Archives par mot-clé : Comptine

La grenouille à grande bouche et autres consoeurs

Une blague de potaches transformée en album et voici la naissance de la grenouille à grande bouche en 1995.

Pendant des années, j’ai lu à tour de bras cette version pop-up de la grenouille à grande bouche qui, sans peur aucune, interroge divers animaux sur leur régime alimentaire.

Grenouille sans peur jusqu’à ce qu’elle rencontre un terrible prédateur vert qui lui déclare manger les grenouilles à grande bouche… 

Didier jeunesse avait poursuivi l’aventure avec une autre version 

éditée et rééditée dans plusieurs formats. On peut d’ailleurs écouter ce superbe classique sur leur site.

Deux valent mieux qu’une
(c) Didier jeunesse

Le duo de choc Pierre Delye pour les mots et Cécile Hudrisier pour les images a tenté la gageure de poursuivre l’aventure.

Dans cet album, ce n’est plus une seule protagoniste à grande bouche qui mène la marche mais carrément deux batriciennes délurées qui embarquent sur une nef animalière.

Deux grenouilles qui cassent les oreilles de tous les passagers, qui se font un plaisir d’embêter leur monde pourtant en déluge. Jusqu’à ce que le capitaine du bateau suggère une sanction radicale pour stopper net le concert intempestif…

Une suite qui fait mouche

Les suites d’un premier succès sont toujours hasardeuses et il n’est  pas fréquent qu’un deuxième titre égale le premier.

Mais que dire quand le second provoque un fou rire retentissant dans la mare des albums jeunesse et risque lui-aussi de s’imposer comme un futur classique ? 

Les petites eaux musicales de Didier jeunesse

Si l’album s’adresse à un public un peu plus âgé que le premier, il est rythmé par de nombreuses chansons enfantines sur le thème de l’eau. Plusieurs niveaux de lecture sont donc possibles.

Et des livres comme ça, il n’y en a pas beaucoup par ces temps-ci…  

L’avis de Breadcrumb : 5 / 5 !

Faire des ricochets 

cf  Éditions Hesse » CONTES ET LÉGENDES » CONTES ET LÉGENDES DE LA GRENOUILLE Anne Marchand

Le coloriage de Bouille la grenouille est sur le site des éditions benjamins mediaPas tout de suite Bouille – Prince Grenouille – Arnold Lobel – Le crapaud perché – Pauvre Verdurette de Claude Boujon- Nanette de Mo Willems -Petit Bond de Max Velthuijs – Crapaud de Ruth Brown – 999 têtards – Pourquoâââ ? et La grenouille qui avait mal aux oreilles de VoutchGrenouille est trop grande de Mo Willems – Grinchouille la grenouille d’Ed Vere

La chaîne alimentaire en réseau
  • Loup gris et la mouche. Gilles Bizouerne. Didier jeunesse, 2017
  • Max le terrible. Ed Vere. Milan jeunesse, 2014
  • Monsieur Lapin n’aime plus les carottes. Claude Boujon. L’école des loisirs, 1985
  • D’une petite mouche bleue. Mathias Friman. Les fourmis rouges, 2017
D’une petite mouche bleue, un des plus beaux albums de l’année 2017, parfait prolongement de la grenouille à grande bouche
Activités
Deux assiettes en carton et de la peinture à doigt pour réaliser des grenouilles décoratives avec les tout-petits
  1. grenouille en origami ou en assiette de carton
  2. pliage nénuphar à la manière de l’album chez Casterman
  3. coloriage de Cécile Hudrisier 
  4. chanter à tue-tête Il pleut, il mouille
  5. Grenouille en pop-up 

Un défilé de cartes à jouer

ShulevitzUn enfant s’ennuie à la fenêtre de sa chambre. Dehors, il pleut. En attendant le retour du soleil, l’imaginaire se met en marche.

Dans Lundi matin, Uri Shulevitz met en scène les figures des cartes à jouer dans la célèbre comptine française de Lundi matin, l’empereur, sa femme et le petit prince.

Brillamment colorés, les personnages défilent avec une grande dignité sur le fond terne d’une ville américaine des années 60.

One_Monday_morning_USMacmillan_insidebook

Le titre paru chez Autrement en 2007, soit 40 ans après sa publication originelle en langue anglaise (One Monday morning), est d’un modernisme hallucinant.

L’album en lui-même est une magnifique réalisation autour d’une comptine. Tout comme le travail de Mini Grey et son interprétation de Hey diddle diddle dans The adventures of the dish and the spoon.

Les inscriptions en américain sur les vitrines et dans les étages de l’immeuble pourront être exploitées pour un atelier d’anglais type « kid’s club ».

Uri Shulevitz, le « cosmopolitan boy »

shulevitz_macmillanUri Shulevitz, Polonais, exilé en France en raison de la 2de guerre mondiale, revient en Israël puis étudie et s’installe aux Etats-Unis.

C’est en gribouillant au téléphone qu’il se rend compte qu’il a de l’or au bout des doigts !

Et c’est très certainement sa culture internationale qui lui a permis d’adapter cette comptine française totalement inconnue aux Etats-Unis.

Le titre en américain est édité par Macmillan.

  • Lundi matin/Uri Shulevitz.-Ed. Autrement, 2007
Activité

Chante à tue-tête :

L’empereur, sa femme et le petit Prince, sont venus chez moi, pour me serrer la pince… la la la la la lala…

Si tu ne connais pas la comptine, va vite voir la vidéo de Philippe Jalbert sur You Tube