Archives par mot-clé : Jeu d’observation

La sarabande des objets

Parmi les techniques d’illustrations figurent les mises en scène d’objets pris en photographie, prétextes à des fantaisies ludiques et ingénieuses.

Très utilisé en publicité, le jeu de l’objet détourné ou additionné en collection offre un effet cabinet de curiosité, un côté kaléidoscopique addictif.

S’ensuivent des propositions de lecture d’images où enfants et adultes se plongent de concert pour de longs moments de complicité. Allez, je vous emmène faire un tour…

Bricabrac_COUVLa collectionnite aiguë de Maria Jalibert

Après Bric-à-brac qui joue sur le repérage des détails ou la vision globale en revisitant l’imagier classique pour tout-petits (les couleurs, les formes, les contraires),  Maria Jalibert a poursuivi sur sa lancée avec Le joyeux abécédaire.  Et là surprise, l’album s’avère encore meilleur que le précédent, pourtant lui-même excellent.

joyeux_abecedaire_couvÀ lire :

Tana Hoban, la pionnière

La photographe américaineTana Hoban reste à mon sens la pionnière incontournable et toujours actuelle de l’exercice.

À ce titre, ses magnifiques albums font l’objet d‘un article de l’universitaire Cécile Boulaire sur le blog album 50. Ils dévoilent une multitude de logiques derrière l’apparente simplicité attendue pour les tout-petits.

On peut découvrir une exposition sur le site de l’association de bibliothécaires Les trois ourses.

Joan Steiner, la prêtresse du trompe-l’oeil

Joan Steiner chez Circonflexe savait à merveille créer des décors-maquettes à partir d’objets détournés. Le jeu consiste alors à identifier les ersatz avec les enfants.

trompe-loeil_intTrompe-l’œil junior (à trouver d’occasion)

Walter Wick, les techniques du génie civil appliqué à la photographie

À lire :

Zazie Sazonoff, la fantaisie en action

Zazie et son Alphabet zinzin fait zézayer avec grand art l’imagier et l’album jeunesse. 

À lire :

Gilbert Legrand, la nouvelle génération

Robinet_patineurChez Sarbacane, Gilbert Legrand donne une seconde vie rigolote aux articles de plomberie et ébénisterie.

À feuilleter :

  • Animaux surprise sur le site Premier chapitre, qui propose par abonnement un feuilletage des premières pages.
Claire Dé, la poésie en photographie

Depuis le magnifique livre-ovni (objet visuel non-identifié) Ouvre les yeux ! paru en 2006 aux défuntes éditions du Panama, je suis restée très attentive au travail photographique de Claire Dé. 

Une forme, un détail, une couleur est repris dans la page suivante sur le principe d’un jeu de dominos photographique. In : Ouvre les yeux ! (c) éditions du Panama, 2006
Christian Voltz, la poésie du quincailler

I love Christian Voltz. Voilà, c’est dit. C’est inconditionnel. Et c’est partagé : son dernier titre Heureux fait partie de la sélection coups  de cœur de la médiathèque de Sophia-Antipolis.

  • Son travail de quincailler poétique est décliné en cahier d’activités chez les très inventives éditions des Apprentis rêveurs. Son éditeur principal : les éditions du Rouergue
La démarche inverse : Une histoire d’amour de Gilles Bachelet

Une histoire d’amour de Gilles Bachelet utilise le précédé de la personnification d’objets dans une fiction où des gants de vaisselle tiennent le devant de la scène. Un vrai petit bijou illustré au pied de la lettre par des enfants de 8 ans à Marseille.

Monsieur Rémi Barbaglia et ses élèves de CE2 de l’école Fraissinet de Marseille ont créé ces œuvres à l’occasion du prix littéraire de la Ville de Marseille pour lequel ils avaient choisi l’album Une histoire d’amour.
Activités
  • Créativité objet : sur le site de Philippe Brasseur, auteur du livre documentaire 1001 jeux de créativité avec les objets chez Casterman, il est possible de télécharger un extrait pour réfléchir à des jeux d’observation propices à l’association d’idées.
  • Jeu de Kim
  • Atelier bazar bizarre sur Phileas et Autobule

Un album monstrueusement bon

Un album des éditions Frimousse pour jouer à se faire peur

Dans Plus gros que le ventre, futur bestseller pour amateurs d’humour et de sensations fortes, les auteurs interpellent le jeune  lecteur en le tutoyant. Ils l’incitent même carrément à ne pas ouvrir le livre sous peine d’être dévoré.

Car dans le livre chemine un monstre abominable.

Un monstre abominable comment ?

C’est un monstre jaune. Il a des yeux rouges énormes, des dents pointues, des cornes sur la tête, des griffes… eh bien griffues, et surtout, surtout, il n’est jamais repu ! À tel point qu’il voudrait bien s’attaquer à celui qui tient le livre…

Les doubles pages se lisent à la manière d’un jeu vidéo (c) Frimousse
Que faire avec cet album ?

Du suspense, de l’humour, du « beurp », une expression populaire mise en images (avoir les yeux plus gros que le ventre), Michaël Escoffier et Amandine Piu délivrent là un livre-jeu excellent.  On pourra jouer au jeu des différences, faire un cherche et trouve, réécrire les lettres dévorées, imaginer une suite quand le monstre aura fini sa sieste, identifier les saisons en regardant les arbres, remettre de l’ordre dans la scène finale. Les pistes sont infinies…

La couverture du livre paru au Canada

Escoffier et Piu s’amusent à déconstruire avec un énorme talent les codes de lecture (jeux d’échelle avec un monstre qui se rapproche page après page, grignotage de la typographie, avertissement en quatrième de lecture). Ils ne sont pas seuls à s’amuser, les enfants aussi.

Les enfants donnent leur avis, c’est un bravo unanime

En témoignent Elisabeth et sa classe de grande section de maternelle :

Le livre a énormément plu en classe : les enfants ont été happés et ont participé tout au long de la lecture, en se cachant, en criant… Celle-ci s’est terminée par un grand éclat de rire !

♥♥♥♥♥

Petit Cobaye (8 ans)  a noté l’ouvrage 10/10.

Dès 4 ans

Choc des couleurs + magie des découpes = superzodiaque des petits

Concept

Dans Le Zoo des couleurs, formes, couleurs et animaux s’associent joyeusement, jusqu’à créer un mini-zodiaque imaginaire mi-chinois, mi-européen.

Principe

Au cœur de l’album, l’auteure-illustratrice Lois Ehlert propose par déconstruction une galerie de portraits d’animaux. Le choc visuel des aplats de couleurs et les découpes dans les pages invitent à un jeu de devinette.

Continuer la lecture de Choc des couleurs + magie des découpes = superzodiaque des petits