Archives de catégorie : 8 ans

Clémentine Sourdais illumine les contes de Perrault

Clémentine, c’est la sorcière bien-aimée de Breadcrumb. Elle a des doigts de fée, un talent monstre, une ingéniosité diabolique. A mon sens, elle fait partie du Top ten des illustratrices françaises contemporaines. Oui, rien moins que ça.

Je l’ai découverte en 2013 avec son Petit chaperon rouge. Album découpé paru chez Hélium, c’est le premier titre d’une série de 3 livres accordéons, tous des contes dans la version intégrale de Charles Perrault.

Un triolet de couleurs…

Chaque album repose au recto sur un trio de couleurs (noir-blanc-rouge pour le Chaperon, noir-blanc-jaune pour le Chat Botté, euh, une idée pour la Barbe Bleue ?). Le verso est entièrement noir.La_Barbe_bleue

…Pour un théâtre d’ombres tip top

Petits bijoux cartonnés et découpés, ces livres constituent de vrais théâtres d’ombres.

Il ne reste plus qu'à ajouter des mouflets et une lampe de poche et le spectacle peut commencer.
Petit album deviendra grand

Et voici que dans la foulée, en 2015, Clémentine Sourdais nous offre encore un incontournable. Cette fois-ci, changement d’échelle : on passe d’un petit format à un Très grand Petit Poucet. Les couleurs dans des tonalités chaudes sont là aussi volontairement limitées en nombre.couverture_le-très-grand-petit-poucet

Clémentine Sourdais s’est littéralement surpassée dans cette représentation du Petit Poucet évoquant l’Art populaire, tout en dentelle de papier.

Chaque illustration en papier découpé pleine page fonctionne de concert avec la feuille suivante. Avec maestria. Ce jeu magique de feuilles rend l’échange entre les couronnes des petites ogresses et les bonnets des garçonnets particulièrement opérant.

Clémentine est loin d’être une tâcheronne. Elle a néanmoins peaufiné son très grand livre en ajoutant mille détails ludiques, insolites et esthétiques. Les anachronismes qu’elle a astucieusement glissés ça et là  forment un parfait contrepoint à la langue du XVIIe de Charles Perrault. Citons en outre sans tout dévoiler un clin d’œil à une scène phare d’E.T., le bord festonné des images, la robe métaphorique de la femme de l’ogre…

L’œil se régale des jolis chausse-trapes tendus par l’illustratrice tandis que l’oreille se concentre car la langue de Perrault, désuète et si riche, ne se laisse pas capter sans un minimum d’attention.

Moralité :
Il suffit parfois d’ un zeste de Clémentine,
d’un soupçon d’anachronisme,
d’un travail finement ciselé de dentelle de papier,
additionnés à la langue de Monsieur Charles Perrault, pour obtenir une merveille de livre
qui fera le bonheur de toute la famille !

P.S. : une exposition sur Clémentine est disponible à l’Imagier vagabond

Bonus : Découvre la surprise de Clémentine

Pour MeMo

Quand les bibliothécaires repèrent un petit éditeur

Il y a des relations avec les éditeurs qui s’installent tout doucement. Elles débutent avec le léger souffle d’air d’un feuilletage habituel dans un paysage éditorial longuement arpenté et parfois très uniforme. Lorsque, paf, soudainement, une bouffée de plaisir surprend le bibliothécaire.

Si le nouvel éditeur tient ses promesses, les bibliothécaires le tiennent, lui, à l’œil. Il arrive que le petit éditeur n’en sache rien. Parfois, il le devine et c’est le début d’une histoire qui s’écrit du bout des doigts et sur la pointe des pieds.

Inlassablement, les bibliothécaires lui font subtilement l’article. Les livres de l’éditeur jouent les têtes de gondole. Ils sont étiquetés à grands coups de tampons ‘COUPS DE COEUR’, lus à haute voix devant des classes entières de minots.

Ils sont proposés de gré ou de force à des enseignants rebelles-blasés-passionnés. Ils sont suggérés à des parents dépassés-éclairés-indifférents.

Les titres du petit éditeur font l’objet d’expositions. Ils se voient disséqués en comités de lecture. Ils sont critiqués élogieusement sur les portails web des médiathèques. Certains atteignent le sommet de la reconnaissance : ils sont invités dans les pages des gazettes communales, intercommunales, départementales.

Les éditions MeMo, MEs aMOurs de bibliothécaire

Voilà, c’est comme ça que je suis de près MeMo, le petit éditeur nantais et bicéphale. Car MeMo est non seulement un éditeur joueur, mais MeMo est aussi et surtout un révélateur de talents graphiques d’aujourd’hui et d’hier. Breadcrumb aime MeMo !

Alors pour clôturer cette année scolaire 2014-2015, Breadcrumb a moissonné chez MeMo 3 titres remarquables pour animer des activités avec les enfants pendant les grandes vacances :

  • Atelier pour enfants, dix ateliers pour fabriquer dix livres
  • Raymond rêve en couleurs
  • Bon anniversaire Popov !
Atelier pour enfants

AtelierPourEnfants_CouvAtelier pour enfants, dix ateliers pour fabriquer dix livres :

Les 2 auteures de ce livre d’activités autour de la fabrication de livres animent le blog atelierpourenfants.blogspot.fr.

Et elles ont du savoir-faire : Junko Nakamura est illustratrice, Odile Chambaut est designer graphique.

En dix dossiers clairs et précis, elles offrent un mode d’emploi à la portée des couples parent-enfant pour la réalisation de livres personnalisés. Chemin faisant, elles initient les enfants aux termes éditoriaux et graphiques et proposent des albums de référence comme source d’inspiration.

En plus, on peut tester un ou deux ateliers puisque MeMo a eu la fantastique idée d’offrir 2 fichiers pdf à télécharger sur son site.

L’un des ateliers, consacré au cirque en pop up, conseille de s’inspirer de Dans le brouillard de Milan de Bruno Munari.

Grâce à ces ateliers d’une durée de 2 à 3 heures, avec un matériel très réduit (papier, ciseaux, colle, emballages), les enfants vont produire des merveilles.

Et ce n’est pas tout !

Dans la collection Livres en jeu, MeMo vient de publier 2 très beaux titres qui vont remplacer allègrement les cahiers de vacances pour les enfants de maternelle et les jeunes de primaire.

  • Raymond rêve en couleurs :

RaymondReveEnCouleurs_Dia-7d280Raymond est un escargot qui a la bougeotte. Il aime aussi se déguiser et vivre une vie haute en couleur. Caméléon parfois, chimérique aussi, facétieux assurément. Raymond est le petit héros graphique de l’excellente Anne Crausaz. Il a fait son apparition dans l’album Raymond rêve publié en 2007. C’est d’ailleurs déjà une star puisqu’ il se décline en cahier de coloriage, album, jeu de memory, puzzle.

A la croisée de l’album et du livre de coloriage, ce titre fera le régal des petits et des moyens de maternelle et les grands auront plaisir à le continuer. Au menu graphisme, jeu d’observation, découverte poétique de la nature.

Un vade-mecum indispensable dans les valises au même titre que la crème solaire, le chapeau et les lunettes !

  • Bon anniversaire Popov !

Pour ceux qui préfèrent les hippopotames aux escargots, le Popov  de Janik Coat est une alternative justifiée !

BonAnniversairePopov_Dia-2242bBonnes vacances, bel été, et n’oubliez pas les crayons…

RaymondReveEnCouleurs_SP 1

BonAnniversairePopov_DP 1

 

Même le tigre peut connaître la crainte

les yeux d'un tigre dans une forêt de bambousTomber par inadvertance sur un tigre et survivre, voici qui demande un sang-froid certain. Pour ceux qui se demandent si la chose est possible, il faut se jeter sans attendre sur l’album bluffant Face au tigre des éditions HongFei Cultures.

Face au tigre est un livre de sagesse quasi mathématique : il présente 2 fables chinoises, chacune pouvant se résumer en 4 mots dans 1 formulette (chengyu) connue de tous les Chinois depuis la nuit des temps.

Le problème est simple :  deux animaux, un renard et un âne, rencontrent successivement le roi des animaux asiatiques, le Tigre.

L’enjeu est facile à capter à tout âge : échapper à la gueule du félin.

La résolution du problème est plus ardue : le renard en réchappe, l’âne se fait croquer impitoyablement.

En 15 minutes de lecture, vous découvrirez quel raisonnement appliquer pour résoudre cet épineux problème qui n’est jamais enseigné à l’école et qui pourtant peut servir dans bien des situations.

HONGFEI_FT_Couv_myL’illustratrice, Pauline Kalioujny, a utilisé la technique de la linogravure et limité volontairement sa palette de couleurs à celle du pelage du tigre (charbon, moutarde, feu, rouge orangé, argile) sur fond blanc ivoire.

HONGFEI_FT_Couv-4-mySon art consacre remarquablement les émotions des animaux : surprise, trouble, crainte, roublardise défilent graphiquement avec une très grande justesse.

L’éditeur a ajouté avec brio sa patte à la réalisation de l’album : la couverture faussement reliée à la japonaise et de format vertical (à la française), le choix d’un papier de qualité et les précisions documentaires concourent à la préciosité de l’objet.

Paru dans la collection En quatre mots, Face au Tigre est un beau cadeau à partir de la fin de la maternelle et sans limite d’âge.

tgr3

Activité
  • Cherche dans les fables de La Fontaine s’il existe des fables équivalentes et écris les titres en commentaires (clique sur le lien Leave a comment)
  • Aide le renard à échapper au tigre (fichier pdf) :

Labyrinthe_tigre_renard