Category Archives: Tout public

Vacances, j’oublie tout… sauf les livres d’activités

Figurez-vous que le coiffeur a demandé à Petit Cobaye, l’assistant bibliothécaire de Breadcrumb,  s’il allait faire des cahiers de vacances. Petit Cobaye ne s’est pas décontenancé. Il a répondu non avec une grande certitude. Preuve qu’il connait bien la valeur d’être assertif pour éviter les corvées… Bien, cela dit, le suspense reste entier.

Pirouette cacahouète. In : Mon premier atelier de chansons traditionnelles (c)Les éditions des Braques. Chaque chanson est illustrée par une seule couleur.

Quoiqu’il en soit, les livres d’activités-CD Mon atelier de chansons transformées (dès 5 ans) et Mon premier atelier de chansons traditionnelles (dès 3 ans) sauront trouver leur place dans sa valise.

Il n’y perdra pas au change : au programme, des chansons traditionnelles revisitées par le Grand orchestre du Splendid et de superbes activités ludiques et artistiques.

Avec les éditions des Braques, sur le pont d’Avignon, on danse la salsa. Une jolie fille « descend de la montagne à cheval » en version country, nous permettant de savourer au passage le charme légèrement grivois des chansons enfantines.

Arlequin marie sa fille avec une voix qui évoque le timbre d’ Olivia Ruiz et Au clair de la lune a adopté des airs créoles (je crois que c’est du zouc).

C’est joyeux, festif, intelligent. Les éditions des Braques ont un petit côté foutraque assumé pour un travail remarquable. Petit plus : l’entonnoir, emblème de la maison, s’est glissé dans chaque titre de la collection. Du jeu, du jeu, encore du jeu et toujours avec talent.

A consommer sans modération.

Activités bonus

Coloriages et partitions à télécharger sur le site des éditions des Braques

A la rencontre d’Audrey Garnier

Audrey Garnier est une illustratrice qui respecte au maximum la nature.

Elle fait littéralement « feu de tout bois » pour concevoir des projets intergénérationnels autour des livres d’artistes en utilisant des ressources naturelles.

C’est ainsi qu’elle n’hésite pas à solliciter le chou rouge, l’épinard et le pissenlit pour créer les peintures éphémères à la source de ses œuvres. Celles-ci sont réalisées collectivement avec les enfants ou les adultes lors des ateliers qu’elle anime.

Je l’ai rencontrée dans le cadre de mes recherches sur Pysanka, où les œufs décorés sont teintés dans de l’eau bouillante avec des légumes, du vinaigre et de la cire d’abeille.

Audrey parle acidité du papier, couleurs changeantes, brou de noix et feuilles de choux. On boit ses paroles comme du petit lait et c’est bien normal car, dans une autre vie, elle a été bibliothécaire jeunesse. C’est dire qu’elle sait raconter des histoires. Et qu’elle garde le besoin de se ressourcer régulièrement auprès des enfants et des enseignants.

Audrey aime faire la part belle aux livres-objets. Nous aussi.

En savoir plus

On peut voir un atelier d’animation auprès des bibliothécaires du 06 sur le site de la médiathèque départementale des Alpes-Maritimes.

Sophie Guillemin, à l’atelier qui dessine

Sophie Guillemin, à ne pas confondre avec l’actrice du même nom, est illustratrice. On l’a déjà aperçue sur Breadcrumb grâce aux nombreux crocodiles et autres animaux qu’elle aime croquer sans pitié mais non sans humour.

Passionnée de livres jeunesse et de bandes dessinées, Sophie a fait cinq ans d’études à l’école d’Angoulême (EEsi). Elle anime aujourd’hui des ateliers illustrations avec la ville de Schilitgheim en Alsace avec des maternelles et des élémentaires.

(c)Sophie Guillemin

Son dada, c’est de stimuler chez l’enfant l’envie de dessiner, de jouer en créant. Parce qu’elle conçoit le plaisir de dessiner comme une  étape préalable avant l’apprentissage de la technique.

Une illustratrice inspirée

Sophie Guillemin est plutôt adepte des outils manuels tels que les feutres, les peintures, les crayons et l’encre. Elle est fan de Dorothée de Monfreid, Richard Scarry, Quentin Blake, Valeri Gorbachev, William Steig, Anne Wilsdorf, Henri Galeron, et plein d’autres qui sont dans le coin de son esprit à défaut d’être sur le bout de sa langue.

En bande dessinée, Anouck Ricard, Lorenzo Mattotti, Nylso, Sophie Guerrive, et Nicolas de Crécy figurent dans son top 5.

Un côté poil à gratter sur fond de culture classique

Sophie, corrosive, mais généreuse et tendre, a trouvé une formule surprenante.  On pense à James Marshall (Georges et Martha les hippopotames) et Tomi Ungerer. Sophie excelle à détourner les illustrations enfantines pour entrer de plein pied dans l’illustration de presse.

Panier de crabes à la plage, le style Sophie Guillemin
Le journal mentionne : retrait de la loi travail : la CGT a gagné !
L’atelier qui dessine

Avec Elisabeth Holleville, Sophie Guillemin est à l’initiative du blog collaboratif L’atelier qui dessine qui répertorie des réalisations d’enfants à partir de livres porteurs pour l’imaginaire.

Je ne résiste pas au plaisir de vous laisser clavetiner sur leur site. Vous m’en direz des nouvelles…

En savoir plus