A la rencontre de Sarah Khoury

Elle s’appelle Sarah. Sarah avec un h pour aller avec son nom de famille, Khoury, hérité d’un grand-père arabe. On s’est rencontrées sur le marché aux artistes d’Antibes cet été.

sarah_et_ciacio_capuche
Sarah Khoury et son fidèle Ciacio

J’ai voulu en savoir plus sur cette  jeune illustratrice italienne dont le personnage fétiche, Ciacio, anime les pages de 3 beaux albums parus en Italie et d’un petit livre cartonné en France.

Une observatrice scientifique

Sarah, son dada, ce sont les dessins, notamment animaliers. Encouragée par sa famille vers un parcours artistique, elle a grandi entourée de livres illustrés sur les animaux. Petite, elle rêve d’être peintre ou naturaliste. S’ensuivent le lycée artistique et puis l’Académie des Beaux-Arts de Venise.

Sarah travaille en techniques mixtes : peinture à l’acrylique et crayons de couleur, avec aussi des collages pour son tout premier album paru en Italie, Ciacio e il mare.

Ciacio-mare_SarahKhoury_web
Ciacio e il mare
Les émotions sont véhiculées par les oreilles

Son personnage s’appelle Ciacio (prononcer Tchatcho). Cette peluche issue du croisement improbable entre le lapin et l’ours, est un véritable globe-trotter.  Sarah s’est inspirée de son doudou d’enfance qu’elle a transformé en petit aventurier et baladé aux quatre coins du monde. Dans les albums, Ciacio voyage sous la mer, au Pôle Nord et dans la forêt amazonienne.

jetaime_SarahKhoury_webSi on dit souvent que les yeux sont les fenêtres de l'âme, avec Ciacio, ce sont les oreilles qui communiquent en premier lieu. Douceur, tendresse et humour garantis.
Un monde de mimétisme et de camouflage

Ciacio est aussi un prétexte pour amener les enfants à découvrir la vraie nature. Sarah a le souci de la précision documentaire et l’humour britannique. L’un des ses livres préférés est d’ailleurs  Ma famille et autres animaux de Gerald Durrell*.

Ciacio-amazzonia_SarahKhoury_web
Ciacio in Amazzonia

Elle se joue du mimétisme et du camouflage animal en transportant dans des milieux naturels une nouvelle espèce animale, le fameux Ciacio. Lequel est dûment recensé sur la page de garde au même titre que le toucan et le caïman.  Et invite par là-même le jeune lecteur à prolonger le plaisir de l’album par un jeu d’observation supplémentaire.

Ciacio le baroudeur est aussi un petit héros fictif de son temps : il a son blog personnel, sa page Facebook, sa boutique et son livre de bébé !

Un univers onirique

La précision documentaire n’empêche en rien l’expression onirique dans l’ univers d’artiste de Sarah. Dans ses prochains albums, nous aurons des coquillages plein les mains, la tête dans les nuages et nous partirons à vélo…

Avec Sarah Khoury, les éléphants ont des ailes sur les cartes de visite et les enfants des paillettes dans les yeux…

Ciacio et les grenouilles
Ciacio in Amazzonia
En savoir plus sur Sarah :
  • Le site : www.sarahkhoury.com
  • Les livres : Ciacio e il mare, Ciacio al Polo, Ciacio in Amazzonia chez Lavieri et Je t’aime chez Lirabelle
Jeux 

Ma famille et autres animaux* : Cette chronique relatant la vie d’une famille anglaise passablement excentrique sur une île grecque à la fin des années trente se vend à des millions d’exemplaires.  Aujourd’hui encore,  sur des forums anglais, d’ex-adolescents  évoquent la trilogie et le souvenir de Gerald Durrell, un type avenant et rubicond, un lémurien ou un koala sur les genoux, qui officiait sur la BBC, rubrique animaux. A découvrir sur Médiapart.

Print Friendly, PDF & Email