Tag Archives: Art

Le bon achat sur plan avec Olivier Douzou

Olivier Douzou, auteur, illustrateur, éditeur, est architecte de formation. Quand on considère sa production de livres dans son ensemble, ça saute aux yeux.

Depuis son premier titre, Jojo la mâche (1993), il a occupé de manière récurrente plusieurs fonctions au sein de la maison d’édition Le Rouergue. Tous les professionnels du livre s’accordent à le classer dans la case Attention-Talent majeur-Jalon de l’histoire de la littérature de jeunesse.

Cela dit, pour une amatrice de narration comme moi, Olivier Douzou a rarement fait partie des auteurs que je mets en avant (sauf pour Le Loup).

Jusqu’à ce que je tombe sur Pipeau, au détour d’une exposition proposée par la bibliothèque départementale des Alpes-Maritimes.

Pipeau, c’est une histoire à base d’oiseau, de pipe, d’hippopotame qui peut en cacher un autre. On y croise un tamanoir et l’esprit de Magritte qui s’agite furieusement.

Un brin surréaliste et poétique, Pipeau est aussi un album à compter (3, 4, 5) avec les chérubins, un jeu de discrimination visuelle, un jeu de formes, un fabuleux imagier.

Le logo des éditions du Rouergue, registered Douzou ?

Perché sur un porte-manteau, l’espèce de piaf dans Pipeau se joue de nous et pipe les dés.  Pendant ce temps, les allitérations en p pullulent à l’oreilleEt pas seulement.

Concevoir une histoire pied de nez à partir d’un jeu de construction, ou vice-versa, voilà bien un défi remporté haut la main par Olivier Douzou.

Nom d’une pipe, quel talent celui-là!

Jeu

Fabriquer un jeu de lynx à partir de la couverture; les plus courageux peuvent toujours tenter un pêle-mêle.

Imprimer le fichier pdf : couv-pipeau-ok

Pysanka, la poule qui ne pondait pas

la_poule_qui_ne_pondait_pas_couvLes cancans du poulailler

Cot, cot, cot, ça jase, ça glousse, ça caquette sévèrement à la ferme : Pysanka la poule ne pond pas. Jamais.

Evidemment, c’est mal vu. Les autres gallinacées la traitent de paresseuse, de rêveuse, d’incapable. D’ailleurs, elle a une coquetterie dans le plumage, c’est sûrement un signe.

Or, si Pysanka est certes une poule contemplative, elle va bientôt créer la surprise au poulailler…

La magnificence de l’œuf

Fi du rond, du carré et du losange ! Une nouvelle forme est consacrée dans cet album : l’œuf. Qui plus est, l’œuf décoré, sacre de l’art populaire ukrainien.

Un éventail artistique et ludique

Julie Paschkis, l’auteure-illustratrice du livre, est professeur d’arts plastiques dans une école américaine. Elle a mis dans Pysanka toute la palette de son savoir-faire au service des petits lecteurs.

compte_les_oeufs
Qui détient le record de la ponte ? (c)Le genévrier, 2016

Et c’est parti pour compter les œufs, apprendre les couleurs, faire du graphisme à l’école, étudier un poème (inclus dans un… œuf !) et découvrir que le coq ne pond pas. Même s’il s’appelle Gloria (oui, oui, Gloria).

coq
Gloria, glorieux mais pas pondeur (c)Le genévrier, 2016
Chaleureux, érudit et coloré, cet album pour les petits souligne avec brio la place parfois controversée de l'artiste dans la société.

Frédéric de Leo Lionni développait en son temps le même thème. Pysanka la poule se révèle tout aussi percutante.

Un aspect documentaire à explorer tous azimuts

Le livre donne à voir les paniers à œufs que les paysans fabriquaient avec des tiges sèches et des écorces de ronces en guise de laçage. Au passage, nous découvrons la technique de peinture dite de la réserve à la cire ou au drawing-gum.

L’enfant apprend les nuances de couleur des œufs traditionnels. Le changement d’échelle entre l’œuf géant spectaculaire et le même représenté dans une vue d’ensemble va aiguiser l’œil perspicace des mouflets.

Les œufs décorés à la cire d’abeille en Ukraine (pysanki au pluriel) font partie d’une tradition festive, probablement Pâques mais ce n’est pas mentionné.

Le titre original, P. Zonka est paru chez l’éditeur américain Peach tree.

Eveil musical

Olga Wiest est musicienne professionnelle de cymbalum, un instrument de musique typique de Biélorussie et qu’on retrouve aussi en Ukraine. Breadcrumb lui a demandé de jouer quelques morceaux autour des animaux. A toi de reconnaître et d’associer les lettres et les chiffres correspondants.

  • A. La truite,
  • B. Les poules,
  • C. Le chat dans Pierre et le loup,
  • D. Le carnaval des animaux,
  • E. La panthère rose

Continue reading

Le tryptique de contes de Paul O. Zelinsky

CV_HANSEL_GRETEL.inddHansel et Gretel, Raiponce, Grigrigredinmenufretin sont trois albums magnifiquement illustrés dans le style de la peinture toscane de la Renaissance ou de la peinture flamande.

Les trois ont reçu une consécration par l’Association des bibliothécaires américains jeunesse, la Caldecott Medal ou le Caldecott Honor.

C’est avec un grand plaisir que j’ai trouvé les deux premiers édités récemment par les éditions Le Genévrier, fondées par Paul Fustier, ancien directeur de collection chez Circonflexe. Deux mots suffisent pour les résumer : exigence et qualité.

Le conte d’Hänsel et Gretel revêtant  une importance particulière pour Breadcrumb (breadcrumb signifie en anglais « chemin de miettes de pain » en référence directe à ce conte),  je vous propose un zoom sur ce titre fondamental de l’enfance.

Et puis nous terminerons par une recette de cuisine pour fabriquer la maison de la sorcière. Avant de la manger (la maison bien sûr, pas la sorcière !).

Ode à la peinture

Evoquant le petit Poucet par la dramatique nécessité d’abandonner les enfants pour ne pas mourir de faim, Hänsel et Gretel est l’un des contes les plus connus des frères Grimm. Hänsel a beau baliser son chemin avec des petits cailloux et des miettes de pain, les enfants se retrouvent immanquablement perdus dans la forêt.

Peinture_Hansel
La palette des émotions sur les visages, un hommage aux grands peintres flamands pour illustrer la résolution d’abandon (c)Le Genévrier, 2016

Aux éditions du Genévrier, cette version illustrée par Paul O. Zelinsky est une ode à la peinture à l’huile. C’ est aussi quasiment un fac-similé de l’édition américaine parue en 1984.

Maison made in USA

Dans cette version adaptée, la maison de la sorcière est d’ailleurs américanisée : le toit est fait de pancakes et la porte est ornée de sucres d’orge, les « candy canes » . L’univers rural dépeint par Zelinsky est très éloigné du quotidien des enfants d’aujourd’hui. Le dialogue avec l’adulte apportera une  dimension pédagogique bienvenue (il va falloir expliquer la présence du pot de chambre sous le lit !). Autres particularités : la sorcière est représentée sous les traits d’une vieille femme enturbannée et la marâtre est la vraie mère.

La peinture à l’huile, sujet et objet

Zelinsky a utilisé comme technique l’aquarelle et la peinture à l’huile sur papier. Bien que celle-ci soit différente de celle de Ruth Brown, on retrouve le réalisme et la précision des scènes bucoliques. Les pages de garde jouent pleinement sur la dimension de peinture, on se croirait dans un tableau de John Constable. L’expressivité du visage de la femme évoque Le Caravage. On pense aussi aux contes rhénans chers aux Alsaciens et au peintre français si suisse Balthus.

CV_RAIPONCE.inddCollection Caldecott

Les éditions du genévrier ont aussi publié Raiponce, dans la même collection intitulée fort à propos Caldecott. C’est une collection très originale qui propose des trésors du patrimoine américain inédits en France.

Dans la lignée de Maurice Sendak, le créateur de Max et les Maximonstres et William Steig, le vrai papa de Shrek, les illustrateurs choisis ont tous contribué d’une manière significative à la littérature de jeunesse.

Le Genévrier

L’éditeur propose 4 collections en lien avec le patrimoine. On retrouve la dimension œcuménique, une sélection pointue d’ouvrages qui sont largement primés et reconnus par les professionnels du livre. Dans la collection Ivoire, Le conte du genévrier (Grimm également) a donné son nom à cette maison fondée en 2011 mais riche d’un savoir-faire de plusieurs dizaines d’années.

En parlant de noms

GrigrigredinmenufretinEn parallèle, si vous arrivez à mettre la main sur le titre aujourd’hui épuisé Grigrigredinmenufretin chez Gautier-Languereau, n’hésitez pas. Les dessins animés Shrek ont repopularisé le nain Tracassin. C’est une belle façon de faire découvrir à nos enfants le patrimoine des albums jeunesse.

Pour les férus de peintures,  d’autres tableaux ont leurs entrées dans les albums. Allez faire un tour ici : l’art dans les albums  ou bien là : les p’tites poules.

Hänsel et Gretel. ill. Paul O. Zelinsky. Editions Le genévrier, 2016
Raiponce. Paul O. Zelinsky. Editions Le genévrier, 2011
Activité bricolage

MAISON_PAIN_EPICE2Le site Grandir avec Nathan, après inscription gratuite, propose des activités à partir des titres de leur maison.

http://www.grandiravecnathan.com/recettes/la-maison-en-pain-d-epices.html