Archives par mot-clé : Jeu d’enfant

Edgar ou les vibrations positives

Edgar est le dernier-né d’une grande pointure chez les petits,  Alan Mets.

Mais comment font-ils chez BM pour accueillir tous ces talents et damer le pion aux gros éditeurs?

Car Edgar d’Alan Mets, c’est un petit reggaeman ou plutôt un « reggaepig » sur lequel on va pouvoir compter.

Edgar est un petit cochon tout mignon mais noir et très seul qui veut se lier d’amitié avec un troupeau de cochons roses. Ces  derniers ne veulent pas l’inclure dans leurs jeux… Et pourtant c’est bien Edgar qui va leur sauver la mise.

Les cochons roses ont la tentation de faire d’Edgar un mouton noir. Oh les vilains ! Heureusement, il n’est pas question de broyer du noir…

La bande sonore du livre-CD-mp3 s’appuie sur un genre musical très peu courant en littérature de jeunesse, le reggae. Il est certain que le reggae des cochons, ça change de La Truite de Schubert. 

Rudy Martel, l’éditeur, fait entendre sa voix à ce sujet :

« Pour étayer ma présentation d’Edgar lors d’une réunion avec les représentants d’Harmonia Mundi Livre, j’avais demandé à Ludovic Rocca, l’ingénieur du son, un extrait sonore du livre que je pourrais leur faire écouter.

C’est Schubert qui avait été retenu. C’était joli, et les représentants ont écouté le début de l’histoire, disons, sagement. J’ai alors senti un décalage entre la couleur musicale choisie et ce personnage « cool », « peace and love », tenant de beaux discours sur le vivre ensemble. Edgar devenait ce jour là un rasta et le reggae, une évidence.

Il y a dans cette musique la nonchalance d’Edgar, sa gentillesse, sa curiosité, son esprit d’ouverture. »

Il y a des années, ma chef qui accueillait les enfants de la crèche à la bibliothèque avait « rappé » sur Animalicieux de Pierre Coran, un autre trésor. Avec Edgar, j’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir ce joli souvenir.

Edgar met de la couleur dans la vie et permet à chacun d’affirmer son identité. Bravo !

♥♥♥♥♥

Jeu

Têtes de cochons en ballons de baudruche : à la découverte de l’électricité statique (sur une idée de Petit Cobaye)

  • Eloge de la diversité et Electricité statique

Le rhinocéros de compagnie de Shel Silverstein

couv_rhinoceros_silverstein_grassetOn a toujours besoin d’un rhinocéros chez soi est une ode à la tendresse et aux jeux d’enfants.

Le poète, dessinateur de presse et illustrateur américain Shel Silverstein savait saisir au vol la fantaisie infantile et le besoin d’amour pour bien grandir. Il déroule une imagination débridée que les petits intègrent naturellement. Avec lui, rien n’est impossible.

Le rhinocéros, un animal de compagnie remarquable

Dans cet album de 1964, il décline les avantages de taille à avoir un rhinocéros comme animal de compagnie. Au pays du donuts, la corne est très utile pour trouer les beignets de grand-mère et peut même servir d’aiguille pour le tourne-disque ! Et  comme on est aux Etats-Unis, il s’agit de vendre l’animal, d’où l’incipit en VO :

Who wants a cheap rhinoceros? I know of one for sale, with floppy ears and cloppy feet, and friendly waggy tail. He’s sweet and fat and huggable. He’s quiet as a mouse. And there are lots of things that he can do around your house. For instance…

Traduit chez Grasset jeunesse par :

Rhinocéros à prix imbattable. Oreilles tombantes, pattes bruyantes, queue remuante. Doux, rondouillard, câlin et sage comme une image, il est le compagnon de toute la maison et saura vite se rendre utile…
biancaLes avatars du rhino

L’œuvre est toujours d’actualité. Signe qui ne trompe pas, l’illustrateur italien Fausto Gilberti (ed. Corraini) n’a pas hésité à rendre un hommage au maître avec son album au trait Bianca, un amour de parabole autour de la couleur blanche et de la tolérance.

Il existe aussi chez Passage Piétons une version publiée antérieurement, intitulée Le rhino facile.

L’influence de la traduction sur la perception

Le côté subversif du dessinateur de presse était respecté dans la version bilingue éditée par Passage piétons en 2005, Le rhino facile. En effet, l’animal abuse parfois de son pouvoir effrayant envers les adultes (par exemple, pour obtenir un surcroît d’argent de poche).

Le Rhino facileEn revanche, la traduction moins littérale est beaucoup plus poétique chez Grasset. La mise en pages, relookée, est aussi plus attirante.

L’album séduira tous les enfants de 4… à 99 ans. Bref, on aurait bien tort de ne pas adopter le gros animal et son créateur aussi…

En savoir plus
Activité

Relie les points

Vignette_reliez_les_pointsCliquer sur la vignette puis Cliquer sur The Giving Tree 50th Anniversary Event Kit (download)