Archives par mot-clé : Art

Jean Jullien de Nantes

Si jamais vous allez à Nantes avec des petits, il faut voir Le nid, le bar inventé par le graphiste Jean Jullien au sommet de la Tour Bretagne.

Accessoirement, quand Jean Jullien n’est pas en train de travailler comme graphiste, il crée ou illustre des livres pour enfants à Londres où il s’est installé.

Focus sur 2 de ses titres, Ceci n’est pas un livre et Alceste la chouette, roi du camouflage.

Ceci n’est pas un livre (This is not a book)

Ceci n’est pas un livre doit probablement plaire à Olivier Douzou pour le jeu d’imagination, de perspective et de construction autour d’un album.

Car Ceci n’est pas un livre est un livre à tiroirs. A première vue, il s’agit d’un imagier de la maison pour les enfants de 0 à 3 ans. 

Mais pas seulement.  Les plus grands se délecteront de la question conceptuelle suivante : la représentation d’une chose est-elle cette chose ? Mieux encore : peut-elle en cacher une autre ?

Un livre d’art sur un marché de niche

La branche française de l’éditeur d’art Phaidon consacre 5% de sa production à l’album jeunesse.

La version anglaise de Ceci n’est pas un livre a été prise très au sérieux chez les financiers anglais, il suffit de lire l’un des commentaires de la presse économique : 

« A witty board book that’s perfect for inquisitive preliterate kids. »—Financial Times.

(Un livre astucieux parfait pour les enfants curieux qui n’ont pas encore l’âge de l’écriture)

En France, à part pour parler de Harry Potter ou du passage des Incollables au numérique, a-t-on déjà  vu le journal Les échos parler d’un livre jeunesse ?

Un jeu d’imagination

L’album part d’un jeu d’imagination autour de la ligne qui fait la jonction entre les 2 pages en vis-à-vis d’un livre.

On touche du doigt ou plutôt des yeux, ce qu’est un esprit d’artiste : d’une simple ligne nait un funambule, un terrain de tennis, une gueule béante, un clavier d’ordinateur et même une paire de fesses roses…

D’une ligne, je construis une action, d’un livre, je construis une maison
Un livre prétexte au dialogue

L’enfant plus grand va se lancer dans un jeu de mime et d’identification en cherchant à rattacher ce qu’il voit à son vécu.

Le livre devient alors le support d’un moment chaleureux en famille.


Alceste la chouette, roi du camouflage (Hoot owl, master of disguise)

alceste-roi-du-camouflage_en_vo

Pour chercher sa pitance, Alceste la chouette ne se fie pas qu’à sa sagesse : il fait aussi appel à sa maîtrise du déguisement pour mieux approcher ses victimes potentielles. 

Las !, les choses ne se passent pas toujours comme on le souhaite et malgré de nombreuses tentatives,  Alceste a beaucoup de mal à se mettre quelque chose dans le bec !

Se verra-t-il tout déconfit ? C’est sans compter sur l’imagination de Sean Taylor…

Jeux
page_interieure_hoot_owl_jean_jullien
Extrait de Hoot Owl, master of disguise

Cherche les différences sur le site de Walker ou Candlewick

En savoir plus

Le bon achat sur plan avec Olivier Douzou

Olivier Douzou, auteur, illustrateur, éditeur, est architecte de formation. Quand on considère sa production de livres dans son ensemble, ça saute aux yeux.

Depuis son premier titre, Jojo la mâche (1993), il a occupé de manière récurrente plusieurs fonctions au sein de la maison d’édition Le Rouergue. Tous les professionnels du livre s’accordent à le classer dans la case Attention-Talent majeur-Jalon de l’histoire de la littérature de jeunesse.

Cela dit, pour une amatrice de narration comme moi, Olivier Douzou a rarement fait partie des auteurs que je mets en avant (sauf pour Le Loup).

Jusqu’à ce que je tombe sur Pipeau, au détour d’une exposition proposée par la bibliothèque départementale des Alpes-Maritimes.

Pipeau, c’est une histoire à base d’oiseau, de pipe, d’hippopotame qui peut en cacher un autre. On y croise un tamanoir et l’esprit de Magritte qui s’agite furieusement.

Un brin surréaliste et poétique, Pipeau est aussi un album à compter (3, 4, 5) avec les chérubins, un jeu de discrimination visuelle, un jeu de formes, un fabuleux imagier.

Le logo des éditions du Rouergue, registered Douzou ?

Perché sur un porte-manteau, l’espèce de piaf dans Pipeau se joue de nous et pipe les dés.  Pendant ce temps, les allitérations en p pullulent à l’oreilleEt pas seulement.

Concevoir une histoire pied de nez à partir d’un jeu de construction, ou vice-versa, voilà bien un défi remporté haut la main par Olivier Douzou.

Nom d’une pipe, quel talent celui-là!

Jeu

Fabriquer un jeu de lynx à partir de la couverture; les plus courageux peuvent toujours tenter un pêle-mêle.

Imprimer le fichier pdf : couv-pipeau-ok

Pysanka, la poule qui ne pondait pas

la_poule_qui_ne_pondait_pas_couvLes cancans du poulailler

Cot, cot, cot, ça jase, ça glousse, ça caquette sévèrement à la ferme : Pysanka la poule ne pond pas. Jamais.

Evidemment, c’est mal vu. Les autres gallinacées la traitent de paresseuse, de rêveuse, d’incapable. D’ailleurs, elle a une coquetterie dans le plumage, c’est sûrement un signe.

Or, si Pysanka est certes une poule contemplative, elle va bientôt créer la surprise au poulailler…

La magnificence de l’œuf

Fi du rond, du carré et du losange ! Une nouvelle forme est consacrée dans cet album : l’œuf. Qui plus est, l’œuf décoré, sacre de l’art populaire ukrainien.

Un éventail artistique et ludique

Julie Paschkis, l’auteure-illustratrice du livre, est professeur d’arts plastiques dans une école américaine. Elle a mis dans Pysanka toute la palette de son savoir-faire au service des petits lecteurs.

compte_les_oeufs
Qui détient le record de la ponte ? (c)Le genévrier, 2016

Et c’est parti pour compter les œufs, apprendre les couleurs, faire du graphisme à l’école, étudier un poème (inclus dans un… œuf !) et découvrir que le coq ne pond pas. Même s’il s’appelle Gloria (oui, oui, Gloria).

coq
Gloria, glorieux mais pas pondeur (c)Le genévrier, 2016
Chaleureux, érudit et coloré, cet album pour les petits souligne avec brio la place parfois controversée de l'artiste dans la société.

Frédéric de Leo Lionni développait en son temps le même thème. Pysanka la poule se révèle tout aussi percutante.

Un aspect documentaire à explorer tous azimuts

Le livre donne à voir les paniers à œufs que les paysans fabriquaient avec des tiges sèches et des écorces de ronces en guise de laçage. Au passage, nous découvrons la technique de peinture dite de la réserve à la cire ou au drawing-gum.

L’enfant apprend les nuances de couleur des œufs traditionnels. Le changement d’échelle entre l’œuf géant spectaculaire et le même représenté dans une vue d’ensemble va aiguiser l’œil perspicace des mouflets.

Les œufs décorés à la cire d’abeille en Ukraine (pysanki au pluriel) font partie d’une tradition festive, probablement Pâques mais ce n’est pas mentionné.

Le titre original, P. Zonka est paru chez l’éditeur américain Peach tree.

Eveil musical

Olga Wiest est musicienne professionnelle de cymbalum, un instrument de musique typique de Biélorussie et qu’on retrouve aussi en Ukraine. Breadcrumb lui a demandé de jouer quelques morceaux autour des animaux. A toi de reconnaître et d’associer les lettres et les chiffres correspondants.

  • A. La truite,
  • B. Les poules,
  • C. Le chat dans Pierre et le loup,
  • D. Le carnaval des animaux,
  • E. La panthère rose

Continuer la lecture de Pysanka, la poule qui ne pondait pas