Archives par mot-clé : Jeu d’observation

Un album monstrueusement bon

Un album des éditions Frimousse pour jouer à se faire peur

Dans Plus gros que le ventre, futur bestseller pour amateurs d’humour et de sensations fortes, les auteurs interpellent le jeune  lecteur en le tutoyant. Ils l’incitent même carrément à ne pas ouvrir le livre sous peine d’être dévoré.

Car dans le livre chemine un monstre abominable.

Un monstre abominable comment ?

C’est un monstre jaune. Il a des yeux rouges énormes, des dents pointues, des cornes sur la tête, des griffes… eh bien griffues, et surtout, surtout, il n’est jamais repu ! À tel point qu’il voudrait bien s’attaquer à celui qui tient le livre…

Les doubles pages se lisent à la manière d’un jeu vidéo (c) Frimousse
Que faire avec cet album ?

Du suspense, de l’humour, du « beurp », une expression populaire mise en images (avoir les yeux plus gros que le ventre), Michaël Escoffier et Amandine Piu délivrent là un livre-jeu excellent.  On pourra jouer au jeu des différences, faire un cherche et trouve, réécrire les lettres dévorées, imaginer une suite quand le monstre aura fini sa sieste, identifier les saisons en regardant les arbres, remettre de l’ordre dans la scène finale. Les pistes sont infinies…

La couverture du livre paru au Canada

Escoffier et Piu s’amusent à déconstruire avec un énorme talent les codes de lecture (jeux d’échelle avec un monstre qui se rapproche page après page, grignotage de la typographie, avertissement en quatrième de lecture). Ils ne sont pas seuls à s’amuser, les enfants aussi.

Les enfants donnent leur avis, c’est un bravo unanime

En témoignent Elisabeth et sa classe de grande section de maternelle :

Le livre a énormément plu en classe : les enfants ont été happés et ont participé tout au long de la lecture, en se cachant, en criant… Celle-ci s’est terminée par un grand éclat de rire !

♥♥♥♥♥

Petit Cobaye (8 ans)  a noté l’ouvrage 10/10.

Dès 4 ans

Choc des couleurs + magie des découpes = superzodiaque des petits

Concept

Dans Le Zoo des couleurs, formes, couleurs et animaux s’associent joyeusement, jusqu’à créer un mini-zodiaque imaginaire mi-chinois, mi-européen.

Principe

Au cœur de l’album, l’auteure-illustratrice Lois Ehlert propose par déconstruction une galerie de portraits d’animaux. Le choc visuel des aplats de couleurs et les découpes dans les pages invitent à un jeu de devinette.

Continuer la lecture de Choc des couleurs + magie des découpes = superzodiaque des petits

Le bon achat sur plan avec Olivier Douzou

Olivier Douzou, auteur, illustrateur, éditeur, est architecte de formation. Quand on considère sa production de livres dans son ensemble, ça saute aux yeux.

Depuis son premier titre, Jojo la mâche (1993), il a occupé de manière récurrente plusieurs fonctions au sein de la maison d’édition Le Rouergue. Tous les professionnels du livre s’accordent à le classer dans la case Attention-Talent majeur-Jalon de l’histoire de la littérature de jeunesse.

Cela dit, pour une amatrice de narration comme moi, Olivier Douzou a rarement fait partie des auteurs que je mets en avant (sauf pour Le Loup).

Jusqu’à ce que je tombe sur Pipeau, au détour d’une exposition proposée par la bibliothèque départementale des Alpes-Maritimes.

Pipeau, c’est une histoire à base d’oiseau, de pipe, d’hippopotame qui peut en cacher un autre. On y croise un tamanoir et l’esprit de Magritte qui s’agite furieusement.

Un brin surréaliste et poétique, Pipeau est aussi un album à compter (3, 4, 5) avec les chérubins, un jeu de discrimination visuelle, un jeu de formes, un fabuleux imagier.

Le logo des éditions du Rouergue, registered Douzou ?

Perché sur un porte-manteau, l’espèce de piaf dans Pipeau se joue de nous et pipe les dés.  Pendant ce temps, les allitérations en p pullulent à l’oreilleEt pas seulement.

Concevoir une histoire pied de nez à partir d’un jeu de construction, ou vice-versa, voilà bien un défi remporté haut la main par Olivier Douzou.

Nom d’une pipe, quel talent celui-là!

Jeu

Fabriquer un jeu de lynx à partir de la couverture; les plus courageux peuvent toujours tenter un pêle-mêle.

Imprimer le fichier pdf : couv-pipeau-ok