Archives par mot-clé : Famille

Breloques, une critique de Clarisse pour la communauté de Breadcrumb

Dans ma papillote aujourd’hui, j’ai trouvé ce proverbe marocain :
« Une vie réussie est un rêve d’enfance réalisé à l’âge mûr ».

Dans la messagerie de Breadcrumb aujourd’hui, j’ai trouvé une très jolie chronique de Clarisse Gougeon sur l’album Breloques, idéale pour une douce journée de Noël. Vous la trouverez juste dessous.

Sur ce site aujourd’hui, je vous souhaite de tout cœur de joyeuses fêtes de fin d’année.

Véronique

Breloques est un ovni. Un objet inclassable. C’est sans doute pour cela qu’aucun éditeur n’a voulu le publier… Et c’est pour cela que tous les éditeurs auraient dû se l’arracher !

Un texte d’Olivier Ka, finement ciselé et des sculptures de Christophe Alline qui viennent donner un petit côté humoristico-rétro à ce portrait de famille(S). Familles, avec un S. Parce que, j’en suis certaine, chacun retrouvera parmi les personnages Sa mamie Bernadette, Son tonton Georges ou Sa cousine Barbara.

Un texte tendre qui décrit tour à tour les membres de la famille du petit narrateur. Ils sont un peu foldingues ou grognons, ont un nez aussi gros qu’une patate et des oreilles en raquettes de ping-pong. Mais qu’est-ce qu’il les aime ce petit narrateur ! Et si mamie Bernadette ne s’était pas mariée avec papi Léon mais avec un Prince ? Et si papa n’était pas ce papa-là ? Serait-il né fille au lieu de garçon ? Serait-il né tout court notre petit bonhomme ?

Non, décidément non, il ne voudrait pas que cela soit différent ! Il est ce qu’il est grâce à cette famille-là et quand il y pense, une vague d’amour monte dans son ventre.

Cette vague-là vous emportera aussi !

Breloques d’Olivier Ka et Christophe Alline – prises de vues de Jef Rabillon / Editions du Faitout, 2018

Clarisse Gougeon

En savoir plus 

Sur le site de l’Association MOBILIS, Pôle régional de coopération des acteurs du livre et de la lecture en Pays de la Loire

Une histoire d’amour dans une maison de poupées

Josette n’est pas une starlette. Georges n’est pas un superhéros, même s’il exerce la profession de maître-nageur-sauveteur.

Ces deux-là vont se rencontrer, s’apprécier, fonder une famille nombreuse. Et la vie passe, avec « son cortège de scarlatines, dents perdues, bras cassés… mais aussi de fous rires, de cavalcades, de câlins et de gâteaux d’anniversaire ». Il y a les coups de canif dans le contrat, la vaisselle qui vole, les hauts et les bas. Et puis un jour, Georges tire sa révérence…

Une histoire d’amour n’est pas une histoire glamour. Pas du tout.

Une histoire d’amour, c’est tout simplement la nouvelle gageure époustouflante et hilarante de Gilles Bachelet. Car Georges et Josette, personnages ordinaires et attachants, ont une particularité rare dans les albums pour enfants : ce sont des objets. En l’occurrence, deux gants de vaisselle en caoutchouc. 

Home sweet home. In: Une histoire d’amour. Gilles Bachelet (c)Seuil jeunesse

Continuer la lecture de Une histoire d’amour dans une maison de poupées