Archives par mot-clé : Chanson française

Vacances, j’oublie tout… sauf les livres d’activités

Figurez-vous que le coiffeur a demandé à Petit Cobaye, l’assistant bibliothécaire de Breadcrumb,  s’il allait faire des cahiers de vacances. Petit Cobaye ne s’est pas décontenancé. Il a répondu non avec une grande certitude. Preuve qu’il connait bien la valeur d’être assertif pour éviter les corvées… Bien, cela dit, le suspense reste entier.

Pirouette cacahouète. In : Mon premier atelier de chansons traditionnelles (c)Les éditions des Braques. Chaque chanson est illustrée par une seule couleur.

Quoiqu’il en soit, les livres d’activités-CD Mon atelier de chansons transformées (dès 5 ans) et Mon premier atelier de chansons traditionnelles (dès 3 ans) sauront trouver leur place dans sa valise.

Il n’y perdra pas au change : au programme, des chansons traditionnelles revisitées par le Grand orchestre du Splendid et de superbes activités ludiques et artistiques.

Avec les éditions des Braques, sur le pont d’Avignon, on danse la salsa. Une jolie fille « descend de la montagne à cheval » en version country, nous permettant de savourer au passage le charme légèrement grivois des chansons enfantines.

Arlequin marie sa fille avec une voix qui évoque le timbre d’ Olivia Ruiz et Au clair de la lune a adopté des airs créoles (je crois que c’est du zouc).

C’est joyeux, festif, intelligent. Les éditions des Braques ont un petit côté foutraque assumé pour un travail remarquable. Petit plus : l’entonnoir, emblème de la maison, s’est glissé dans chaque titre de la collection. Du jeu, du jeu, encore du jeu et toujours avec talent.

A consommer sans modération.

Activités bonus

Coloriages et partitions à télécharger sur le site des éditions des Braques

Ma mamie en poévie, livre animé numérique

J’ai reçu il y a peu une lettre, oserai-je dire plutôt : un petit trésor.

Dans l’enveloppe, il y avait  :

  • des graines de myosotis (forget-me-not, en anglais, ‘ne m’oublie pas’)
  • des confiseries
  • une carte avec plein de jolis mots écrits à la main
  • un mode d’emploi tout simple, même pour les lecteurs en délicatesse avec la technologie digitale.

La carte indiquait un code à clavetiner sur le site Internet des éditions numériques Cotcotcot. Certes, le  code n’était pas magique. Il permettait juste de télécharger un livre numérique, intitulé Ma mamie en poévie.

Vous l’aurez compris à ce stade, le message était si gentil que j’ai suivi, en 3 étapes, la piste numérique de Ma mamie en poévie. Et pourtant, je ne suis pas une inconditionnelle des applications.

Grand bien m’en a pris.

J’ai entamé illico un voyage en poésie. Et puis j’ai participé à un atelier d’écriture en compagnie d’une petite fille narratrice et de sa mamie, poète involontaire.

Poète involontaire car la grand-mère est atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Au fil de sa mémoire qui s’effiloche, la grand-mère s’emberlificote dans les mots. Elle tisse un réseau de mots-valises ou de néologismes que la petite fille décrypte avec bienveillance. Evidemment, c’est un peu chaotique. Mais très doux à l’oreille aussi. Voici le conseil de mamie pour nourrir les pigeons à Venise :

“- Pour ne pas qu’ils te pique-piquent, il faut tenir ta main bien apéritive,comme ça, et leur donner des billettes de maïs. Mais, si tu veux, ils peuvent les picorer aussi sur ton épaule, ou sur ta citrouille.

Mes parents m’ont appris que depuis déjà des années, on n’a plus le droit de donner à manger aux pigeons sur la Place Saint-Marc. Mais avec mamie, nous, on continue à les nourrir. Et je sens leur bec au creux de ma paume ou leurs petites pattes sur mes cheveux.”

Extrait – François David et Elis Wilk. “Ma Mamie en Poévie.” iBooks

Illustré par des collages surréalistes d’Elis Wilk et écrit par François David, le grand éditeur poète de Møtus, sur un sujet douloureux, Ma mamie en  poévie s’attarde sur les instants poétiques créés paradoxalement par la maladie , comme volés à la course de la vie.

Ma mamie en poévie est tout à fait adapté à une découverte de la poésie sur le tableau blanc interactif des enseignants de l’école primaire. Ce livre animé est pudique, intelligent et permet une discussion riche avec les enfants avant l’adolescence, à l’âge où les grand-parents ont un rôle majeur dans le cœur des enfants.

Au collège, les adolescents pourront l’aborder en transversalité en sciences et vie de la terre et en français, voire en travaux pratiques encadrés sur l’aspect technologies et formats numériques (le livre est au format ePub3, il est lisible sur tous les dispositifs).

L’éditeur actualise un blog et une page Facebook bourrés de ressources documentaires.

Enfin, en famille, sur la tablette, encocoonés sur le canapé, parents et enfants pourront partager de concert un moment intense et grave à la fois. Que l’on soit concerné par la maladie ou pas.

Ma mamie en poévie. François David, illustré par Elis Wilk. Illustration sonore de Guillaume Lagravière.
Cotcotcot éditions. Novembre 2016.

Continuer la lecture de Ma mamie en poévie, livre animé numérique