Archives de catégorie : 9 à 99 ans

Les contes d’Afrique d’un homme moderne

Souleymane Mbodj est un mélange de conteur ancien et d’homme moderne, de musicien et de magicien. Il s’empare de l’essence des contes universels pour les malaxer, les triturer, les enrober et les transposer en Afrique. Et c’est bien là tout l’art et le talent qu’on attend d’un conteur.

Il puise à la tradition orale africaine mais n’hésite pas à reprendre certains textes européens à sa façon (clin d’œil à la chèvre de Monsieur Seguin dans  Bey la chèvre et ses trois vérités) ou indiens (le tigre, le chacal et le brahmane du Père Castor se métamorphosent en hyène, éléphant et jeune buffle).

Il en invente aussi en insérant des détails contemporains délicieusement incongrus : ainsi la voiture ou le franc CFA font-ils leur apparition au détour d’un conte quasiment étiologique (Pourquoi les chiens courent-ils après les voitures ?)

Le rythme, le léger accent du conteur, le plaisir des yeux assurés par les nouvelles illustrations de Roland Garrigue pour cet album plusieurs fois réédité, tout, absolument tout, concourt à rendre savoureux ces 10 contes à lire, écouter, méditer.

A méditer car Souleymane Mbodjj, à l’instar des fabulistes, nous enseigne des règles de vie primordiales : il ne faut pas faire aux autres ce que l’on ne voudrait pas que l’on nous fasse (L’Araignée et la Pintade); lorsqu’on tombe dans un panier de crabes, ça finit mal en général (Les animaux qui voulaient vivre ensemble). Et la cruauté, la ruse, la folie, la méchanceté peuvent parfois être déjouées par l’intelligence et la perspicacité. 

Et gardons-nous bien d’accorder notre confiance à la hyène car :

La promesse est une couverture bien épaisse, mais celui qui s’en couvre grelottera jusqu’aux grands froids.

♥♥♥♥♥

Activité 

Découvrir le jeu typiquement africain de l’awalé

Ma mamie en poévie, version papier

Les éditions Cotcotcot viennent de publier, après le livre numérique, la version papier de Ma mamie en poévie

Tous les amoureux des mots et du langage seront touchés par cette histoire douce-amère du temps qui passe.

Dans cet album, un lien tendre unit une petite fille à sa grand-mère. Malgré le handicap de la maladie d’Alzheimer, mamie aide l’enfant à se construire. Car mamie est indulgente et patiente, même si elle n’est pas toujours attentive.

L’album nous convie à un voyage en chansons dans une Europe onirique qui convoque Tino Rossi, le sirtaki et Le temps des cerises.

Breadcrumb apprécie particulièrement la démarche multi-support (livre électronique, blog et désormais livre papier) autour de ce très joli titre.

La dynamique artistique et pédagogique de Ma mamie en poévie mérite tout particulièrement une exploitation en fin d’élémentaire et au collège. Des jeux poétiques peuvent également se concevoir dans le cadre d’ateliers en médiathèques.

Et puis bien sûr une lecture parent-enfant côte à côte sur le canapé est tout à fait recommandée…

♥♥♥♥

Gentils et méchants sous le scalpel de Clotilde Perrin

À l’intérieur des gentils (pas si gentils…) est le pendant de l’album À l’intérieur des méchants.

Paru en 2016, À l’intérieur des méchants offrait une perspective inédite en donnant le point de vue des personnages malveillants dans les contes traditionnels : le loup, l’ogre et la sorcière.

Une exploration au cœur des personnages…

À l’intérieur des gentils reprend le même principe avec tout autant de réussite.

…qui prend corps sous la forme d’un livre animé

Triptyque spectaculaire, le livre se déploie et propose d’innombrables petites cachettes à débusquer.

Volets, rabats, tirettes et languettes constituent un contrepoint ludique et esthétique aux trois contes classiques contenus dans l’album. Ce livre à systèmes forme un véritable écrin aux contes choisis par l’éditeur.

À l’intérieur des gentils, illustré par Clotilde Perrin (c)Seuil jeunesse
À l’intérieur des gentils, faux documentaire et vrai livre-objet d’art (c) Seuil jeunesse 

Clotilde Perrin ne se contente pas d’illustrer, elle est aussi l’auteure d’un texte accompagnateur qu’elle a conçu à la manière d’un faux documentaire. Avec une douce ironie, elle sème des indices textuels et visuels pour brouiller les pistes et croiser les données issues de différents contes, formant un imbroglio réjouissant. 

Un travail de médecin légiste

Coupe histologique du loup : un extrait de A l’intérieur des méchants (c) Seuil jeunesse

Dans sa volonté d’aller au plus près des choses, Clotilde adopte une démarche digne d’un médecin légiste. Elle nous invite à une dissection particulièrement inventive dans À l’intérieur des méchants qu’il serait injuste de ne pas (re)découvrir à l’occasion de la parution de la version des gentils.

Les bibliothécaires et les enseignants pourront s’inspirer du côté spectaculaire des 2 albums pour en faire le clou d’une exposition et développer un travail autour du conte.

Les titres listés 

Dans À l’intérieur des méchants, on trouve Le loup et les sept chevreauxJack et le haricot magique; Aliochka et la Baba Yaga.  À  l’intérieur des gentils met en exergue trois autres contes, Volétrouvé ; Le Roi grenouille des frères Grimm ; Les fées de Charles Perrault.

Résultats d’analyse 

On en redemande, même si on aurait préféré 5 contes par titre au lieu de 3 ! Attention, les manipulations demandent des précautions.

♥♥♥♥♥

Activités 

  • Choisir un conte des frères Grimm, Perrault ou Andersen. Etablir une carte d’identité rigolote du héros
  • Chercher avec l’aide d’une bibliothécaire spécialisée en jeunesse des parodies ou des contes détournés (ex Cendrillon et Cambouis)
  • Découvrir la version du conte du genévrier des frères Grimm aux éditions du Genévrier
  • Établir la carte visuelle du cheminement du héros