Les ombres chinoises du Petit Chaperon rouge

Clémentine Sourdais a commis chez Hélium un album découpé sur la version fidèle de Charles Perrault. On peut le positionner sur une table et avec une lampe de poche, projeter les images sur un mur blanc pour une séance de théâtre d’ombres pas tout à fait improvisée. Par association d’idées, j’ai repensé à la superbe version chinoise de […]