Tag Archives: Ours

Au jardin des délices

Par une belle journée ensoleillée, le chat, le chien, l’oiseau et l’écureuil profitent chacun à leur manière d’un moment paisible dans le jardin, avec le concours d’un petit garçon attentif, Albert.

Quelques jonquilles, une bassine d’eau, des graines pour oiseaux et un épi de maïs suffisent à créer un moment magique, « a perfect day ».

Jusqu’à ce qu’un ours indélicat vienne semer la zizanie dans ce coin de paradis…

Douceur et volupté pour les animaux de Oh ! le beau jour (c)Le genévrier, 2017

Le gros balourd provoque alors la débandade en ordre inversé des animaux…

Lane Smith, auteur illustrateur majeur de la littérature jeunesse américaine, nous offre un petit bijou esthétique et rythmique qui provoquera à la fois l’amusement et la réflexion du tout-petit.

A la fois livre-jeu avec la double page du chat caché dans les jonquilles, jeu d’association des petits bonheurs, album gag avec une chute tendre et désopilante, Oh, le beau jour est aussi un album extraordinairement riche à exploiter en petite et moyenne section de maternelle.

Appréciation : 5/5

Activités en anglais

À télécharger sur le site de l’éditeur original, Roaring Brook Press (groupe MacMillan)

Oh, le beau jour!. Lane Smith. Le genévrier, 2017

Paddington, véritablement orphelin

Paddington, le plus célèbre des ours en peluche londoniens, a perdu son créateur Michael Bond le 27 juin 2017. Après l’auteure-illustratrice Babette Cole, c’est au tour de ce maître britannique de la fiction enfantine de nous quitter à l’âge de 91 ans. Il lègue un monument à la littérature de jeunesse, Paddington.

Paddington, petit ours du fin fond du Pérou en quête d’un meilleur futur en Angleterre, est né en 1958 en même temps que le premier enfant de Michael Bond. Il est recueilli sur le quai de la gare de Paddington à Londres par la famille Brown. Sa méconnaissance de la vie en société engendre des catastrophes domestiques hilarantes où les enfants de toutes générations se retrouvent assurément.

Paddington vu par un illustrateur japonais

Michael Bond avait tiré son inspiration des enfants évacués de Londres pendant la seconde guerre mondiale, enfants qu’on voyait vraiment avec des étiquettes portant leur nom et leur adresse de destination. Il avait également été très marqué par les difficultés rencontrées par les réfugiés d’Europe de l’Est à la fin de la guerre.

Une illustration de Marion Piffaretti
Paddington, un monument du patrimoine littéraire britannique (c)Andy Wilx

La panoplie de Paddington :

  • Bottes en caoutchouc (les Britanniques disent Wellington)
  • Chapeau mou du Pérou
  • Duffle-coat
  • Vieille valise
  • Etiquette
  • Pot de marmelade
Atelier anglais

Ecouter un extrait en anglais :

https://www.harpercollins.co.uk/9780008192242/a-bear-called-paddington

Lire un extrait en anglais  :

https://www.harpercollins.co.uk/9780007236336/paddington

http://www.paddington.com/fr/home/

En savoir plus

Les albums en France sont publiés chez Michel Lafon.

D’autres personnages de Michael Bond :

Olga da Polga the guinea pig (illustré par Catherine Rayner) et Thursday the mouse

Activités

Cahier à télécharger sur le site de l’éditeur anglais des romans de Michael Bond HarperCollins

L’ours Michel, papa malgré lui

Un ours grincheux à l’extrême mais tout à fait moderne devient le papa (la maman ?) improbable de quatre bébés oies sauvages. Il s’appelle Michel et il vit en solitaire dans sa tanière tout confort équipée d’Internet. Sa seule concession aux temps anciens : il utilise un poêle comme gazinière. Car Michel est un fin cuisinier, la toque lui sied, tout comme le tablier !

Mais sa vie de consommateur averti va être bouleversée durablement : un poêle défaillant, le voilà parent ! Car les œufs qu’il s’apprêtait à faire cuire ont éclos !

Le rude métier de parent

A son grand dam, Michel se retrouve donc chef de famille. Il va devoir assurer la petite enfance, l’adolescence, l’apprentissage du vol migratoire, sans oublier de procéder à son indispensable hibernation d’ursidé. Comment va-t-il s’en sortir ?

Michel, ours bourru, mais maman poule (c) Albin Michel jeunesse
Comportement animal

L’album, plus que réjouissant, part d’un principe de comportement animal étudié par Konrad Lorenz, biologiste et zoologiste. Celui-ci s’est intéressé dans ses expériences à des oisons venant au monde et a constaté que les poussins peuvent s’attacher, comme si c’était leur mère, au premier objet mobile qu’ils voient à leur naissance. La présentation ultérieure de leur mère véritable ne change rien : c’est bien le premier objet venu, le premier que les poussins voient à leur naissance, qui laisse son empreinte.

Univers du dessin animé

Avec Maman ours, Ryan T. Higgins met les pieds dans le plat. Son album n’est pas édulcoré et s’inspire clairement de l’univers des dessins animés type Looney Tunes. Higgins emprunte aussi aux codes de la bande dessinée. Le résultat est hilarant.

La recette de son humour ? Elle tient en trois ingrédients : la vérité profonde des situations mises en scène (oui, être parents n’est pas toujours une partie de plaisir, oui les enfants pleins d’énergie se transforment en adolescents apathiques et avachis sur canapés avant de devenir des adultes tout ce qu’il y a de plus ordinaires); le décalage entre la réalité d’une vie d’ours et d’oies dans la nature et celle de Michel amateur de produits locaux et d’œufs bio; le contraste entre l’ours renfrogné et énorme et les 4 petits oisons tout mignons.

Maman oie ours est un album en boucle. Il tient de l’album gag à portée philosophique (oui, c’est possible), certainement promis à un succès planétaire durable. D’ailleurs, Walt Disney a bien senti le filon puisqu’il détient les droits d’édition par le biais de sa branche américaine Hyperion (qui publie aussi Mo Willems).

Maman ours
En France, les petites éditions alsaciennes du Père Fouettard ont publié Wilfred et Rhino vole du même auteur-illustrateur.

Aux Etats-Unis, Maman ours (Bruce Mother Goose) a une suite intitulée Hotel Bruce. Espérons qu’Albin Michel la proposera dans les meilleurs délais…

More details in English

http://books.disney.com/book/mother-bruce/

Hotel Bruce