Archives de catégorie : Les livres-jeux

Un album monstrueusement bon

Un album des éditions Frimousse pour jouer à se faire peur

Dans Plus gros que le ventre, futur bestseller pour amateurs d’humour et de sensations fortes, les auteurs interpellent le jeune  lecteur en le tutoyant. Ils l’incitent même carrément à ne pas ouvrir le livre sous peine d’être dévoré.

Car dans le livre chemine un monstre abominable.

Un monstre abominable comment ?

C’est un monstre jaune. Il a des yeux rouges énormes, des dents pointues, des cornes sur la tête, des griffes… eh bien griffues, et surtout, surtout, il n’est jamais repu ! À tel point qu’il voudrait bien s’attaquer à celui qui tient le livre…

Les doubles pages se lisent à la manière d’un jeu vidéo (c) Frimousse
Que faire avec cet album ?

Du suspense, de l’humour, du « beurp », une expression populaire mise en images (avoir les yeux plus gros que le ventre), Michaël Escoffier et Amandine Piu délivrent là un livre-jeu excellent.  On pourra jouer au jeu des différences, faire un cherche et trouve, réécrire les lettres dévorées, imaginer une suite quand le monstre aura fini sa sieste, identifier les saisons en regardant les arbres, remettre de l’ordre dans la scène finale. Les pistes sont infinies…

La couverture du livre paru au Canada

Escoffier et Piu s’amusent à déconstruire avec un énorme talent les codes de lecture (jeux d’échelle avec un monstre qui se rapproche page après page, grignotage de la typographie, avertissement en quatrième de lecture). Ils ne sont pas seuls à s’amuser, les enfants aussi.

Les enfants donnent leur avis, c’est un bravo unanime

En témoignent Elisabeth et sa classe de grande section de maternelle :

Le livre a énormément plu en classe : les enfants ont été happés et ont participé tout au long de la lecture, en se cachant, en criant… Celle-ci s’est terminée par un grand éclat de rire !

♥♥♥♥♥

Petit Cobaye (8 ans)  a noté l’ouvrage 10/10.

Dès 4 ans

ABCDefGH selon Henri Galeron

Un livre de plus d’un mètre de long, sans plis en accordéon, ça n’existe pas, ça n’existe pas.

Un jeu d’éditeur qui fait un clin d’œil à son illustrateur de prédilection et fait n’importe quoi, ça ne se peut point, ça ne se peut point.

Et si pourtant ?

L’éditeur poétique et pas formaté Møtus vient de publier à l’occasion de ses 30 ans Le bout du bout, un livre-objet, un cadavre exquis, un livre-jeu qui tire la langue et n’a ni queue ni tête.

Si Møtus nous incite généralement à nous taire pour mieux écouter la force de frappe de la poésie, l’éditeur donne ici avant tout la parole aux images et à l’ingéniosité du système télescopique.

Au cœur du livre, en adéquation totale avec le jeu textuel proposé… le plaisir de la surprise, renouvelable qui plus est.

Continuer la lecture de ABCDefGH selon Henri Galeron

Choc des couleurs + magie des découpes = superzodiaque des petits

Concept

Dans Le Zoo des couleurs, formes, couleurs et animaux s’associent joyeusement, jusqu’à créer un mini-zodiaque imaginaire mi-chinois, mi-européen.

Principe

Au cœur de l’album, l’auteure-illustratrice Lois Ehlert propose par déconstruction une galerie de portraits d’animaux. Le choc visuel des aplats de couleurs et les découpes dans les pages invitent à un jeu de devinette.

Continuer la lecture de Choc des couleurs + magie des découpes = superzodiaque des petits