Archives par mot-clé : Nature

Benjamin Flouw embarque le documentaire en fiction

Qui est Benjamin Flouw ?

Un jeune artiste international et talentueux !

Né en 1986, il a vécu à Londres, Paris, Marseille et fait paraître son premier livre en 2017 dans une maison d’édition québécoise, La Pastèque, sous le titre La Milléclat dorée.

L’aventure du titre 

Les droits en allemand et en anglais ont été achetés par la maison allemande Gestalten. Ce qui donne The Golden Wonderflower en anglais.

Tout le monde suit jusque là ? 

Ce n’est pas tout : l’album est en lice dans la catégorie Album jeunesse pour le prix de La nuit du livre qui récompense conjointement le contenu de l’ouvrage et sa réalisation en tant qu’objet. 

Le contenu

Monsieur Renard est botaniste. Tous les soirs, il aime feuilleter son herbier à la recherche d’une plante pour décorer sa maison. Il s’aperçoit un jour qu’il lui manque une fleur très rare, la milléclat dorée, dont il n’existe même pas une image dans le monde entier. Il n’en faut pas plus à Monsieur Renard pour préparer une expédition à la recherche de ce specimen…

Illustration by Benjamin Flouw from The Mystery of the Golden Wonderflower, Copyright Little Gestalten 2018
Le traitement documentaire

La qualité du livre repose sur la beauté des illustrations numériques de Flow mais également sur le soin extrême apporté à la vulgarisation de la botanique et du milieu naturel de la montagne. Pages d’herbiers, schéma de la fleur légendé, termes liés à l’altitude, inventaire du matériel nécessaire foisonnent dans cette histoire qui encense la préservation de la vie sauvage. 

Quant à la fleur, sa beauté fera décrocher la mâchoire des lecteurs, c’est promis. Inutile de ‘déflorer’ le secret.

L’avis de Breadcrumb 

Un magnifique album documentaire dans l’esprit actuel qui insère l’aspect documentaire au sein d’une fiction et d’une conception éditoriale majestueuse.
Bravo
♥♥♥♥♥

En savoir plus

La notice de catalogage de la BNF

 

Le Monsieur propre de la forêt

le_grand_menageLe grand ménage met en scène Benoît, un blaireau (sic!) maniaque de la propreté. Tout le monde sait qu’un peu de propreté, c’est bien,  mais tout le monde sait aussi que le mieux est l’ennemi du bien.

Or notre blaireau, dans son excès de zèle, finit par provoquer une catastrophe naturelle…

Ce nouvel album animé d’Emily Gravett se prête idéalement à une lecture à voix haute : le texte rime, l’ironie est doucement perceptible. Visuellement, les petits habitants de la forêt sont irrésistibles.

La fantaisie débridée de l’illustratrice est peut-être un peu moins présente que dans ses tout premiers albums. Mais l’astuce de la couverture et de la page de garde trouée pour donner l’impression de la profondeur de la forêt, les détails rigolos à débusquer dans le feuillage d’automne, la tendre leçon de ménage, le jeu avec l’aspirateur à la fin, tout, absolument tout, signe la présence d’un bon album promis à une belle longévité.

Activités
English corner

Découvrir un article illustré du blog de référence Seven impossible things before breakfast

Oursement vôtre

Mon tout-petitMon tout-petit

Aux éditions Kaléidoscope, Jo Weaver, jeune illustratrice anglaise, publie son premier album cette année.

C’est ce que les Britanniques, par un emprunt historico-linguistique à la langue française, appellent très intelligemment un « debut book ». Et pour une première réalisation, on peut dire que Jo Weaver assure ! Elle a entièrement illustré l’album au fusain, technique peu courante et merveilleusement adaptée ici. Seul le titre apporte une note colorée, conférant à l’ouvrage un air de livre d’or.

mon_tout-petit_page_int_vo
Une page intérieure de Little One (Mon tout-petit en VO)

Dans Mon tout-petit, un ourson fait ses premiers pas hors de la tanière. Au fil des saisons, sous la supervision attentive de maman Ours, le petit prend de l’assurance. Il joue, apprend la pêche et la force des éléments. Puis revient le temps où il se blottit à nouveau contre sa mère pour hiberner une deuxième fois.

Un océan de douceur nous submerge à la lecture de l’album. La traduction française d’Elisabeth Duval apporte une richesse de vocabulaire et une poésie remarquables. Mon tout-petit est une très, très belle découverte à partager largement et à offrir en cadeau de naissance.

Zoom sur l’illustratrice, Jo Weaver

Jo Weaver

Son site : joweaver.co.uk
L’album en VO chez Hodder Children’s Books

Le making-of

Dans le journal The guardian, Jo Weaver explique le processus de création de son album. C’est en anglais mais on peut visualiser les étapes des meilleures feuilles.

L’ours, grosse star des albums pour enfants

Pour se lancer sur la piste des plantigrades sans avoir peur de faire fausse route :

  • Macha et l’ours
  • La chasse à l’ours
  • C’est un ours, of course
  • Petit Ours Brun
  • La trilogie de Petit ours de Benjamin Chaud
  • Evidemment Boucle d’or reste un must absolu (Les trois ours de Byron Barton)
  • La  série du canadien Nicholas Oldland (Les rameurs)
  • L’ours qui jouait du piano
  • Enfin la paix, un album qui peut se prêter à une très belle lecture à haute voix et théâtralisation
  • Finding Winnie
  • Calinours va faire les courses
  • Les contes palpitants des 7 ours nains
  • La série de Tadao Miyamoto (Ma maman et moi, Mon papa et moi)
  • Ushi
  • Le jardin des ours
Ursus britannicus

Enfin, l’article ne serait pas complet sans mentionner les deux oursons britanniques les plus célèbres au monde, Winnie l’ourson et Paddington. Cela dit, ces deux-là feront bafouiller le clavier de Breadcrumb dans d’autres billets…

Activité Arts plastiques

dessin_petitcobaye_ours_watibComme Petit Cobaye inspiré par Ushi, réalise ton ours en utilisant la technique que tu veux (collage, peinture, dessin, pâte à modeler…).

Bonus

D’autres albums à découvrir sur le blog de Lucie & Co (9 histoires d’ours)