Archives de catégorie : Père Fouettard

Bonne pioche aux éditions du Père Fouettard

Entre chien et poulpe est l’un des meilleurs albums que j’ai eu l’occasion d’analyser en tant que participante aux comités de pré-sélection des Incorruptibles.

Il est publié par Père Fouettard, un petit éditeur alsacien qui connait bien le secteur du livre. En effet, avant de créer sa maison en 2014, le co-fondateur du Père Fouettard a été commercial pour un  diffuseur, un corps de métier intermédiaire entre l’éditeur et le libraire.

Les dessous du caca expliqués aux 4-7 ans. Illustration extraite de Entre Chien et Poulpe (c) Père Fouettard
Editeur alsacien et défricheur international

Sur Breadcrumb, nous avons déjà étudié avec grand bonheur Wilfred et Rhino vole de Ryan T. Higgins ; ainsi que S’unir c’est se mélanger et Croco contre canetons de Laurent Cardon, auteur français résidant au Brésil.

S’unir, c’est se mélanger, une histoire de poules

Ils ont tous un lien avec l’étranger car la ligne éditoriale de Père Fouettard se caractérise par l’ouverture à de nombreux talents extra-hexagonaux que Florent Grandin sait approcher dans les foires de Francfort et Bologne.

Editeur littéraire et joueur

Et non seulement cet éditeur a du flair mais il a aussi une grande exigence en termes d’écriture et un côté joueur que les bibliothécaires vont apprécier : à l’instar de Claude Ponti et ses légendaires codes barres fantaisistes sur les couvertures des albums, Père Fouettard sème des indices dans l’achevé d’imprimé de chaque titre de son catalogue.

Wilfred, magnifique éloge de la différence et jolie approche culturelle du Canada et son monstre local, le Sasquatch

Il soigne également certaines pages de garde qui deviennent ainsi des bonus jeux. Entre chien et poulpe et Rhino vole! en sont des exemples parfaits.

Je vous invite à découvrir 3 autres albums fortement utiles pour des animations ou accueils de classe. C’est parti mon kiki :

Le coup de coeur de Petit Cobaye et Véronique

La ferme des dinos de Frann Preston-Gannon

Un album qui réussit à concilier 2 univers a priori très éloignés, les dinosaures et le travail éreintant de fermier. Le personnage conserve du début à la fin une expression fatiguée (un peu comme celle des jeunes parents en fait) mais, tout autour de lui, son petit monde prospère et s’allie pour lui donner beaucoup d’amour. 

Un album tendre et humoristique en illustrations numériques pour les enfants de 4 ou 5 ans. 

Un livre étonnant pour réconcilier les fratries

Frangins de Rocio Bonilla est un album recto-verso très, très attachant. Le point de vue d’une grande sœur sur son petit frère au recto (ou vice-versa !) est contrebalancé par celui du petit frère au verso à l’égard de sa sœur. Evidemment, les deux versions ne collent pas. Je n’en dirai pas plus sauf que l’humour est bien au rendez-vous et que l’album présente une parenté réjouissante avec l’hilarant Le tournoi des jaloux. L’ éternelle incompréhension ou rivalité fraternelle ayant de beaux jours devant elle (et pas seulement chez les enfants me semble-t-il), Frangins mérite largement de figurer sur une ligne de commande.

Hermanos (c) ed. Bromeras, extrait de la version originale de Frangins (c)Père Fouettard
Frangins (c)Père Fouettard
Une analyse de Cargo

Ce qui frappe d’emblée, ce sont les illustrations somptueuses mises au service d’un moyen de transport peu courant dans les albums : le cargo.

Le patchwork coloré que composent les containers rythme le voyage du bateau au fil des pages tandis qu’un mystérieux goéland accompagne à distance le capitaine durant sa traversée.

Je ne suis pas tout à fait convaincue par l’amorce narrative employée par l’auteure mais le texte à la fois poétique et technique de l’album associé à la richesse des illustrations, perspectives et jeux d’échelle font de cette fiction un bel album, qui plus est utilisable comme un documentaire par les CP, CE1.  

  • Cargo
    Adèle Tariel; ill. Jérôme Peyrat
    Père Fouettard
Activités
Autour de Entre chien et poulpe : 

Du côté de chez Isa, la créatrice du blog Ecole petite section : opération Sac à album

S’unir, c’est se mélanger, une histoire de poules

Marcel le coq blanc a disparu. Les 3 communautés de poules (blanches, noires, rousses) ont tôt fait d’accuser le renard ou la belette.

Après comptage des effectifs, on s’aperçoit que Gertrude la poule rousse a disparu aussi.

Une formidable partie d’échiquier politique va alors se mettre en marche.

Voici le dispositif en résumé :

Conseil des poules (en hémicycle). Discours coq noir. Proposition : former une armée. Coq roux fait une contre-proposition : former 3 armées. Coq noir argumente à nouveau => proposition : former un bataillon de 3 couleurs.

Ergotage sur la disposition du bataillon. Intervention de la poule blanche, Noémie=> Formation en drapeau =>Contestation=>Vote=>Formation en pied-de-poule !!!

Nouvelle réflexion => Formation en rayures diagonales =>EN MARCHE !

Pour la fin, il faudra chercher l’album…

Dans ce livre inspiré par le redoutable souffle du Basilic, les poules ne comptent pas pour des prunes, les idées volent dans les plumes, les actions se concrétisent. Après quelques plans de bataille dessinés à même le sol, nos poules conduites par les 2 coqs et par Noémie mènent leurs compatriotes volatiles sur le pied de guerre. Mais tous ces préparatifs finiront peut-être en eau de boudin…

De la parité en politique à la formation d’un parti ‘En marche’, toute ressemblance avec des faits actuels serait pure coïncidence…

En un mot : EX-CEL-LENT.

A corréler avec Lulu Vroumette, Présidente

Jeu

Les dames chinoises bien sûr !

Croco contre canetons

Ils sont sept.
Sept petits innocents, duveteux, plutôt mignons et jaunes.

Il est tout seul.
Il est vert, patient, méchant. C’est sa nature.

Lui, c’est Barnabé, un crocodile têtu et dentu, très imaginatif quand il s’agit de trouver sa nourriture.

Eux, ce sont les canetons qui, un à un, connaissent quelques déboires en rencontrant la gueule de Barnabé.

Le tout est une histoire drôle, bien écrite, parfaite pour une lecture à haute voix et pleine de suspense et d’humour.

Un petit extrait au creux de l’oreille ?

« Furieux, l’estomac dans les talons, le terrible Barnabé les poursuivait, avec sa queue pour gouvernail et ses pattes pour avirons. »

L’appréciation de Breadcrumb

On fera attention à bien restituer les personnages en début de phrases pour compenser les pronoms personnels (grande vague de il, ils, ils, ils) qui pourraient semer la confusion.

Mais la richesse du vocabulaire, le texte qui rime, l’humour, les expressions corporelles et les motifs graphiques de Barnabé rendent l’album truculent.

Bravo.

En savoir plus

Après Entre chien et poulpe, Higgins et son amour de Wilfred, Breadcrumb poursuit son exploration des éditions Le Père Fouettard. Le Père Fouettard aime dénicher des talents internationaux. Nous aussi. L’auteur, Caio Riter, est brésilien. Laurent Cardon, l’illustrateur, est français mais vit au Brésil. Il est également l’auteur et l’illustrateur de l’excellent S’unir, c’est se mélanger.

Un petit tour sur le site de l’éditeur s’impose, d’autant qu’un fichier pédagogique complète les éléments bibliographiques.

Établir un parallèle
Petites histoires pour les tout-petits. (c)Milan

On retrouve la même trame mais pour des enfants plus jeunes (2, 3 ans) dans l’une des cinq histoires  de l’album-répertoire Petites histoires pour les tout-petits chez Milan.

Le lecteur adulte peut inviter l’enfant à taper des mains pour imiter le claquement des mâchoires du crocodile. On peut également mettre ses mains au dessus des yeux pour mimer le regard du reptile.

Croco contre canetons. Caio Riter, ill. Laurent Cardon
Ed. Père Fouettard, 2014