Category Archives: La chasse aux trésors

A la rencontre de Sarah Khoury

Elle s’appelle Sarah. Sarah avec un h pour aller avec son nom de famille, Khoury, hérité d’un grand-père arabe. On s’est rencontrées sur le marché aux artistes d’Antibes cet été.

sarah_et_ciacio_capuche
Sarah Khoury et son fidèle Ciacio

J’ai voulu en savoir plus sur cette  jeune illustratrice italienne dont le personnage fétiche, Ciacio, anime les pages de 3 beaux albums parus en Italie et d’un petit livre cartonné en France.

Une observatrice scientifique

Sarah, son dada, ce sont les dessins, notamment animaliers. Encouragée par sa famille vers un parcours artistique, elle a grandi entourée de livres illustrés sur les animaux. Petite, elle rêve d’être peintre ou naturaliste. S’ensuivent le lycée artistique et puis l’Académie des Beaux-Arts de Venise.

Sarah travaille en techniques mixtes : peinture à l’acrylique et crayons de couleur, avec aussi des collages pour son tout premier album paru en Italie, Ciacio e il mare.

Ciacio-mare_SarahKhoury_web
Ciacio e il mare
Les émotions sont véhiculées par les oreilles

Son personnage s’appelle Ciacio (prononcer Tchatcho). Cette peluche issue du croisement improbable entre le lapin et l’ours, est un véritable globe-trotter.  Sarah s’est inspirée de son doudou d’enfance qu’elle a transformé en petit aventurier et baladé aux quatre coins du monde. Dans les albums, Ciacio voyage sous la mer, au Pôle Nord et dans la forêt amazonienne.

jetaime_SarahKhoury_webSi on dit souvent que les yeux sont les fenêtres de l'âme, avec Ciacio, ce sont les oreilles qui communiquent en premier lieu. Douceur, tendresse et humour garantis.
Un monde de mimétisme et de camouflage

Ciacio est aussi un prétexte pour amener les enfants à découvrir la vraie nature. Sarah a le souci de la précision documentaire et l’humour britannique. L’un des ses livres préférés est d’ailleurs  Ma famille et autres animaux de Gerald Durrell*.

Ciacio-amazzonia_SarahKhoury_web
Ciacio in Amazzonia

Elle se joue du mimétisme et du camouflage animal en transportant dans des milieux naturels une nouvelle espèce animale, le fameux Ciacio. Lequel est dûment recensé sur la page de garde au même titre que le toucan et le caïman.  Et invite par là-même le jeune lecteur à prolonger le plaisir de l’album par un jeu d’observation supplémentaire.

Ciacio le baroudeur est aussi un petit héros fictif de son temps : il a son blog personnel, sa page Facebook, sa boutique et son livre de bébé !

Un univers onirique

La précision documentaire n’empêche en rien l’expression onirique dans l’ univers d’artiste de Sarah. Dans ses prochains albums, nous aurons des coquillages plein les mains, la tête dans les nuages et nous partirons à vélo…

Avec Sarah Khoury, les éléphants ont des ailes sur les cartes de visite et les enfants des paillettes dans les yeux…

Ciacio et les grenouilles
Ciacio in Amazzonia
En savoir plus sur Sarah :
  • Le site : www.sarahkhoury.com
  • Les livres : Ciacio e il mare, Ciacio al Polo, Ciacio in Amazzonia chez Lavieri et Je t’aime chez Lirabelle
Jeux 

Ma famille et autres animaux* : Continue reading

Le diable se cache dans les détails

Mégapole_arrivéeLa Mégalopole place d’emblée l’enfant face à une énigme pour ouvrir le livre : il ne peut pas tourner les pages comme d’habitude et pas non plus les déplier comme un livre-accordéon classique. Tiens, tiens, c’est bizarre ce truc-là…

Ensuite, on a le souffle coupé par l’ampleur de la fresque verticale que constitue ce livre-objet extensible. Grand ouvert, l’album mesure plus de 3 mètres ! A quatre pattes pour lire l’histoire, adultes et enfants se régalent pour déchiffrer ce cherche et trouve géant. Le diable se cache dans les détails et on adore ça.

Au passage, on s’immerge dans la vie d’une municipalité où chacun, du maire aux conseillers municipaux et aux agents de la ville, s’affaire à célébrer la venue d’un illustre visiteur tombé de l’espace.

Mégapole_jardin_chinois

 

Quartier d’Amsterdam, jardin chinois, jardin exotique, ciel et enfer, tout un monde urbain et exquis se déroule devant nos yeux conquis. On ne demande qu’à suivre l’extra-terrestre et sa sirène dulcinée, protagonistes d’une aventure fantaisiste et poétique. Cléa Dieudonné a réalisé la prouesse artistique de donner une vie  vertigineuse et harmonieuse aux différentes strates de la ville.

Le livre en lui-même pourrait presque se transformer en lé de papier peint pour décorer la chambre de l’enfant.

La Mégalopole
Cléa Dieudonné
L’agrume, 2015

Activité

Planche d'illustration de la mégalopolePlanche d'illustration 2 La Mégalopole

  • Clique sur les images, imprime-les et amuse-toi en équipe à les retrouver dans le livre (comme dans le jeu du Lynx). Si tu imprimes les planches en double, tu peux aussi te fabriquer un jeu de memory.
  • Cherche et trouve le diable qui prend son bain.

Les maîtres du jeu

Certains albums sont des parcours de jeux fantastiques en eux-mêmes. Les plus grands illustrateurs multiplient les clins d’œil intelligents et ludiques. L’alliance entre le texte et l’image repose sur la sagacité du jeune lecteur.

Philippe Corentin dans L’Ogre, le loup, la petite fille et le gâteau revisite l’énigme très célèbre du loup, de la chèvre et du chou. Un passeur sur son bateau doit faire traverser la rivière à un loup, une chèvre et un chou, mais il ne peut transporter qu’un passager à la fois sous peine de chavirer. Il va falloir faire plus d’un voyage. Oui mais voilà, comment empêcher le loup de manger la chèvre pendant que le fermier va chercher le chou sur l’autre rive ? Evidemment, avec Corentin, le chou devient pâte à chou et crème pâtissière, la chèvre est une petite fille espiègle, le loup est un ogre. Dans Plouf, il s’agit de sortir d’un puits et là aussi, la machine à méninges doit se mettre en branle…

Continue reading