Antonin Louchard redore le blason du lapin

Le_chevalier_noirDans Le Chevalier noir, une fable énervante et hilarante, Antonin Louchard reprend son personnage de Titi le lapin et le métamorphose en guerrier qu’il vaut mieux ne pas provoquer. Car l’ire du sire, tout petit qu’il soit, n’en est pas moins terrible !

Le côté hilarant tient au fait que le lapin, animal plutôt couard dans la nature, est ici magnifié par Louchard en combattant redoutable. L’histoire est une fresque riche en rebondissements, avec moult références historico-médiévales.  La couverture de l’album trouée joue sur la dimension livre-objet tandis que l’auteur, lui, se joue brillamment de nous à plusieurs reprises, tout en cultivant une ironie douce à l’attention de l’adulte lecteur.

Couverture de l'album L'affaire du oollierSon nouveau titre, L’affaire du collier, une aventure très nouille, repose sur le même principe d’un double niveau de lecture enfant/adulte.

Une fois de plus, l’humour de Louchard fait mouche. Les enfants adorent, les adultes adhèrent !

On parle trop peu d’Antonin Louchard sur Breadcrumb car il s’adresse souvent au public des tout-petits, de 0 à presque 3 ans, et ce n’est pas tout à fait le fer de lance du site. Avec ces deux titres, justice est rendue.

Prends garde, Titi le lapin : nous t’aurons à l’ œil si jamais tu parais dans un cinquième album…

  • Le chevalier noir, une fable énervante. Antonin Louchard. éd. Thierry Magnier, 2015
  • L’affaire du collier, une aventure très nouille. Antonin Louchard. éd. Thierry Magnier, 2016
Print Friendly, PDF & Email