du blog Salt in my coffee

Etouffée par le devoir de réserve de tout fonctionnaire, je me régalais à la lecture du blog d’une bibliothécaire anonyme, Salt in my coffee.

Avec un esprit acide, beaucoup d’humour et un réel talent de dessinatrice de presse, la bibliothécaire anonyme brocardait la profession et son évolution. Égratignant sans vergogne ses acteurs tout autant que les « lecteurs » (c’est comme ça que les pros appellent les usagers des médiathèques), Mlle Salt avait l’art de pointer là où ça fait mal avec une ironie salvatrice.

Par le biais d’un dialogue entre elle-même et un dénommé James, Mlle Salt tournait en dérision Télérama et Claude Poissenot, sociologue de la lecture, se moquait du Konservator et des tendances actuelles du métier définies par les pontes et les politiques.

Mlle Salt se moque de l'idée émise par le sociologue Claude Poissenot " il faut retenir l'idée d'équilibre entre l'offre et la demande"

In : Mlle Salt lit Télérama. (c) Blog Salt in my coffee

Il est vrai que la différence entre la réalité du terrain et les discours d’Eric Orsenna ou Sylvie Robert a de quoi énerver la plus paisible des créatures.

Les accueils de classe à la bibliothèque. (c) Blog Salt in my coffee

Mais me voici confrontée à mon impéritie ! Le blog Salt-in-my-coffee a disparu, après 12 ans de loyaux services, désintégré corps et biens dans les abysses de l’univers éphémère du web. Comment n’ai-je pas pensé à sauvegarder quelques unes de ses pages ?

L'entête du blog Saltinmycoffee : une jeune femme sourit au bastingage d'un bateau tandis qu'un dessin malicieux de Mlle Salt apparait en arrière fond

Le blog d’une bibliothécaire anonyme, soupape de décompression de la profession de 2008 à 2020, a été désactivé en décembre 2020

Alors j’ai fait quelques recherches images sur différents moteurs de recherche. Et puis j’ai interrogé le site Wayback machine, les archives du web.

Et pour faire bonne mesure, j’ai enregistré illico une page Instapaper de la page sauvegardée par la wayback machine. Au cas où la wayback machine disparaîtrait aussi, sait-on jamais !

La wayback machine a restitué le dernier article en ligne paru sur le blog caustique de Mlle Salt. Sa dernière publication est un peu extrême et m’a inquiétée. https://web.archive.org/web/20200602194819/http://salt-in-my-coffee.blogspot.com/ 

J’espère que vous allez bien Mlle Salt. Et si possible, revenez-nous vite !


Atelier Veille informationnelle

Print Friendly, PDF & Email
Oukilé ?
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Nous suivre
S’abonner

Se repérer
Souffler sur le pissenlit
Balises

Lucie & Co, le blog d’une journaliste spécialisée en littérature
Le site des libraires spécialisés en jeunesse du réseau Sorcières
Album 50, le carnet de recherches académiques sur le livre jeunesse depuis les années 1950
Ricochet, le vétéran des sites de référence à visée exhaustive
La mare aux mots, un bel exemple d’éditorialisation de la littérature de jeunesse
Univers jeunesse des bibliothèques de Paris, un regard sur le secteur par les bibliothécaires de la ville de Paris
La bibliothèque idéale du CNLJ, l’ex-association La joie par les livres