Tag Archives: Jour de la semaine

La pente ascendante du slip

Le dernier Titeuf, le petit héros Supercaca, le cinéma et son Capitaine Superslip, la BD Le loup en slip et désormais l’album L’ours qui ne rentrait pas dans son slip, décidément, on l’aura compris, le slip est très tendance ces derniers temps.

Continue reading

Un défilé de cartes à jouer

ShulevitzUn enfant s’ennuie à la fenêtre de sa chambre. Dehors, il pleut. En attendant le retour du soleil, l’imaginaire se met en marche.

Dans Lundi matin, Uri Shulevitz met en scène les figures des cartes à jouer dans la célèbre comptine française de Lundi matin, l’empereur, sa femme et le petit prince.

Brillamment colorés, les personnages défilent avec une grande dignité sur le fond terne d’une ville américaine des années 60.

One_Monday_morning_USMacmillan_insidebook

Le titre paru chez Autrement en 2007, soit 40 ans après sa publication originelle en langue anglaise (One Monday morning), est d’un modernisme hallucinant.

L’album en lui-même est une magnifique réalisation autour d’une comptine. Tout comme le travail de Mini Grey et son interprétation de Hey diddle diddle dans The adventures of the dish and the spoon.

Les inscriptions en américain sur les vitrines et dans les étages de l’immeuble pourront être exploitées pour un atelier d’anglais type « kid’s club ».

Uri Shulevitz, le « cosmopolitan boy »

shulevitz_macmillanUri Shulevitz, Polonais, exilé en France en raison de la 2de guerre mondiale, revient en Israël puis étudie et s’installe aux Etats-Unis.

C’est en gribouillant au téléphone qu’il se rend compte qu’il a de l’or au bout des doigts !

Et c’est très certainement sa culture internationale qui lui a permis d’adapter cette comptine française totalement inconnue aux Etats-Unis.

Le titre en américain est édité par Macmillan.

  • Lundi matin/Uri Shulevitz.-Ed. Autrement, 2007
Activité

Chante à tue-tête :

L’empereur, sa femme et le petit Prince, sont venus chez moi, pour me serrer la pince… la la la la la lala…

Si tu ne connais pas la comptine, va vite voir la vidéo de Philippe Jalbert sur You Tube