Raymond Briggs, so British

Ma première rencontre avec l’œuvre de Raymond Briggs est celle d’une bande dessinée quasiment sans texte, Sacré Père Noël. Elle dévoile sans fard la journée besogneuse d’un Père Noël anglais et ronchon, livreur de cadeaux par tous les temps et dans toutes les maisons (y compris celle de la reine d’Angleterre évidemment).

C’était les années 90. L’album, paru en Angleterre en 1973, m’avait fortement marquée par sa tendresse et son ironie douce, son atmosphère très britannique, le sens de l’autodérision qui marque si bien nos voisins d’Outre-Manche.

Pas de Brexit à l’époque et un secteur jeunesse beaucoup plus restreint qu’aujourd’hui.

Ce n’est que récemment que j’ai partagé la suite elle aussi jubilatoire, Les vacances du Sacré Père Noël, avec Petit Cobaye.  Le bougon en barbe blanche et pelisse rouge décide de partir chercher le lieu idéal de vacances. Après la France (un grand choc culturel) et l’Écosse où il est victime du temps et de sa notoriété, il finit par trouver le coin rêvé pour s’allonger les doigts de pied en éventail. 

L’album est un excellent outil pour les apprentis anglicisants de CE1 ou CE2. 

Le Bonhomme de neige est quant à lui une bande dessinée totalement sans texte, réalisée aux crayons pastel sec. Le livre propose une rencontre nocturne et onirique entre un petit garçon en pyjama et robe de chambre et le bonhomme de neige qu’il a créé dans la journée. Poétique et drôle, l’album devenu culte a été adapté en film d’animation et continue à inspirer le monde anglo-saxon.

Un parallèle avec l’album récent Hiver de Philippe de Kemmeter aux éditions Alice jeunesse pourrait intéresser les enseignants pour un travail scolaire.

Raymond Briggs en France est principalement édité par Grasset jeunesse.

En savoir plus en anglais sur Raymond Briggs

Planches extraites de Le Bonhomme de neige (c)Grasset jeunesse

Activités


Tu peux aussi cuisiner les étoiles du Père Noël, une recette offerte par le magazine culinaire qualitatif et trimestriel Papillote.

Print Friendly, PDF & Email

3 réponses

  1. Moi aussi j’aime beaucoup Raymond Briggs. Il y a quelques années, nous avons difusé l’adaptation en cinéma d’animation dans « ma » bibliothèque. Je ne connaissais pas encore.
    Je me souviens avoir tout oublié pour suivre le dessin animé avec les enfants ^^

    • Véronique Van der meij dit :

      Des oublis comme ça, on en redemande :). Merci pour votre commentaire et bonnes fêtes de fin d’année…

  2. […] Le bonhomme de neige de Briggs a sans nul doute inspiré le Belge Philippe de Kemmeter pour son album poétique Hiver, paru chez Alice éditions. On y découvre là aussi une jolie rencontre amicale entre un petit garçon et un bonhomme de neige. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oukilé ?
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Nous suivre
S’abonner

Se repérer
Souffler sur le pissenlit
Balises

Lucie & Co, le blog d’une journaliste spécialisée en littérature
Le site des libraires spécialisés en jeunesse du réseau Sorcières
Album 50, le carnet de recherches académiques sur le livre jeunesse depuis les années 1950
Ricochet, le vétéran des sites de référence à visée exhaustive
La mare aux mots, un bel exemple d’éditorialisation de la littérature de jeunesse
Univers jeunesse des bibliothèques de Paris, un regard sur le secteur par les bibliothécaires de la ville de Paris
La bibliothèque idéale du CNLJ, l’ex-association La joie par les livres

Copyright

Les textes et illustrations figurant sur le site ne sont pas libres de droits. Copyright Breadcrumb, 2013-2022.