Archives par mot-clé : Vie

Coeur de métier

C’est fou ce que les bibliothécaires et libraires ont comme coups de cœur. Ces gens-là doivent avoir le palpitant hypertrophié, c’est sûr.

Alors bien souvent, je sature un peu en attendant les mots ‘C’est mon coup de cœur !’ J’en grince même des dents parfois et ça fait le bruit de la craie qui crisse sur le tableau.

Eh bien, malgré cela, je ne résiste pas au plaisir de relayer le coup de cœur d’Amandine, bibliothécaire à la Communauté de communes du Kochersberg.

Elle parle de Moi, j’attends…

Il a l’air inoffensif, ce petit album avec sa couverture blanche et son fil de laine rouge… mais les apparences sont souvent bien trompeuses.

Comme moi, laissez-vous porter… J’ai d’abord passé les pages très rapidement et puis je me suis arrêtée, j’ai pris mon temps. Et j’ai même quelquefois remonté le temps en repartant en arrière…

Quelle poésie, quelle finesse ! Un bel album aux illustrations subtiles qui m’a beaucoup touchée. A offrir sans réserve ! 

La couverture initiale de 2005

Davide Cali et Serge Bloch déroulent l’ histoire toute simple de la vie qui passe. Avec un cordon rouge en guise de fil conducteur.  L’émotion m’avait saisie sans crier gare au moment de sa première parution en 2005. Sarbacane vient de le rééditer avec un étui : un bijou dans un écrin.

Si vous avez des amis qui vous invitent à un dîner, oubliez le bouquet ou la bouteille de vin. Venez avec Moi, j’attends…

Appréciation de Breadcrumb :  ♥♥♥♥♥ 😉

⇒En savoir plus

Le titre existe aussi en application numérique. La première parution  a fait connaître Davide Cali dans les métiers du livre.

⇒Découvrir les coups de coeur des professionnels du livre

Une histoire d’amour dans une maison de poupées

Josette n’est pas une starlette. Georges n’est pas un superhéros, même s’il exerce la profession de maître-nageur-sauveteur.

Ces deux-là vont se rencontrer, s’apprécier, fonder une famille nombreuse. Et la vie passe, avec « son cortège de scarlatines, dents perdues, bras cassés… mais aussi de fous rires, de cavalcades, de câlins et de gâteaux d’anniversaire ». Il y a les coups de canif dans le contrat, la vaisselle qui vole, les hauts et les bas. Et puis un jour, Georges tire sa révérence…

Une histoire d’amour n’est pas une histoire glamour. Pas du tout.

Une histoire d’amour, c’est tout simplement la nouvelle gageure époustouflante et hilarante de Gilles Bachelet. Car Georges et Josette, personnages ordinaires et attachants, ont une particularité rare dans les albums pour enfants : ce sont des objets. En l’occurrence, deux gants de vaisselle en caoutchouc. 

Home sweet home. In: Une histoire d’amour. Gilles Bachelet (c)Seuil jeunesse

Continuer la lecture de Une histoire d’amour dans une maison de poupées