Archives de catégorie : Møtus

ABCDefGH selon Henri Galeron

Un livre de plus d’un mètre de long, sans plis en accordéon, ça n’existe pas, ça n’existe pas.

Un jeu d’éditeur qui fait un clin d’œil à son illustrateur de prédilection et fait n’importe quoi, ça ne se peut point, ça ne se peut point.

Et si pourtant ?

L’éditeur poétique et pas formaté Møtus vient de publier à l’occasion de ses 30 ans Le bout du bout, un livre-objet, un cadavre exquis, un livre-jeu qui tire la langue et n’a ni queue ni tête.

Si Møtus nous incite généralement à nous taire pour mieux écouter la force de frappe de la poésie, l’éditeur donne ici avant tout la parole aux images et à l’ingéniosité du système télescopique.

Au cœur du livre, en adéquation totale avec le jeu textuel proposé… le plaisir de la surprise, renouvelable qui plus est.

Continuer la lecture de ABCDefGH selon Henri Galeron

Bouche bée devant Møtus

L’appel du livre

Vladimir le chaton va à la bibliothèque avec sa maman. C’est la première fois. D’après maman, les livres sont magiques, ils font voyager et contiennent toute la beauté du monde.

livres

D’abord appâté, Vladimir est vite déçu. Il joue avec les livres comme avec des pavés de construction mais ne voit pas du tout en quoi les livres seraient magiques. Jusqu’à ce que maman se lance dans la lecture à haute voix d’une histoire extraordinaire de princesse, d’ogre, de sorcières et de dinosaures… Et Vladimir voit enfin les personnages et le décor. Son imaginaire prend son envol. Et pourtant, maman n’est pas une gentille sorcière. Si ?

les livres samedi 30 doubles-pages.pmd

Le jeu vidéo à la rescousse

Les livres, album paru aux très poétiques éditions Møtus, encense le livre en s’inspirant superbement de l’univers des jeux vidéo d’arcades : simulation du défilement de l’écran, Pacman en monstre terrifiant fabriqué avec des pages de livres, travées de la bibliothèque figurées comme les allées des labyrinthes, angle de vue inhabituel (on voit la bibliothèque comme si on la surplombait), luxe subtil des couleurs noire, rouge sombre, ivoire.

Habituellement présenté comme l’ennemi abhorré de la lecture, le jeu vidéo fait ici l’objet par Lili Chemin d’un détournement à la fois artistique et sympathique. Le propos (aimer la lecture) est servi magistralement par le texte de Christos.

A la pureté visuelle graphique se combine la rondeur attendrissante de l’enfance. Les yeux ronds et les coussinets des petits chats, les babioles colorées et le balai des pages de garde apportent en contrepoint une touche enfantine très fraîche.
les-livres-chatons

Un livre magique…

Oui, la lecture va ensorceler Vladimir tout comme cet album nous ensorcelle. Par la magie d’une fée, Lili Chemin, dont c’est le premier livre et par le talent d’un grand parolier, Christos, rencontré déjà pour Tout rond chez benjamins media.

…où la dimension ludique est associée à l’esthétique

L’enfant est invité à compter les objets de 1 à 5, à les rechercher activement par un jeu d’observation, à suivre Vladimir et sa copine dans leur parcours dans les allées et sur le rail. L’adulte est placé lui face à un défi titanesque : trouver l’ogre dans le livre.

Gageons que vous allez donner votre langue au chat ! Demandez à vos petits lecteurs. Eux, ils vont trouver…

Sur le même thème :

C’est un livre de Lane Smith

Jeu

Trouve les 5 différences (pdf 19 Mo) :

les-livres-jeu-des-differences

Møtus joue la carte poésie

La poésie comme figure de proue

Cela fait déjà belle lurette que les éditions Møtus déclinent le genre poétique. Leur dernière réalisation est un livre de poésie déguisé en jeu de cartes, Le jeu de la bonne aventure.
Le_Jeu_dela_Bonne_Aventure

L’avenir en jeu

La règle du jeu est ultra-simple : tire une carte et je te lirai ton avenir. Si tu ne l’aimes pas, tu te défausses, tu peux tirer une autre carte, autant de fois que tu le souhaites.

Avec la carte que tu auras choisie, Petit Pierrot ou Petit Prince, tu te forgeras des chemins inexplorés. Tu prendras ton envol vers des instants légers et aériens comme des bulles de savon.

Certaines prédictions te feront penser à des amis, à des amours, à des parents. Tu pourras décider de confier la carte aux bons soins du facteur et la métamorphoser en billet doux.

Avec Le Jeu de la bonne aventure, pas de conseils de pacotille, juste un petit coup de pouce pour caresser l’espoir et embrasser le merveilleux. Alors bats les cartes et laisse-toi porter par le talent de David Dumortier et Aude Léonard. Ainsi peut-être :

Tu seras pilote d’avion.
Et si tu te trompes de chemin,
Ce n’est pas grave
Parce que la Terre est ronde

Plus d’informations sur les éditions Møtus : www.facebook.com/editionsmotus; voir les illustrations d’Aude Léonard : www.audeleonard.fr