Archives par mot-clé : Zoo

Winnie l’ourson n’est pas un personnage de fiction !

20 dollars canadiens pour sauver un ourson

En 1914, un vétérinaire canadien, Harry Colebourn, est réquisitionné pour aller faire la première guerre mondiale en Europe. Alors qu’il traverse le Canada par voie de chemin de fer avec sa troupe, il achète sur un quai un ourson à un vieux trappeur.

En route pour la guerre

En fait, l’ourson est une oursonne. Harry l’appelle Winnie, diminutif de Winnipeg, sa ville d’origine. Winnie devient la mascotte de tout le régiment et poursuit son acheminement vers Londres. Alors qu’il doit poursuivre vers la France, le capitaine Harry réalise qu’il y a peut-être une alternative pour Winnie, le zoo de Londres.

Au zoo, Winnie va bientôt faire une rencontre majeure, celle du petit Christopher, le fils de l’auteur de Winnie l’ourson !

Finding_WinnieMattick_FindingWinnie

Un lien entre les époques et les continents

L’album est l’histoire vraie de la petite ourse qui a inspiré le personnage de fiction Winnie-the-Pooh d’A. A. Milne. L’histoire est racontée par l’arrière-petite fille de Harry Colebourne, Lindsay Mattick, à son propre petit garçon sur le point de se coucher.

Un esprit scrapbooking et un carnet de voyage extraordinaire

L’illustratrice australienne Sophie Blackall a choisi d’illustrer l’ouvrage avec des aquarelles magnifiques tout en incluant pour de faux un vrai album de famille (photographies d’époque, agenda annoté d’Harry, carte de catalogage du zoo de Londres). Le lien de famille entre Lindsay et Harry est efficacement rendu par un arbre  généalogique.

Finding Winnie est à la croisée de la fiction et du documentaire. La grande Histoire rencontre la petite et un pont se crée entre Amérique du nord et Europe.

Chef-d’œuvre en attente de traduction française

Publié en Angleterre chez Orchard books, et aux Etats-Unis chez Little, Brown books for Young readers, le livre a reçu la médaille américaine Caldecott 2016. Breadcrumb est entièrement sous le charme aussi ! Gageons qu’une version française va bientôt voir le jour !

Aller plus loin

http://best-books.publishersweekly.com/pw/best-books/2015/picture-books#book/book-13

 

Un guide en anglais sur Little, Brown books for Young readers : http://media.hdp.hbgusa.com/titles/assets/reading_group_guide/9780316324908/EG_9780316324908.pdf

http://littlebrownlibrary.com/finding-winnie/

Jeu

Bingo anglais Bingo_Finding_Winnie

Loto français Loto_le_vrai_Winnie_l’ourson

Figurines, playmobils et monstre dégueu des égouts

Le maître du monde : album jeunesse

Un petit garçon collectionne les coupons figurant dans ses boîtes de céréales pour gagner un anneau magique qui le rendra ‘Maître du monde’ et oui, Madame, Monsieur, rien moins que ça !

Evidemment, il échafaude des plans mirifiques mais… patatras, il perd son anneau qui s’échappe dans une bouche d’égout ! Ni une, ni deux, voici notre intrépide parti dans les égouts à la recherche de son anneau magique. C’est le début d’un cheminement périlleux mais ô combien enrichissant…

Illustrations au trait, décors photoshopés, Charlotte Gastaut l’illustratrice s’est principalement attelée dans son oeuvre à l’univers des contes. Elle s’allie ici magnifiquement à Vincent Loiseau, lui-même conteur.

Le Maître du monde, livre-CD, fait partie de la collection M des Editions benjamins media. Benjamins media est un éditeur associatif qui publie aussi ses albums en braille. Chacun de leurs livres sont en quelque sorte des albums en ‘trois dimensions’ où le texte, l’illustration et l’arrangement sonore sont travaillés à égalité. Un vrai label de qualité.

Page labyrinthe des égoûts

Activités :

  • compte les boîtes de céréales (chiffre 8)
  • décrypte les lettres inscrites dans les illustrations : Dino 3D, taxi, super Pop’s, Plan des égouts
  • décode le mot écrit en braille (indice : le mot est écrit plusieurs fois dans les illustrations) : Taxi_lego_braille(3) le code alphabétique en braille se trouve là : http://enfant-aveugle.com/spip.php?article12

Du même éditeur : T’es beau, t’es fort, t’es musclé.



Le monstre des toilettesDans un autre genre d’illustrations et pour rebondir sur le décor glauque des égouts et l’imaginaire de l’enfance, Thibault, 5ans 1/2 recommande Le Monstre des toilettes de Saralisa Pégorier.

Un petit garçon y raconte sa terreur : il vient de délaisser le pot et se profile pour lui la perspective effrayante des toilettes des grands.

Cette perspective temporelle est dessinée au sens pictural du terme et rend palpable la peur du petit. Et oui, car voilà, dans la tuyauterie des toilettes réside un monstre. Doudou Hector se pose comme il le peut en protecteur mais il ne peut pas intervenir à l’extérieur de la maison…

Un schéma d’actions époustouflant s’installe alors dans un univers Art déco.

Les illustrations en noir et blanc, la graphie des lettres incluses dans les images, les planches travaillées comme des tableaux, l’humour omniprésent (nous nous sommes creusés la tête pour me sauver la peau des fesses !) concourent à faire de cet album une indiscutable réussite.

Quant à la résolution du problème incarné par le monstre… Chut, je n’ai pas le droit de la dire ! Mais tout finit bien, sauf peut-être pour le monstre…

Le monstre des toilettes de Saralisa Pégorier aux éditions L’atelier du poisson soluble.


ZéroDécidément, les égouts canalisent l’imagination spatiale des illustrateurs !

Ecrit et illustré par Gabriel Gay, le fils de Michel Gay, illustrateur majeur des éditions de l’Ecole des loisirs, Zéro est tendre, ludique, urbain et éblouissant !