Très chères bases de données

Pour connaître et recenser la production éditoriale francophone, les bibliothécaires utilisent et alimentent des bases de données bibliographiques. La principale est Electre mais elle est payante. D’autres bases peuvent être consultées par un public plus large d’enseignants, de parents, d’éducateurs, d’amateurs de livres jeunesse. Même les éditeurs peuvent aussi s’en servir habilement car contrairement à Electre, il y a […]