Archives de catégorie : Du côté des docs

Benjamin Flouw embarque le documentaire en fiction

Qui est Benjamin Flouw ?

Un jeune artiste international et talentueux !

Né en 1986, il a vécu à Londres, Paris, Marseille et fait paraître son premier livre en 2017 dans une maison d’édition québécoise, La Pastèque, sous le titre La Milléclat dorée.

L’aventure du titre 

Les droits en allemand et en anglais ont été achetés par la maison allemande Gestalten. Ce qui donne The Golden Wonderflower en anglais.

Tout le monde suit jusque là ? 

Ce n’est pas tout : l’album est en lice dans la catégorie Album jeunesse pour le prix de La nuit du livre qui récompense conjointement le contenu de l’ouvrage et sa réalisation en tant qu’objet. 

Le contenu

Monsieur Renard est botaniste. Tous les soirs, il aime feuilleter son herbier à la recherche d’une plante pour décorer sa maison. Il s’aperçoit un jour qu’il lui manque une fleur très rare, la milléclat dorée, dont il n’existe même pas une image dans le monde entier. Il n’en faut pas plus à Monsieur Renard pour préparer une expédition à la recherche de ce specimen…

Illustration by Benjamin Flouw from The Mystery of the Golden Wonderflower, Copyright Little Gestalten 2018
Le traitement documentaire

La qualité du livre repose sur la beauté des illustrations numériques de Flow mais également sur le soin extrême apporté à la vulgarisation de la botanique et du milieu naturel de la montagne. Pages d’herbiers, schéma de la fleur légendé, termes liés à l’altitude, inventaire du matériel nécessaire foisonnent dans cette histoire qui encense la préservation de la vie sauvage. 

Quant à la fleur, sa beauté fera décrocher la mâchoire des lecteurs, c’est promis. Inutile de ‘déflorer’ le secret.

L’avis de Breadcrumb 

Un magnifique album documentaire dans l’esprit actuel qui insère l’aspect documentaire au sein d’une fiction et d’une conception éditoriale majestueuse.
Bravo
♥♥♥♥♥

En savoir plus

La notice de catalogage de la BNF

 

Scratch pour les mini-nuls

Vous pensez être nul en mathématiques ? Les mots programmation informatique engendrent chez vous une réaction de stress intense ?

Scratch, un langage de programmation pour enfants gratuit développé par le MIT

Vous doutez d’ être en mesure de vous amuser avec votre enfant sur Scratch, une application pour s’initier à la logique des langages de programmation ?

Alors, surtout, restez sur l’article et tranquillisez-vous : je l’ai fait et je ne suis pas de la génération Y, Z, Millenium.

En faisant confiance à Petit cobaye qui n’a pas froid aux yeux quand il s’agit de cliquer partout sur un écran, et en faisant appel à mon bon sens d’adulte, nous avons co-réalisé quelques petits films animés. 

Continuer la lecture de Scratch pour les mini-nuls

Bye-bye, Babette

Babette Cole, l’auteure-illustratrice de Princesse Finemouche, du Problème avec ma mère, de Comment on fait les bébés !, de Docteur Dog, vient de ranger définitivement son atelier d’aquarelliste. Son esprit farfelu, naturaliste et anti-tabou s’est éteint à l’âge de 67 ans.

L’art de la dérision

Babette Cole, c’était un peu l’école de la vie. Avec l’humour britannique et la dérision en plus. Tous les sujets étaient abordés frontalement, sans fausse pudeur, avec bonne humeur.

Comment on fait les bébés !c)Seuil, 1993

Qu’elle prenne les parents pour des benêts en leur faisant suivre une leçon d’éducation sexuelle dans Comment on fait les bébés !, qu’elle donne une leçon de santé publique avec Docteur Dog, docteur de famille de race canine surmené, évoque les difficultés entre les générations ou aborde le problème du désamour parental (Le dé-mariage), Babette Cole faisait mouche quasiment à chaque fois.

Animal addict

Son univers loufoque devait aussi beaucoup aux animaux qui envahissaient les pages de ses albums et sa vie (elle vivait dans une ferme dédiée aux chevaux dans le Devonshire, une région pluvieuse de l’ouest de l’Angleterre).

Un succès planétaire

A une époque sans réseaux sociaux, sans ligne Internet, sans stratégie marketing insolente, la complicité de Babette avec les enfants  a été largement reconnue à travers le monde entier. Dame Babette aurait parfaitement pu figurer dans Le Guiness des records ! Comment on fait les bébés (Mummy laid an egg) a été vendu en 72 langues à 2 millions cinq cent mille exemplaires ! Quand on sait qu’aujourd’hui un album jeunesse ne se vend qu’à quelques milliers d’exemplaires…

RIP Babette. Tu vas nous manquer.

Cahier d’activités

Autour de J’ai un problème avec ma mère chez Gallimard

Continuer la lecture de Bye-bye, Babette