Archives par mot-clé : Base de données bibliographiques

Le Centre national de la littérature pour la jeunesse a fait sa mue

Waouh ! Le Centre national de la littérature pour la jeunesse, département de la Bibliothèque nationale de France, a procédé à la refonte de son portail d’informations.

Ce département (ayant remplacé il y a quelques années l’association La joie par les livres) a choisi de fusionner l’ancien site et propose dans un onglet jaune l’accès au catalogue jeunesse (Univers jeunesse du catalogue général).

Le Centre national de la littérature pour la jeunesse fait peau neuve en 2018

Ce nouveau portail offre un contenu éditorial fouillé et un catalogue enrichi de critiques spécialisées émises par les rédacteurs professionnels de La Revue des livres pour enfants. 

Une interface du catalogue en ligne particulièrement claire et judicieusement illustrée par Claude Ponti

La base de données Univers jeunesse du catalogue général de la BNF permet l’interrogation croisée des items Avis critiques, Âge des publics, Genres bibliographiques.

Ce qui en fait un outil remarquable pour dresser un tableau des albums majeurs de la production jeunesse francophone. 

Breadcrumb apprécie particulièrement la rubrique Visiteurs du soir, conférences organisées par la BNF invitant un éditeur à venir présenter son travail. Les fourmis rouges, Thierry Magnier, Didier jeunesse entre autres se sont prêtés au jeu. On y retrouve d’ailleurs Paul Fustier, du Genévrier, un de nos éditeurs de prédilection.

Exercice d’application pour parents et enseignants

Identifier l’un des albums coups de cœur paru en 2017 et destiné à un public d’enfants à partir de 6 ans chroniqué sur Breadcrumb. Il n’y a qu’une seule bonne réponse. 

Très chères bases de données

Pour connaître et recenser la production éditoriale francophone, les bibliothécaires utilisent et alimentent des bases de données bibliographiques. La principale est Electre mais elle est payante.

D’autres bases peuvent être consultées par un public plus large d’enseignants, de parents, d’éducateurs, d’amateurs de livres jeunesse. Même les éditeurs peuvent aussi s’en servir habilement car contrairement à Electre, il y a une vraie dimension critique apportée par les bibliothécaires.

Continuer la lecture de Très chères bases de données