Archives par mot-clé : Graphisme

Jamais sans mon livre!

L’album Jamais sans mon livre célèbre la liberté de jouer avec un livre, grâce à un texte poétique et un graphisme déluré de spirales, lignes, rectangles, cœurs, entrelacs en mode rétromoderne.

Il est publié par Phaidon, maison anglaise avec une filiale française. Phaidon est éditeur par ailleurs de nombreux albums d’HervéTullet, le pro du jeu avec le livre. On reste donc en famille.

Sur le principe de « Que peut-on faire avec ? »

Bel objet avec la jaquette, sorte de mode d’emploi, l’album est un pied de nez aux esprits étriqués. S’inspirant de Silverstein et son rhinocéros de compagnie, Barney Saltzberg part d’emblée sur un petit délire artistique. On retrouve le même ressort chez Claude Boujon et sa Chaise (que peut-on faire avec une chaise si on n’a pas le droit de s’asseoir dessus?).

Mais Saltzberg ajoute un ingrédient en personnifiant le livre. Lequel se transforme en doudou compagnon de l’enfant. Et en avant pour une aventure urbaine…

Un éditeur, deux versions

On peut apercevoir certaines des propositions farfelues en anglais sur le site de Phaidon. Rien n’empêche d’en chercher d’autres avec les enfants.

La couverture de la version originale de Jamais sans mon livre. Littéralement, câline ce livre !

Ce livre, tu peux l’embrasser, le câliner, le renifler. Ça te paraîtra peut-être une drôle d’idée.

You can kiss and hug and smell this book. That might sound sort of silly.

Opération graphisme à gogo

Fred Benaglia a saisi l’air du temps en matière de technique d’illustration. Il a choisi le dessin à l’encre et la colorisation en numérique. L’alliance  du Français et de l’auteur américain donne naissance à un beau petit bijou à serrer très fort contre son cœur. On peut aussi cacher l’album sous l’oreiller pour mieux le retrouver au petit matin.

Les enseignants de maternelle et de CP auront un éventail de formes graphiques à partager avec les élèves. Les bibliothécaires, éducateurs et parents devraient aussi pleinement profiter de ce feu d’artifice sur papier.

Jamais sans mon livre. Barney Saltzberg, ill. Fred Benaglia
Phaidon, 2016
1 jaquette, 32 pages, 21 cœurs
Activité

Moyenne section : Compter les cœurs sur la jaquette du livre

Grande section, CP : compter tous les cœurs (attention, il y en a un bien caché. Et ce n’est pas nécessairement le plus petit !)

Illustrations contemporaines et livres design

Le design et le graphisme ont ces dernières années peu à peu fait leur apparition dans le pré carré de l’édition jeunesse.

Nouvelle ouverture sur le monde, des éditeurs exigeants et orientés au départ vers les arts visuels proposent désormais des titres audacieux. Les possibilités techniques récentes ont permis l’émergence de livres découpés au laser. Les illustrations se réalisent à la tablette graphique, le pop-up s’intellectualise. Le livre investit toutes les dimensions, esthétiques et ludiques.

Le public visé est à la fois celui des adultes et des enfants. Au risque parfois d’oublier ces derniers ! Petit tour d’horizon pour ne pas se perdre en route :

Du côté des éditeurs

Le tournant de 2010 voit l’apparition d’éditeurs comme Les grandes personnes, L’Agrume, Hélium, Phaidon la branche française, Marcel et Joachim, Grains de sel et sa revue Georges.

Chaperon_sourdais
Le Chaperon rouge, Clémentine Sourdais, (c) Hélium

MeMo continue un parcours remarquable avec notamment Anne Bertier, Anne Crausaz et Janik Coat pour nous enchanter avec des images poétiques ou typographiques.

raymonshabille_p03-98780_anne_crausaz_memo
Raymond s’habille, Anne Crausaz, (c) MeMo

 

One Stroke, la maison d’édition de Katsumi Komagata, produit des ouvrages inclassables et magnifiques. Ça y est, je vais naître lie par un cordon ombilical de papier toutes les pages d’un livre magnifique à offrir à tous les futurs parents.

Du côté des illustrateurs

Les précurseurs, Iela et Enzo Mari, Bruno Munari ne seraient plus aussi isolés aujourd’hui. Sans compter Paul Rand, l’Américain qui a conçu le logo d’Apple et Milton Glaser (I love N.Y)

Du côté de la toute petite enfance, Xavier Deneux  et Delphine Chedru rompent les codes entre livre et jeu.

Cléa Dieudonné et son coup de maître La Mégalopole s’exporte dans le monde entier, à commencer par le Royaume-Uni.

Le pop-up s’enorgueillit de  Anouck Boisrobert et Louis Rigaud et de Philippe UG. Au laser, les livres d’Antoine Guilloppé et de Clémentine Sourdais sont de véritables dentelles de papier. Emmanuel Fornage continue à jouer à pierre-feuille-ciseau sans pierre et Su Blackwell sculpte littéralement les livres pour le bonheur des yeux.

Des éditeurs français  à examiner à la loupe

Les fourmis rouges, Sarbacane, benjamins media, fourmillent de talents actuels.

Des éditeurs étrangers
  • Flying Eye Books
  • Chronicle Books
  • Gestalten
  • Corraini
  • Thames and Hudson
  • Tate Publishing

allmyanimals_gestalten_couvLes éditions allemandes Gestalten publient également leurs titres en anglais. Little Big Books  donne un éclairage très précis et détaillé des tendances actuelles.

 

Activités

Illustrator Tom Schamp Illustration Compilation of the vehicles appearing in the picture book series Otto rijdt heen en weer – Otto in de stad – Otto in de sneeuw (2007–2012, Lannoo, Belgium).
p076-077 Little big books, 2012

 

En savoir plus

Vous trouverez des sélections très utiles sur Chronicle Books.