Category Archives: Etoiles filantes

Marie Dorléans, l’élégance en action

Marie Dorléans, jeune diplômée des Arts Déco de Strasbourg, fait une percée remarquable depuis le début des années 2010 sur le marché français des illustrateurs de jeunesse. Et c’est amplement justifié.

Ce n’est pas compliqué. Chacun de ses albums délurés, intelligents, farfelus et, nec plus ultra, incroyablement élégants et cultivés, s’impose dans le paysage actuel où souvent la forme visuelle masque l’indigence du fond.

Chic et cosy

Avec Marie Dorléans, l’illustration n’est rien sans l’histoire, le jeu et la fantaisie. Ses albums distillent un parfum Belle Epoque et proposent des scènes d’observation humoristiques enchâssées dans une trame narrative réjouissante. Mais toujours chic et cosy. Sa marque de fabrique.

couv-course-epique_sarbacane

Course épique

Course épique est son septième ouvrage depuis ses débuts en 2009.

Nous voici dans un hippodrome avec un petit air d’Epsom pour assister à une course mémorable où absolument rien ne va se passer comme prévu. Le format à l’italienne du livre se prête avec brio au défilé de la course (72 cm de largeur une fois ouvert !). Le tir de départ est précédé d’ une double page centrée sur les chapeaux et les jumelles des spectateurs-spectatrices, qui constitue déjà un spectacle en soi.

Puis, d’incongruités en grain de sable, couic !, le déroulement de la course est follement inattendu. Sans parler du dénouement qui laissera le lecteur littéralement sur son séant !

course-epique-p10-11-1024x285

Une littéraire tombée dans la marmite de l’illustration

Avec de tels atouts, Marie nous rend petit à petit totalement accro à son univers, preuve qu’il s’agit bien d’une grande auteure-illustratrice. Chapeau !

Précisons que si elle dessine aussi bien les chevaux (son premier album, L’invité, introduit déjà ce personnage), c’est parce que ces derniers tiennent une place particulière dans sa vie. Ceux qui voudront en savoir plus n’auront qu’à lire la belle interview réalisée par la librairie La courte échelle.

D’autres titres incontournables de Marie Dorléans

couv-vide-grenier-620x482

Vide-grenier (sur un texte de Davide Cali) chez Sarbacane

C’est chic, dont on peut découvrir un extrait ici, aux éditions du Seuil jeunesse

cest_chic_couverture_seuil

En savoir plus
Mots mêlés

Mots à retrouver dans la grille : Cheval-Chapeau-Chic-Mode-Jeu-Enfance-Fantaisie-Bazar-Motifs

les-mots-meles-de-marie-dorleans

Sur le thème du cheval (et tout aussi indispensables)

Dada à La Joie de lire et Nougatine aux éditions de l’école des loisirs

dada_couv

nougatine

 

Benjamin, Show devant !

Benjamin Chaud, l’illustrateur de Pomelo et de la Fée Coquillette, s’est lancé en solo pour les 3 albums de son personnage fugueur Petit Ours.

Une quête haletante : un ourson quitte sa tanière pour suivre une abeille…

Inspiré par Claude Ponti dans le texte, Benjamin Chaud nous entraîne à la poursuite de Petit Ours. Petit Ours est un adorable ourson facilement fugueur et très difficile à débusquer au sein de doubles pages regorgeant de multiples détails.

benjamin-chaud-helium

Cette quête tendre et drôle conduit le lecteur dans des univers radicalement différents, de la forêt à la ville et à l’opéra dans Une chanson d’ours, au sein d’un grand magasin à Paris (Coquillages et Petit ours), au monde souterrain et au cirque dans Poupoupidours.

Des clins d’œil en pagaille

Benjamin Chaud aime glisser des clins d’œil picturaux et musicaux à partager en famille.

Ainsi le tout petit éléphant Pomelo  s’est invité dans une page de Poupoupidours et Une chanson d’ours reprend texto une strophe de la chanson douce d’Henri Salvador.

Prêts pour un petit extrait audiovisuel sur vimeo ?

Un ourson  international

Et cocorico ! Benjamin Chaud est l’un des rares illustrateurs français à être publié sur le très sélectif marché américain. Ciel, comment dit-on « l’inimitable popotin de Papa Ours » en anglais ?

D’image en livres, de livres en jeux, un ourson en plein essor  

Initialement paru sous forme d’image géante aux superbes éditions La maison est en carton (collection Grandimage), l’opéra d’Une chanson d’ours est devenu le décor d’évolution de Petit Ours chez Hélium. Le jeune plantigrade y devient d’ailleurs une vraie bête de scène puisqu’il se produit aussi depuis peu sur d’autres planches : celles du jeu de société (memory et puzzle)

Chez Hélium :

  1. Une chanson d’ours, 2011
  2. Coquillages et Petit Ours, 2012
  3. Poupoupidours, 2014
On trouve aussi Petit ours en anglais chez Chronicle.

Activité

Découpe la planche d’illustrations. Tu pourras coller les images sur ton cahier de sons et de lettres au CP ou jouer au mémory en l’imprimant 2 fois.

Memory_Petit-Ours
Plus d’info