Tag Archives: Musique

Une standing ovation pour l’ours qui jouait du piano

Un ourson découvre dans une clairière un objet qu’il n’a jamais vu avant. Intrigué, il tâte avec sa patte maladroite les bâtonnets noirs et blancs et produit un son épouvantable.

Apeuré, il s’enfuit mais revient jour après jour. De nombreux animaux dans la forêt assistent quotidiennement à son récital. À force d’entraînement, il devient un virtuose et rêve de Broadway…

Premier album d’un auteur illustrateur anglais émergent, L’ours qui jouait du piano est incontestablement l’un des livres phares de 2016. Preuve en est : il fait l’objet d’un film d’animation en anglais chez Carrot Productions et concourt pour le titre du meilleur album jeunesse des Incorruptibles catégorie CP.

Les illustrations agencées sur Photoshop sont d’une beauté lumineuse, la clairière et Broadway sont littéralement magiques.

Titre original : The Bear and the Piano. David Litchfield. Frances Lincoln Children’s Books, 2015.

Publié en France chez Belin jeunesse

Voir la chronique en anglais de Kate

Activités

Nina, je prie pour qu’une étoile guide tes pas

Les ombres de Nina Simone et Martin Luther King planent sur Nina, un livre politique, musical et puissant autour du thème de la ségrégation raciale aux Etats-Unis.

Où l’on comprend que la phrase Une blanche vaut deux noires s’interprète différemment selon son contexte musical ou sociétal. Au piano, les touches noires sont des bémols, des demi-notes. Dans l’Amérique de Nina, les hommes noirs sont considérés comme des bémols.  Continue reading

Les Bacon Brothers : le rose funky s’abat sur l’Amérique

Un trio célèbre

Ils sont trois : roses, dodus, malodorants, plus ou moins maçons à leurs heures. Ajoutons un groin et une queue en tire-bouchon. Une petite idée ?

Comment ? Les 3 petits cochons ? Et bien non, perdu ! Ce sont les Bacon Brothers, un groupe de musique funky qui a connu un éphémère succès aux Etats-Unis il y a 20 ans.

présentation

Une décapotable pour un voyage inoubliable en pays yankee

Smokey le guitariste, Pinky le contrebassiste et Angus le batteur, conduits par leur imprésario prénommé Wolf, décident de reformer leur ancien groupe pour une tournée triomphale en Amérique.

Et nous voici arrimés à leur suite pour une visite touristique désopilante en Cadillac rose.

Un bain linguistique réjouissant

Evidemment, les locutions anglaises coulent à flot, tout comme le jus de pomme d’ailleurs. Et puis nos héros rencontrent des stars incognito comme l’inoubliable Porcelina Jolie ou la talentueuse Piggy Guggenheim…

Une route mythique pour une quête aboutie

Les Bacon Brothers, retour en Amérique, est un album truffé de références culturelles, musicales et américaines. Il est rempli de détails à décrypter, souvent roses (bravo à Ronan Badel, l’illustrateur d’Emile). L’humour est omniprésent. L’univers rock’n’roll adulte et très masculin est remarquablement parodié. Les auteurs se sont mis à hauteur d’enfants sur une scène imaginaire sans les prendre pour des « brêles ».

Alors Messieurs les auteurs, à quand la prochaine tournée des Bacon Brothers ? Je réserve mes places !

Le point de vue de Petit cobaye

Petit Cobaye, 6 ans 1/2, a adoré la collection de casquettes de base-ball et reconnu tout de suite le pastiche d’Angelina Jolie. Il m’a prié avec insistance d’écrire mon article au plus vite pour pouvoir me chiper le livre. Enfin, il m’a dit que les illustrations lui faisaient penser à Emile. Là, je suis restée soufflée. Je lui ai alors demandé ce qui l’avait mis sur la piste. Réponse en images :

Extrait_page_de_garde_Bacon_BrothersEmile

Bonus

  • une play-list (extraits) concoctée par les auteurs à découvrir sur le site de l’éditeur, abc melody
  • la chanson des Bacon Brothers
  • les Bacon Brothers existent même en anglais chez le même éditeur, abc melody.
Les_Bacon_BrothersLes Bacon Brothers, retour en Amérique

Davide Cali, ill. Ronan Badel
ABC MELODY, 2016