All posts by Maman Janine

Dada de Germano Zullo et Albertine

A chaque fois que ma mère vient d’Allemagne nous rendre visite, elle nous rapporte un livre pour les enfants. Et Dada (Hötte en allemand) de Germano Zullo  et Albertine en était un. 

Mon fils l’a aimé tout de suite.

Surtout parce que l’histoire est un peu farfelue, rigolote comme disent les enfants.

« Dada », un cheval de saut d’obstacles et « Roger Canasson » son cavalier sont des champions, suivis et fêtés par des milliers de spectateurs. Mais, un jour, le public est bien déçu : Dada ne sait plus sauter au-dessus des obstacles. Alors il finit chez le médecin et il doit faire plusieurs examens, une IRM,  des radiologies… mais la raison de sa défaillance ne se révèle pas, pas encore.

Dada doit passer des examens in. Dada (c)La joie de lire

Il doit donc aller chez un psy. Celui-ci  non plus ne trouve pas de traumatismes ou autres malaises psychiques importants pouvant l’empêcher de remporter des médailles. Dada a juste l’air un peu fatigué.

On retrouve ainsi Dada avec son cavalier… en vacances pour se reposer un peu. Mais, à la compétition suivante, les choses ne semblent pas aller mieux. Ils ratent tous les obstacles jusqu’au moment….où… ça je ne vais pas le révéler ici, il faut lire le livre, mais je peux vous dire que c’est très drôle.

Dada est un livre qui apporte tout de suite de la bonne humeur, grâce à ses illustrations colorées et gaies. Même si je ne suis pas adepte du style des illustrations, qui donnent un air asymétrique et bizarre. Mais c’est ça aussi qui fait le charme de ce livre. Et il faut que ça plaise aux enfants, bien sûr, et c’était bien le cas. 

A lire !!!

Plus d’info : Philosophie et poésie, les deux dadas de Germano Zullo et Albertine

Le gruffalo de Julia Donaldson et Axel Scheffler

gruffaloÇa fait un moment que je voulais connaître l’histoire du gruffalo, ce petit monstre, devenu le chef d’œuvre du duo auteur-illustrateur Donaldson et Scheffler. Ce classique de la littérature enfantine a même été porté à l’écran. En plus, ce n’est pas le seul bon livre du duo germano-britannique. Nous, nous sommes devenus des véritables fans de leurs histoires…

Dans le Gruffalo, une petite souris se promène dans la forêt quand un renard veut l’inviter pour manger avec lui. Mais elle ne sait fait pas avoir, et elle dit : «  C’est terriblement gentil, mon bon renardeau, mais je dois déjeuner avec un gruffalo. »

« Un gruffalo ? Mais qu’est-ce que c’est ? »

« Un gruffalo ? Tout le monde le sait. »

Et voilà qu’elle décrit ce monstre avec ses défenses, griffes, dents, terrifiantes, redoutables, terribles, bref un monstre qui fait bien peur. Et en plus le renard rôti est son plat préféré. Ceci fait évidemment fuir le renard.

axel-scheffler

Ensuite, la souris rencontre d’autres prédateurs auxquels elle raconte toujours la même histoire, jusqu’au jour où elle rencontre….le gruffalo !!!!

Evidemment, notre petite souris a très peur, et encore plus lorsque le gruffalo lui dit que la souris est son plat préféré…

J’aime beaucoup ce livre. On dirait qu’il s’agit d’un poème, il y a beaucoup de répétition, ça rime, c’est très mélodique et on prend beaucoup de plaisir à lire à haute voix à nos bouts de chou.

Récemment nous nous sommes acheté deux autres livres du couple créateur : « Zéburlon le dragon » et « Monsieur Bout-de-bois » qui a été, lui aussi, cinématographié.

stickman-act-puz-252859

Et nous avions déjà trois autres livres de Axel Scheffler à la maison en allemand et je dois vous dire que je les aime tous ! Donc la prochaine fois que je passe à la librairie ma « collection » va sûrement s’élargir.

Bien, maintenant, c’est compris ? : il faut absolument lire le gruffalo. Comme ça, la prochaine fois que vous vous promènerez en forêt, si jamais vous le croisez, vous saurez quoi lui dire…

Activités

Des tonnes de jeux et activités sur le site du gruffalo. Breadcrumb en a sélectionné 2 :

la-fausse-image

On peut trouver aussi d’autres fiches d’activités sur les sites des éditeurs français Gallimard et allemand Beltz ainsi que sur le site dédié allemand grueffelo.de.

Cher Zoo de Rod Campbell

C’est un régal pour les petits de découvrir quel animal se trouve derrière les rabats différemment conditionnés. Au début, on soulève le rabat -sous forme d’un container- vers le bas (pour découvrir derrière un éléphant gris avec une mine très gentille).

Cher_Zoo_c1_large

Sur l’autre page on découvre un autre rabat qui s’ouvre vers la gauche. L’enfant commence déjà à deviner qui se trouve derrière puisqu’il y a la tête d’une girafe qui dépasse de son emballage. A la page suivante on aperçoit le derrière d’un… ? « – Lion, maman ! ». « – Bravo mon chéri, bien vu ! » . Il y a du suspense à chaque page et les rabats font travailler la dextérité de nos bouts de chou.

Après, et c’est pour cela que j’apprécie beaucoup ce livre, ça fait en même temps travailler la mémoire des enfants en devinant des adjectifs attribués aux animaux (l’éléphant est trop…gros, la girafe est trop…grande, le lion est trop…féroce et ainsi de suite). J’étais étonnée, quand à la rentrée, donc après quelques semaines, mon fils s’est mis à relire ce livre tout seul. Il se rappelait un bon nombre de mots.

Un autre atout de ce livre : les grandes lettres. On dirait que les éditeurs ont pensé aux parents qui –pour le rituel du coucher- lisent des livres avec leurs petits dans la pénombre. Ça facilite quand même énormément la lecture.

Donc on a testé Cher zoo, il marche pour l’heure du coucher avec les lumières tamisées. Bonne lecture !!!

A lire aussi : la critique de Véronique