Archives par mot-clé : Père/fils

Bonne pioche aux éditions du Père Fouettard

Entre chien et poulpe est l’un des meilleurs albums que j’ai eu l’occasion d’analyser en tant que participante aux comités de pré-sélection des Incorruptibles.

Il est publié par Père Fouettard, un petit éditeur alsacien qui connait bien le secteur du livre. En effet, avant de créer sa maison en 2014, le co-fondateur du Père Fouettard a été commercial pour un  diffuseur, un corps de métier intermédiaire entre l’éditeur et le libraire.

Les dessous du caca expliqués aux 4-7 ans. Illustration extraite de Entre Chien et Poulpe (c) Père Fouettard
Editeur alsacien et défricheur international

Sur Breadcrumb, nous avons déjà étudié avec grand bonheur Wilfred et Rhino vole de Ryan T. Higgins ; ainsi que S’unir c’est se mélanger et Croco contre canetons de Laurent Cardon, auteur français résidant au Brésil.

S’unir, c’est se mélanger, une histoire de poules

Ils ont tous un lien avec l’étranger car la ligne éditoriale de Père Fouettard se caractérise par l’ouverture à de nombreux talents extra-hexagonaux que Florent Grandin sait approcher dans les foires de Francfort et Bologne.

Editeur littéraire et joueur

Et non seulement cet éditeur a du flair mais il a aussi une grande exigence en termes d’écriture et un côté joueur que les bibliothécaires vont apprécier : à l’instar de Claude Ponti et ses légendaires codes barres fantaisistes sur les couvertures des albums, Père Fouettard sème des indices dans l’achevé d’imprimé de chaque titre de son catalogue.

Wilfred, magnifique éloge de la différence et jolie approche culturelle du Canada et son monstre local, le Sasquatch

Il soigne également certaines pages de garde qui deviennent ainsi des bonus jeux. Entre chien et poulpe et Rhino vole! en sont des exemples parfaits.

Je vous invite à découvrir 3 autres albums fortement utiles pour des animations ou accueils de classe. C’est parti mon kiki :

Le coup de coeur de Petit Cobaye et Véronique

La ferme des dinos de Frann Preston-Gannon

Un album qui réussit à concilier 2 univers a priori très éloignés, les dinosaures et le travail éreintant de fermier. Le personnage conserve du début à la fin une expression fatiguée (un peu comme celle des jeunes parents en fait) mais, tout autour de lui, son petit monde prospère et s’allie pour lui donner beaucoup d’amour. 

Un album tendre et humoristique en illustrations numériques pour les enfants de 4 ou 5 ans. 

Un livre étonnant pour réconcilier les fratries

Frangins de Rocio Bonilla est un album recto-verso très, très attachant. Le point de vue d’une grande sœur sur son petit frère au recto (ou vice-versa !) est contrebalancé par celui du petit frère au verso à l’égard de sa sœur. Evidemment, les deux versions ne collent pas. Je n’en dirai pas plus sauf que l’humour est bien au rendez-vous et que l’album présente une parenté réjouissante avec l’hilarant Le tournoi des jaloux. L’ éternelle incompréhension ou rivalité fraternelle ayant de beaux jours devant elle (et pas seulement chez les enfants me semble-t-il), Frangins mérite largement de figurer sur une ligne de commande.

Hermanos (c) ed. Bromeras, extrait de la version originale de Frangins (c)Père Fouettard
Frangins (c)Père Fouettard
Une analyse de Cargo

Ce qui frappe d’emblée, ce sont les illustrations somptueuses mises au service d’un moyen de transport peu courant dans les albums : le cargo.

Le patchwork coloré que composent les containers rythme le voyage du bateau au fil des pages tandis qu’un mystérieux goéland accompagne à distance le capitaine durant sa traversée.

Je ne suis pas tout à fait convaincue par l’amorce narrative employée par l’auteure mais le texte à la fois poétique et technique de l’album associé à la richesse des illustrations, perspectives et jeux d’échelle font de cette fiction un bel album, qui plus est utilisable comme un documentaire par les CP, CE1.  

  • Cargo
    Adèle Tariel; ill. Jérôme Peyrat
    Père Fouettard
Activités
Autour de Entre chien et poulpe : 

Du côté de chez Isa, la créatrice du blog Ecole petite section : opération Sac à album

Jusqu’à la lune et retour

L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009 a inspiré Clint Eastwood pour la réalisation de son magnifique film Sully.

Dans ce film, l’une des passagères, pensant qu’elle va mourir, dit à sa fille pour témoigner de son amour: « Jusqu’à la lune » et la fille répond « Et retour ».

Mon enfant, je t’aime grand comme ça…

Il se trouve que j’ai, moi aussi, une fille. Trop heureuse d’engager la conversation avec ma jeune lycéenne, je m’empresse de lui demander : « Tu connais l’expression Je t’aime jusqu’à la lune et retour ma chérie? »

Dans une réaction assez typique de l’adolescence, elle lève les yeux au ciel d’un air exaspéré et me douche d’un : « Mais mamaaan! Tout le monde dit ça! »

Oui, peut-être.

Mais je mets ma main à couper que bien peu savent dire qu’elle provient du très joli album Devine combien je t’aime.

Un livre  qui a fait le tour du monde.

Les albums comme celui-là ne sont pas légion, je vous prie de le croire.

Faire-part de naissance

C’est en 1994 que naît Petit Lièvre Brun. Son papa, Sam McBratney, un Irlandais du nord auteur de l’histoire, lui façonne un caractère tendre et interrogatif. Sa maman anglaise, Anita Jeram, est illustratrice aquarelliste .  Elle lui donne sa douceur pastel et son côté joueur.

Couverture gris lune pour une version modernisée
Expression corporelle et formule consacrée

Dans Devine combien je t’aime, Petit Lièvre Brun engage au moment du coucher une compétition verbale pour savoir qui, de son père ou de lui-même, aime l’autre le plus fort. Grand Lièvre Brun peut bien ouvrir largement ses grands bras, Petit lièvre brun n’est jamais à court d’arguments.

Jusqu’à ce que Grand Lièvre Brun rebondisse sur la distance poétique terre-lune imaginée par le petit…

Trois marraines, Popularité, Marketing et Merchandising

Mais l’histoire ne s’arrête pas là pour cet album remarquable et inoubliable.

J’ai voulu savoir si la formule magique de Grand lièvre brun avait été inventée par l’auteur puisqu’on l’entend, paraît-il, si couramment. Alors j’ai fait comme d’habitude, je suis allée à la source, bien cachée derrière mon ordinateur. J’ai envoyé un message à l’AUTEUR.

Car l’AUTEUR, s’il est bien luné (hé hé), me répond assez souvent. J’ai donc pris ma plus belle ‘phraséologie’ anglaise.

Et voici la réponse lapidaire fournie par… l’assistante marketing de l’éditeur:

The phrase "I love you to the Moon and back" is trademarked by Walker Books.
Best.
Marketing and PR Assistant
Walker Books |

Bref, la formule « Je t’aime jusqu’à la lune et retour » est une sorte d’appellation protégée. Bon, au temps pour le romantisme et la poésie. Alors j’ai poursuivi mes recherches (bibliothécaire un jour, bibliothécaire toujours). Et pof, je suis tombée sur le dépôt de marque.

En gros, tout est interdit. Il faut dire aussi que tout un peuple marchand, du torchon à la serviette de bain, des lunettes de WC au porte-savon, prétend vendre à tour de bras des articles estampillés avec ladite formule.

Parce que l’édition jeunesse, figurez-vous, ce n’est pas un monde de BISOUNOURS!

Question : à quel album vous fait penser cette couverture?

Pour ma fille, courageuse princesse au petit pois.

Allez hop, on joue !
En savoir plus